La bombe du Pr Montagnier :


"Pourquoi docteur" - Le 16/04/2020.


Le Coronavirus proviendrait d’une manipulation

...par Louise Guersan - le 17/04/2020.

Ce matin du 17 avril, sur CNews, le professeur Montagnier, prix Nobel de médecine, découvreur du virus du Sida, vient de révéler que le Coronavirus était originaire d’un labo de Wuhan et le résultat d’une manipulation génétique dans laquelle je ne rentrerai pas, c’est par trop compliqué.
C’EST UN SCOOP.

Cette révélation corrobore plusieurs autres qui ont été faites tant par des journalistes scientifiques qui avaient alerté l’opinion et par de grands professeurs chercheurs américains il y a quelques mois, sans que cela ait été relevé !!!!
En substance, on retiendra que le virus, déjà manipulé aux États-Unis dans un laboratoire militaire (explications ci-dessous), dans lequel ont travaillé des chercheurs chinois, a été amené par l’un d’eux à Wuhan, dans un autre laboratoire où dès lors se sont rendus des chercheurs américains.

Il n’était dans les intentions de personne de le lâcher dans la nature et il y a eu un hic quelque part, une mauvaise manipulation qui a infecté un Chinois, le patient zéro.
Mais on retiendra de la lecture ci-dessous que, originaire d’un labo MILITAIRE américain, il est bien une arme de destruction biologique. C’est ce que nous vous avions révélé dans un article il y a deux mois (« le Coronavirus est bien une arme de destruction massive »).

Voyons cela :
Une vidéo postée sur Facebook agite en ce moment la toile.

 

https://www.facebook.com/ScienceetvieTV/videos/545758109651392/

Il s’agit d’une interview réalisée par Science et Vie TV publiée dans l’émission Mag Sciences en 2015 et intitulée : « Virus, des chercheurs jouent avec le feu ».
Il s’agissait d’une interview de la journaliste Caroline Tourbe dans la « Chronique de la science » dédiée.
Cette journaliste pointait du doigt « le virus le plus mortel ayant jamais existé », trafiqué par un labo américain. Elle expliquait qu’afin de protéger les hommes d’un virus extrêmement mortel et particulièrement contagieux, ce labo en avait créé un (sic !) afin d’en examiner les processus pour lui trouver un remède efficace, et elle précise que beaucoup de scientifiques avaient formulé leur désaccord quant à cette méthode d’apprenti sorcier. Je vous invite donc à écouter cette interview.

Tiens tiens, comme c’est étonnant ! Peu à peu nous nous rapprochons de ce que j’avais écrit dans un article précédent, il y a près de deux mois :

https://ripostelaique.com/confirme-le-coronavirus-est-bien-une-arme-de-guerre-biologique.html

J’avais annoncé que le virus n’était pas bénin mais fortement dangereux et mortifère. Cela s’est confirmé. J’avais envisagé que cette saleté proviendrait des États-Unis, cela se confirmerait également.
J’ajoute à cette interview très inquiétante qu’un éminent virologue américain affirme que le Coronavirus trouve son origine en Chine mais aux États-Unis.

Je rappelle également que je n’ai fait jusque-là que répercuter ce que des scientifiques déclarent. Sommes-nous face à une vérité ? La vérité, c’est comme cela, ça met du temps à s’imposer. On pourra rétorquer à juste titre que la grippe espagnole qui ravagea le monde il y a un siècle ne trouva pas son origine dans un labo américain. J’y adhère totalement.

Mais l’un n’empêche pas l’autre.
« Le poète a dit la vérité – il doit être exécuté », chantait Guy Béart.
Qui est le poète dans cette guerre de l’info concernant ce terrible Coronavirus qui n’a pas fini de faire couler de l’encre ? Nul ne le sait… pour l’instant. Dans notre monde actuel, les documents « sensibles »ne sont ouverts au public qu’après une période de 70 ans qui permet aux salopards d’échapper à la justice des hommes… ou à la légitime vengeance des victimes, particulièrement dans notre petite France macronienne dans laquelle le mensonge est érigé comme moyen de gouvernement, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye ayant révélé sans la moindre vergogne qu’elle mentirait toujours pour couvrir « son » Président chéri.

Tout de même, je prends le risque de servir une fois de plus de courroie de transmission pour faire connaître les avis de scientifiques qui osent ouvrir la bouche pour dénoncer des faits auxquels ils ont participé.
L’information ci-dessous nous vient donc tout droit des États-Unis. Elle nous a été donnée par le Pr Daniel R. Lucey. Je me garderai cependant de prendre personnellement parti, je ne fais que rapporter ce que j’en ai lu.

QUI EST LE PROFESSEUR DANIEL R. LUCEY ?
Médecin et chercheur américain spécialiste de la virologie, professeur de l’université de Georgetown dans le domaine des maladies infectieuses, chercheur au sein du prestigieux Smithsonian National Museum of Natural History dans lequel il a été organisateur d’une exposition sur 8 pandémies virales, c’est un grand spécialiste en son domaine : les maladies infectieuses et leur propagation.
Depuis 2001 il a travaillé sur l’anthrax ; le SARS chinois et canadien ; le H5N1 de la Thaïlande, du Vietnam, de l’Indonésie, de l’Égypte ; la grippe pandémique américaine et égyptienne ; le Mers du Moyen-Orient et de Corée ; le terrible Ebola du Sierra Leone et du Liberia ; le Zika du Brésil et des États-Unis ; la fièvre jaune du Brésil et de Pékin ; la peste de Madagascar.
C’est dire que l’homme est parfaitement qualifié dans ses affirmations.
Mais, plus intéressant, le professeur Lucey travaillait sur l’arrivée de la pandémie de Coronavirus qui avait commencé en 2019 !

DES RÉVÉLATIONS FRACASSANTES
Curieusement le 8 août 2019, le New york Times annonce que le principal centre de défense bactériologique militaire américain qui travaillait sur des germes mortels est fermé en raison de problèmes de sécurité insuffisante ! Nous y voilà donc, nous sommes au cœur des labos militaires auxquels j’avais fait allusion.
New York Times du 25 aout 2019 :

Or le 26 janvier 2020, dans le très sérieux magazine « Science », le professeur Lucey émettait l’avis que le Coronavirus n’ait sans doute pas sa source dans le fameux marché aux poissons un peu crado de Wuhan :
https://www.sciencemag.org/news/2020/01/wuhan-seafood-market-may-not-be-source-novel-virus-spreading-globally.

Il appuyait ses dires sur une étude très pointue des différentes souches de Coronavirus qui avait affecté plusieurs États du monde, prouvant que toutes avaient un point commun trouvé dans la souche américaine.

Ses dires étaient par ailleurs confirmés par le Pr Kristian Andersen qui s’appuyait sur l’étude de 27 génomes : http://virological.org/t/clock-and-tmrca-based-on-27-genomes/347.

Le Pr Andersen est également un éminent spécialiste, du MIT de Harvard, professeur du Department of Immunology and Microbiology at Scripps Research, spécialiste en virologie et immunité. Ses recherches portent sur les relations complexes entre les virus et leurs hôtes (parmi lesquels hélas nous) et en particulier le Sars-CoV-2. Selon la revue Science  sus mentionnée, « Andersen a publié sur un site de recherche de virologie son analyse des 27 génomes disponibles du 2019-nCoV le 25 janvier. Celle-ci suggère qu’ils avaient un « ancêtre commun très récent » – ce qui signifie une source commune – datant du 1er octobre 2019 ».

LA CONFIRMATION DES CHERCHEURS ASIATIQUES
Le magazine Science cité ci-dessus apporte également l’étude réalisée par des chercheurs chinois sur l’origine du virus. Il s’agit de chercheurs de plusieurs institutions ayant toutes travaillé sur le sujet et dont l’étude porte sur 41 patients contaminés en 2019.

https://www.sciencemag.org/news/2020/01/wuhan-seafood-market-may-not-be-source-novel-virus-spreading-globally

Le patient contaminé le 1er décembre, le premier contaminé, n’avait eu aucun rapport avec le marché aux poissons. Ainsi que 13 des autres malades. Pour le professeur Lucey, qui pense que les premières contagions auraient commencé en novembre et ailleurs que sur le marché, 13 est un nombre important sur 41 personnes.
Dans The Lancet, journal scientifique de premier plan, les chercheurs chinois se félicitent de cette clairvoyance du Pr Lucey.

Les travaux des scientifiques japonais et taïwanais corroborent l’idée que ce Coronavirus trouve presque certainement son origine aux États-Unis ! Ils s’appuient comme le Pr Lucey sur le fait que seul le Coronavirus américain possède les 5 pathogènes types, desquels découleraient les autres souches. Voilà qui a de quoi faire s’effondrer nos certitudes actuelles. Or en août 2019 les USA avaient été confrontés à une épidémie de pneumonies. Et comment avait réagi les autorités sanitaires liées aux grands laboratoires ? En incriminant le vapotage des cigarettes électroniques. Un magnifique fake. Le Pr Lucey avait en conséquence écrit aux autorités pour leur faire une mise en garde, mais en vain. Comme d’habitude, l’argent avant les gens.

Mais, car il y a un « mais » de taille, on s’était empressé de fermer le labo biologique militaire de Fort Detrick (Maryland) et on avait interdit aux chercheurs militaires de poursuivre leurs recherches.

Une hypothèse a été émise par le Pr Lucey sur l’ignorance de l’identité du patient Zéro : des membres de l’équipe américaine des jeux militaires mondiaux, parmi lesquels des hommes de Fort Detrick, qui s’étaient déroulés entre les 18 et 27 octobre 2019, auraient pu infecter à Wuhan et ailleurs des dizaines de Chinois lors de leurs visites touristiques. C’est aussi l’une des conséquences de cette hypermondialisation qui tue nos sociétés).
Hypothèse reprise par les chercheurs chinois : « Comme des cas confirmés d’un nouveau virus émergent dans le monde entier à une vitesse préoccupante, tous les regards se sont tournés sur un marché aux poissons de Wuhan en Chine, comme étant l’épicentre de l’éruption. Mais une description des premiers cas cliniques publiée dans The Lancet vendredi, remettent en question cette hypothèse ». Ajoutant « On n’a pas découvert de lien épidémiologique entre le premier patient et les cas suivants ». Autrement dit les contaminés l’ont été par des vecteurs autres. Peut-être bien les militaires de Fort Detrick.
L’enquête est en cours. mais quoiqu’il en soit, l’opinion du Pr Lucey rapportée par Science Insider est que « La Chine doit avoir compris que l’épidémie ne trouve pas son origine au marché aux poissons de Wuhan Huanan »


C’est à prendre ou à laisser. Que chacun se fasse son opinion. Mais tout de même il y a des concordances plutôt dérangeantes, n’est-ce pas ?

Louise Guersan

Source : https://ripostelaique.com/la-bombe-du-pr-montagne-le-coronavirus-provient-dune-manipulation.html

 


Le 18/04/2020.

Commentaires: 0