RETOUR sur la cérémonie du 5 décembre "1 000 drapeaux pour    100 000 morts" ...



RETOUR sur la cérémonie du 5 décembre "1 000 drapeaux pour 100 000 morts" ...

 

 

DSCN8482

 

 A l'occasion de la journée nationale d'hommage aux Morts pour la France pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de Tunisie, le Cercle de Défense des Combattants d'Afrique du Nord (CDC-AFN) regroupant plus de 500 000 combattants d'AFN, a ravivé la flamme du soldat inconnu à l'Arc de Triomphe .

 

Plus de 1 000 drapeaux d'associations étaient présents, venant de toute la France. Peu de médias ont relayé cet évènement extraordinaire témoignant de la diversité et de l'unité du monde combattant.

L'ASAF va mettre en ligne sur son site, accessible à tous les internautes des dizaines de photos et une vidéo qui ont été prises par une équipe de reportage de la société ligne de front qui a couvert cet évènement pour le CDC-AFN.

L'ASAF et toutes les associations du CDC AFN diffuseront largement ces images auprès de tous les médias et leurs contacts personnels pour que les Français se souviennent de nos soldats et des Harkis morts en AFN.

  

Photos ceremonie drapeaux 2     1000 drapeaux pour 100000 morts photo transmise par photographe amateur 2  


 1000 drapeaux pour 100000 morts photo transmise par photographe amateur 3

 

Les 4 photos publiées ont été prises et transmises par un photographe amateur.


Télécharger le dossier de presse ici :

Télécharger
Dossier de presse
DP_1000_drapeaux_pour_nos_100000_morts_e
Document Adobe Acrobat 675.4 KB

COMMUNIQUE DU CDC - AFN

 

Hommage national du 5 décembre 2016

« 1 000 drapeaux pour 100 000 morts »

 

La célébration du 5 décembre a pris la forme, ce lundi, sous l’Arc de Triomphe, d’un hommage national solennel et vibrant, concrétisé par la participation d’un millier de drapeaux associatifs. Prolongeant les cérémonies organisées partout en France, le Cercle des Combattants d’AFN, accompagné par la Fédération nationale des ACPGCATM et par l’Union Fédérale, a manifesté avec vigueur et dignité son attachement à la mémoire de ceux qui sont morts au cours de la guerre d’Algérie et des combats de Tunisie et du Maroc, entre 1952 et 1964.

 

Cet hommage, d’une ampleur inédite, s’adressait non seulement aux 25 000 soldats de l’armée française morts pour la France en AFN, dont 750 tués ou disparus après le « cessez-le-feu », mais également aux 75 000 harkis dont le président de la République a récemment reconnu le massacre, survenu après le 19 mars 1962.

 

Cet hommage s’adressait enfin aux huit porte-drapeaux anciens combattants de souche nord-africaine, ayant participé à la campagne d’Italie, à la Libération de la France, à l’occupation de l’Allemagne et à la campagne d’Indochine, qui ont été assassinés, entre 1957 et 1961, pour avoir revendiqué, en toute connaissance de cause, l’honneur de porter l’emblème de l’amicale des anciens combattants de Mostaganem.

 

Venus de toute la France et représentant la majorité des associations patriotiques, les 1000 drapeaux se sont inclinés devant la tombe du Soldat Inconnu pour manifester fièrement cet hommage dû à ceux qui sont morts pour la Patrie.

 

CERCLE DE DEFENSE DES COMBATTANTS D’A.F.N.

18 rue Vézelay

75 00 PARIS


Galerie de photos


1000 drapeaux : Un monde combattant puissant et rassemblé pour honorer les Morts pour la France autour de la tombre du soldat inconnu.


1 000 porte-drapeaux venus de tous les horizons, en souvenir de ceux de Mostaganem assassinés par le FLN, pour leur fidélité à la France.


Partager : 

Écrire commentaire

Commentaires : 0