Plainte des Harkis

Plainte des Harkis contre la décision de Macron concernant Stora .
Bravo à cette association qui saisit la Justice face à Macron !

 

ASSOCIATION GENERATIONS HARKIS
20, avenue de la Méditerranée
81240 Saint-Amans-Soult
Mail : mohamed.djafour.2020@gmail.com

 

Communiqué de presse

 

Le 24 juillet 2020, le Président de la République Emmanuel MACRON a décidé de confier une mission mémorielle officielle sur la Colonisation et la Guerre d’Algérie à l’historien Benjamin STORA. Ce dernier doit remettre au chef de l’État un état des lieux historique et officiel de ce qu’a été la Colonisation et la Guerre d’Algérie au mois de décembre prochain.

 

Cette initiative présidentielle est perçue par les héritiers des différentes mémoires issues du conflit algérien comme une reprise en main par l’État de l’écriture de l’histoire de la Colonisation et de la Guerre d’Algérie. D’où les inquiétudes exprimées depuis quelques jours...

 

Les leçons du passé n’ont pas été retenues. En janvier 2006, après l’épisode regrettable de l’article 4 de la loi du 23 février 2005, le Président de la République Jacques CHIRAC avait solennellement rappelé « qu'il n'appartient pas au législateur d'écrire l'histoire ». Il en va de même aujourd’hui pour le Président de la République.

L’Histoire, avec un grand H, nous enseigne que l’écriture officielle de l’histoire est dangereuse pour les libertés, notamment dans les secteurs de la recherche et de l’enseignement où elles ont vocation à s’exprimer.

 

C’est pourquoi l’Association GENERATIONS HARKIS a décidé de saisir le Conseil d’État d’un recours en annulation de la décision du Président de la République du 24 juillet dernier de confier la mission précitée à l’historien Benjamin STORA. Le recours a été déposé le 16 août 2020 au greffe du Conseil d’État.

 

Devant la Juridiction administrative suprême, l’Association GENERATIONS HARKIS invoque contre la décision présidentielle, l’atteinte à différents principes de portée constitutionnelle, notamment l’atteinte au principe d’indépendance de la recherche universitaire, tout comme l’atteinte à la liberté d’enseignement des historiens.

 

Dans l’attente de la décision du Conseil d’État, l’Association GENERATIONS HARKIS invite le Président de la République Emmanuel MACRON à retirer sa décision du 24 juillet 2020.

 

Albine, le 17 août 2020

Le Président
Mohamed DJAFOUR

 

 

NB : Les recherches lancées sur Internet ne permettent pas l'accès à la source de ce communiqué.

En revanche les sites suivants nous apportent quelques précisions sur le sujet : 

 

 

http://www.harkisdordogne.com/suite-a-l-arret-du-conseil-d-etat-du-4-octobre-2019-communique-de-mohamed-djafour

 

http://www.harkisdordogne.com/benjamin-stora-sur-les-harkis-il-y-a-un-tres-fort-desir-de-respect

 

 ...car l'opposition à la désignation de M. B. Stora est très vive ...et argumentée :

 

https://www.lefigaro.fr/vox/histoire/jean-sevillia-benjamin-stora-a-une-vision-partielle-donc-partiale-de-la-guerre-d-algerie-20200727

 

https://resistancerepublicaine.com/2020/07/15/macron-a-genoux-devant-les-algeriens-leur-offre-le-porteur-de-valise-stora-pour-reecrire-la-guerre-dalgerie/

 

https://www.observalgerie.com/france-benjamin-stora-accuse-de-complaisance-avec-lalgerie/2020/

 

Commentaires: 0