"56" - Tome 1 : L'État français complice de groupes criminels

de Jean-Loup Izambert - Septembre 2015.


Présentation de l'éditeur

Dirigeants politiques et hauts fonctionnaires à la tête de l’État français, ils soutiennent des criminels et terroristes.

Hier, ils ont protégé certains d’entre eux des recherches d’Interpol, aujourd’hui ils en soutiennent d’autres pour renverser le gouvernement syrien.

De la « génération Mitterrand » à la « république exemplaire » de François Hollande, en passant par celle de Nicolas Sarkozy, 56 d’entre eux sont impliqués.

Voici comment.

  Biographie de l'auteur

Journaliste d’investigation indépendant, Jean-Loup Izambert a consacré ses quarante années de journalisme à enquêter sur les secteurs économique, financier et politique. Son indépendance, son engagement et sa rigueur lui ont permis de produire plusieurs ouvrages essentiels sur les cercles de pouvoir et réseaux financiers internationaux.

Avec les deux tomes de "56" publiés chez IS Edition, il livre une nouvelle enquête sans concession qui, preuves à l’appui, met à jour les complicités de dirigeants politiques et hauts fonctionnaires français avec des individus liés à des organisations criminelles. 

Selon l’auteur, ce livre donne de nombreux éléments de réponse aux questions que tout Français est en droit de se poser :

 

·        Comment la France est-elle devenue un Etat voyou en pleine illégalité internationale ?

·        Quels sont les 56 responsables politiques et haut fonctionnaires principalement impliqués dans la protection et le soutien à des groupes criminels ainsi que dans le développement de ces guerres ?

·        Qu’en est-il réellement du contrôle parlementaire sur l’action du gouvernement et sur celles des services de renseignement français ?

·        Comment, non contents d’armer des bandes criminelles, les dirigeants français ont-ils tenté de déclencher un conflit majeur en trompant l’opinion publique par le montage et la diffusion de fausses informations ?

·        Quelles sont, pour la France, les premières conséquences de ce jeu trouble avec des groupes criminels qui dure depuis le début des années Mitterrand ?

·        Que pensent les Syriens et leurs élus – auxquels bien peu de médias français donnent la parole – de l’agression française et comment vivent-ils ces années de guerre ?

 

 

J’ajouterais un commentaire parmi tant d’autres :

 

Un livre exceptionnel, courageux et terrifiant. L’auteur met à jour avec méthode et précision les liens qui unissent les mouvances terroristes islamiques et les dirigeants politiques occidentaux (et tout particulièrement français). On comprend dès lors comment les dirigeants français et leurs homologues occidentaux instrumentalisent le terrorisme islamique dans des buts géopolitiques inavouables, notamment sur leur « terrain de jeu » syrien.

On comprend dès lors que la lutte contre le terrorisme est une cynique mascarade.

On comprend enfin, que le mal, dans sa forme la plus brutale et la plus inhumaine, peut être mis en œuvre par les « démocrates aux mains sales » que sont nos dirigeants politiques sans que les moralistes de notre époque - philosophes et autres intellectuels engagés - ne s’en émeuvent ou ne s’en offusquent.

Le livre est exceptionnel par ce qu’il va très loin dans les détails et apporte un flot d’informations.

Conséquent, cohérent et convainquant, le Livre est courageux parce qu’il nomme les dirigeant français et occidentaux complices des crimes du terrorisme islamique.

Le livre est terrifiant parce qu’il nous révèle l’envers de nos « démocraties » et que sa lecture nous met nécessairement en rage et nous force à nous interroger sur notre rôle de citoyen et sur notre place dans la République française.

On ne sort pas indemne de la lecture de ce livre. Puisse cette rage nous donner l’énergie de bâtir des digues face à l’inacceptable qui nous submerge.

Merci à l’auteur pour ce moment de vérité si rare dans la geste journalistique contemporaine.

 

 

 

Bonne lecture. JMR

 


Partager : 

Écrire commentaire

Commentaires : 0