Le 28/04/2015.

En réaction au dossier n° 14 du G2S :

     Je ne voudrais pas paraître trop prétentieux, mais je constate que j’arrive aux mêmes conclusions que le GCA Faugères : Les chefs militaires ont fait leur devoir vis-à-vis du « politique », mais celui-ci fait preuve d’un autisme sans précédent…Il entendent mais n’écoutent pas.

     Donc, maintenant, c’est à nous de prendre le relais, NOUS, ÉLECTEURS et CITOYENS, de faire comprendre à nos représentants et au Président de la République, Chef des Armées, qu’il est temps de prendre notre sécurité en compte avec le plus grand sérieux.

Pour cela, nous n’avons plus que la rue ou la plume avant le vote.

Je vous laisse le choix, vous connaissez le mien… !

 

JMR

 


Commentaires : 0