"La neuvième frontière"

  ...par Stratediplo 

 

  De formation militaire, financière et diplomatique, s'appuie sur une trentaine d'années d'investigations en sciences sociales et relations internationales.


Rapport de renseignement sur un événement historiquement rare : la France aura bientôt un nouveau voisin frontalier. Elle pourrait même devoir y déployer une opération d'interposition dès 2017. Puis en 2018 l'Union européenne, qui entend bien conserver la Catalogne, la poussera à sauver l'Espagne de l'insolvabilité induite par la réduction de son PIB à dette inchangée. A terme d'autres peuples suivront le mode d'emploi de la sécession exemplaire dicté par la Cour Internationale de Justice en 2010. Au-delà, la restauration de la souveraineté de la Catalogne interroge sur l'idéologie de l'Etat nation et la personnalité des peuples et de leurs terroirs, et sur la nature et le lien de l'UE. Mais c'est dès 2017 que la France, premier témoin concerné, a une opportunité unique de restaurer sa pertinence diplomatique en ramenant les relations internationales du champ des rapports de force à celui du droit.

 

Commander à : http://www.lulu.com/shop/stratediplo/la-neuvi%C3%A8me-fronti%C3%A8re/paperback/product-23271364.html

 

 


Note de Stratediplo.

 

Evénement historiquement rare, la France est sur le point d'avoir un nouveau voisin... et pourrait même devoir y déployer une mission d'interposition avant la fin de cette année.

 

Conçu initialement pour un ministre français alerté le jour même de sa prise de fonction, ce rapport de renseignement fait l'état des lieux à quelques semaines de la sécession, présente les prochaines étapes du processus et les dernières incertitudes, et sonde les réactions probables. Il conclut que la reconnaissance de la souveraineté de la Catalogne est inéluctable, et introduit un mode d'action permettant à la France d'en tirer des bénéfices tant pour les relations internationales en Europe que pour sa propre diplomatie.

 

Pour sa part l'Union européenne, qui entend bien conserver la Catalogne, refusera que l'Espagne provoque sa propre insolvabilité et une crise de confiance dans l'euro en déclarant unilatéralement la perte d'un cinquième de son PIB sans réduction de sa dette, et imposera donc la négociation interétatique conduisant à la reprise d'une partie de la dette espagnole par la Catalogne, comme celle-ci l'avait proposé, en échange de la non opposition de l'Espagne à l'admission formelle de la Catalogne dans l'Union, seule possibilité pour l'Espagne de ne pas ajouter la faillite économique à la défaillance politique. A terme d'autres peuples, choisissant la sortie pour éviter la mise en extinction, suivront le mode d'emploi de la sécession irréprochable dicté par la Cour Internationale de Justice, ce qui amènera l'Union Européenne à s'interroger sur sa nature et sur son lien interne.

 

L'opposition de la faible légalité interne espagnole à la légitimité démocratique et à la licéité internationale ne tiendra pas, et faute d'avoir pu exercer l'autodétermination interne dans le cadre du droit espagnol, la Catalogne exercera l'autodétermination externe selon le droit international. Le gouvernement espagnol n'a pas les capacités civiles, et a dépassé les délais constitutionnels, pour empêcher la tenue du referendum par la force non militaire. Son déni de réalité porte un risque de réaction tardive et extrême, et la France ne doit quant à elle pas feindre la surprise devant les événements mais étudier les options et définir une politique.

 

Plus généralement, cette note de synthèse sera incontournable pour tout diplomate ou journaliste étranger envoyé à Barcelone en septembre.

 

 


Télécharger
Le neuvième frontière - Catalogne 2018.
neuvieme-frontiere.png
Format d'image Portable Network 336.1 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0