Coup de gueule (2° épisode)


 

Lorsque j’ai pris connaissance de la réponse de la chancellerie de la LH au Capitaine de Vaisseau(er) Philippe Dupont, j’étais confortablement installé dans un fauteuil… ! Heureusement pour mes « vieux os » !

(Vous pouvez prendre connaissance de cette lettre, dans son intégralité à l’adresse suivante : http://www.officierunjour.net/entre-nous/tout-sur-la-lh/)

 

Aujourd’hui, j’en suis encore rouge de colère…et de HONTE.

 

Non, il n’y a pas eu de raté dans le fonctionnement mais volonté délibérée et assumée de formuler un avis de conformité pour l’attribution de la LH aux « voyous » de Charlie Hebdo.

Moi qui, dans mon précédent « coup de gueule » appelais au « soutien » du Grand Chancelier…Quelle erreur d’analyse monumentale… !

En outre, François Sourd, le signataire de cette lettre, « la voix de son maître », caractérisé par son style particulièrement abscons, tente de justifier l’injustifiable en employant l’expression « hommage national ».

Même à titre purement symbolique, la LH est une « Récompense » et non un « Hommage ».

 

Nous sommes donc en présence d’un véritable détournement du code de la Légion d’Honneur, en particulier de l’art R 26 : Cette distinction peut être donnée à des personnes tuées ou blessées dans l'accomplissement de leur devoir et qui sont reconnues dignes de recevoir cette distinction.

 

 

Voilà pourquoi, je reviens à la première version de ma pétition et « demande la tête » du Grand Chancelier, ce courtisan au sens le plus méprisable du terme qui s’est « couché » devant les « caprices du Prince » pour « le Déshonneur de la Légion d’Honneur », notre premier Ordre National.

 

JMR


Partager ce texte :

Écrire commentaire

Commentaires : 0