Lettre n°23

Si vous ne visualisez pas cette lettre, cliquez ici
Le Souvenir Français
LA LETTRE N°23
DÉCEMBRE 2017
Facebook
Twitter
 
PAROLE DU PRÉSIDENT GÉNÉRAL
Les vigies de l’honneur
Ils ne sont plus que dix depuis la disparition, le 16 septembre, de Fred Moore. Dix Compagnons de la Libération qui portent haut les valeurs de l’engagement, du dépassement de soi, de la volonté de donner un sens à son destin personnel et tout simplement les valeurs patriotiques. Fondé le 16 novembre 1940 par le général de Gaulle, l’Ordre de la Libération est destiné à récompenser les personnes ou collectivités militaires et civiles qui se sont signalées dans l’œuvre de la libération de la France et de son empire. Ses membres sont nommés par le général de Gaulle lui-même. Véritable chevalerie des temps modernes, l’Ordre de la Libération compte peu d’élus. Jusqu’au 23 janvier 1946, date de la cessation de l’attribution de la croix, 1036 civils et militaires sont distingués. Parmi eux, 260 le sont à titre posthume et 65 meurent pour la France alors qu’ils sont déjà Compagnons. 18 unités militaires et 5 villes sont également élevées à l’Ordre.
Fred Moore a résumé en deux phrases la force de cette élite « Nous étions alors désolés d’être si peu nombreux. Mais aujourd’hui, nous sommes fiers d’avoir été si peu nombreux ».
Il en reste dix. Demain, il nous appartiendra de porter leur souvenir aux côtés de la Chancellerie de l’Ordre de la Libération, aux côtés aussi des familles de Compagnons. Dans l’ouvrage qu’il vient de publier en souvenir de son aïeul, Jean-René Van der Plaetsen donne le sens de l’engagement de ce grand-père aujourd’hui décédé,« une certaine conception de l’honneur peut conduire un homme à se dépasser jusqu’à se transcender et à mourir pour l’idée qu’il se fait de la vie dont il est l’obligé ».
A nous de faire de chacun de ces Compagnons les vigies de notre Honneur !
Serge BARCELLINI
Contrôleur Général des Armées (2s)
Président Général de l'association "Le Souvenir Français"
 
Annexe :
Contact :
 
Remerciement à Monsieur Tamagni
Contrairement à ce que nous avons écrit dans la lettre d’information n° 22, M. Tamagni est le porte-drapeau de l’Union des blessés de la Face. Il entretient régulièrement la tombe de Gabriel Boissy à Souvignargues (30).
AGENDA DU PRÉSIDENT GÉNÉRAL
DEVENEZ GARDIEN DE LA MÉMOIRE
Le Souvenir Français
SOUS LES PROJECTEURS
Le fleurissement
 
... des tombes des Compagnons
 
 
L'AGENDA DU MOIS
Le Souvenir Français en action
 
La mobilisation des Comités et Délégations en Décembre...
 
TROIS QUESTIONS À
Christian BAPTISTE
 
Délégué national de l’Ordre de la Libération...
 
 
C’ÉTAIT HIER
Les activités du mois passé
 
Découvrez-les en images...
 
 
 
NOS PARTENAIRES
Tous partenaires pour la Mémoire
 
Le Souvenir Français entretient un dense réseau...
     
IL ÉTAIT UNE FOIS DES MONUMENTS
Trois initiatives
 
...à la mémoire des Compagnons
 
L'OEIL DE L'HISTORIEN
Vladimir TROUPLIN
 
L’Ordre de la Libération, "une chevalerie exceptionnelle"...
 
 
ON AIME, ON SOUTIENT
De nombreux projets mémoriels
 
Le Souvenir Français les met en lumière...
 
 
20, Rue Eugène Flachat, 75017 Paris
Copyright www.le-souvenir-francais.fr - 2011-2014