Lettre n°25 - Février 2018.

Le Souvenir Français
LA LETTRE N°25
FÉVRIER 2018
Facebook
Twitter
 
PAROLE DU PRÉSIDENT GÉNÉRAL
Jean Moulin « Que son nom demeure vivant ! »
La mémoire française de la Seconde Guerre mondiale présente deux versants, un lumineux, celui de la Résistance et de la France Libre et un sombre, celui de la Shoah et du gouvernement de Vichy.
Pendant des décennies, l’histoire du génocide des Juifs et de l'Etat de Vichy fut marginalisée au profit de l’histoire de la Résistance. Aujourd’hui le poids des deux mémoires est inversé. Le crime contre l’humanité de la Shoah et la politique de collaboration de Vichy minorent l’épopée lumineuse de la Résistance et le rôle anticipateur de la France Libre.
Or, une Nation a besoin pour cimenter son « vivre ensemble » de partager des pages de fierté et de se reconnaitre dans d’authentiques héros. Il est aujourd’hui nécessaire de réaffirmer les valeurs de la Résistance et la force des hommes et des femmes qui ont permis à la France d’être dans le camp des vainqueurs en 1945.
A cette fin, il nous appartient de rendre hommage « encore et encore » à ceux qui surent dire Non au nazisme, à l’antisémitisme et au vichysme. C’est à tous les résistants, aux fusillés, aux massacrés, aux déportés que nous rendrons hommage le 14 février 2018, en soulignant le destin d’un homme, Jean Moulin. Le 14 février 1943, il y a 75 ans, le Général de Gaulle décorait Max (surnom de Jean Moulin) de la croix de la Libération. Trois années plus tard, le 1er juin 1946 dans la courte préface au livre de Jean Moulin "Premier combat," il écrivait :
« Max, pur et bon compagnon de ceux qui n’avaient foi qu’en la France, a su mourir héroïquement pour elle. Le rôle capital qu’il a joué dans notre combat ne sera jamais raconté par lui-même […] que son nom demeure vivant comme son œuvre demeure vivante !»
Que cette année 2018 qui marque le 75e anniversaire de la disparition de l’unificateur de la Résistance s’inscrive en écho au souhait du Général de Gaulle.
Le 14 février 2018, au lycée Jean Moulin de Béziers, Le Souvenir Français y contribuera.
Serge BARCELLINI
Contrôleur Général des Armées (2s)
Président Général de l'association "Le Souvenir Français"
 
Contact :
 
AGENDA DU PRÉSIDENT GÉNÉRAL
DEVENEZ GARDIEN DE LA MÉMOIRE
Le Souvenir Français
SOUS LES PROJECTEURS
Dépot d'un drapeau
 
...au Lycée Jean Moulin de Béziers
 
 
L'AGENDA DU MOIS
Le Souvenir Français en action
 
La mobilisation des Comités et Délégations en février...
 
TROIS QUESTIONS À
Christine LEVISSE-TOUZE
 
Ancienne directrice du musée Jean Moulin...
 
 
C’ÉTAIT HIER
Les activités du mois passé
 
Découvrez-les en images...
 
 
 
NOS PARTENAIRES
Tous partenaires pour la Mémoire
 
Le Souvenir Français entretient un dense réseau...
     
IL ÉTAIT UNE FOIS UN MONUMENT
Une stèle
 
...à la mémoire de deux résistants
 
L'OEIL DE L'HISTORIENNE
Dominique VEILLON
 
Jean Moulin...
 
 
ON AIME, ON SOUTIENT
De nombreux projets mémoriels
 
Le Souvenir Français les met en lumière...
 
 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0