DÉSINFORMATION...?

A l’appui de ce titre, je vous propose de visionner cette courte vidéo, en particulier le « reportage » du début, (entre 0 : 37’’ et 0 : 59’’) sur lequel s’appuient les journalistes pour démontrer la cruauté de la Russie.

 

22 secondes où l’on voit un jeune homme d’Alep se lamenter sur la mort de sa mère et de sa sœur tuées par un obus russe… Soyez attentifs !

« Le poids des mots, le choc des photos » selon le slogan bien connu.

 

En revanche, à y regarder de plus près, je suis amené à poser quelques questions :

1 ) Où a été tournée cette vidéo ? Aujour'hui, des ruines comme celle-ci existent malheureusement dans toutes les villes du Moyen-Orient.

2 ) Qui a bien pu tourner cette séquence sachant qu’il y a belle lurette que les journalistes ne mettent plus les pieds à Alep ….Trop dangereux quelque soit le « coté » où l’on se trouve.

Cela pourrait effectivement être une vidéo tournée par les habitants des quartiers Est sous contrôle de l’EI soumis aux frappes syriennes et russes mais tout aussi bien des quartiers Ouest soumis aux tirs de mortier djihadistes. Dans ce chaudron syrien, tout le mode tire sur tout le monde.

3 ) Le commentaire : Je suppose que nombre de lecteurs, comme moi, ne comprennent pas l’arabe. Nous sommes donc contraints d’accepter le commentaire tel quel. Ce qui me surprend un peu malgré tout c’est que ce jeune homme n’ait pas aidé sa mère et sa sœur à porter les bagages…et qu’il n’ait pas été proche d’elles lorsque l’obus à explosé…Il s’en sort indemne…quel coup de chance … !

3 ) Enfin, l’ambiance générale de cette prise de vue. Des ruines certes, mais bien calmes si j’en crois l’absence de bruit de fond…pas une rafale d’arme automatique, pas une explosion, pas une ambulance, rien qui puisse faire penser au déluge de feu style « Stalingrad » que l’on nous sert quotidiennement au sujet d’Alep. 

 

Alors …. ?

 

J’en suis donc à conclure que ce reportage est bidonné, dans le droit fil de celui d’Aylan mort noyé sur les plages turques il y a quelques mois, une pure manœuvre de déstabilisation, la énième action visant à choquer l’opinion publique en utilisant les relais médiatiques.

Et nos journalistes s’y emploient avec beaucoup d’entrain. Ils n’ont pas été sur le terrain, ils n’ont ni recoupé, ni vérifié l’information et encore moins sa provenance, quant à la confronter à d’autres sources….y penser serait commencer à "désobéir"...!

En revanche, lors de cette interview, ils ne sont visiblement  pas  « tranquilles » et la progression de leur agressivité est proportionnelle à la faiblesse de ce « reportage » peu crédible et biaisé.

Comme trop souvent à l’heure actuelle, ils utilisent une vidéo de ce type, non pas pour rendre compte d’une situation réelle mais pour exposer leur point de vue personnel.

 

C’est à des années lumière de la charte de déontologie du journalisme et pour moi, cela relève de la malhonnêteté intellectuelle.

 

Aussi, vous comprendrez aisément pourquoi je ne regarde plus la télévision depuis de longs mois, que je mets en doute toute information provenant des médias "main stream"…et que j’ai créé ce site de ré-information !

Qu'en pensez-vous ?

 

JMR


Partager : 

Écrire commentaire

Commentaires : 0