Le Mythe des énergies renouvelables : Quand on aime on ne compte pas

par Remy Prud'homme.

 

Présentation de l'éditeur

En juin 2015, dans son rapport officiel remis à la ministre de l’environnement, Mme Corinne Lepage, elle-même ancienne ministre, écrivait  : «  En 2014, l’énergie solaire représente 10% de l’électricité du monde.  »

En réalité, la part du solaire dans l’énergie du globe était en 2014 de 0,8%, soit une erreur de 1 à 13…

Quant au nouveau ministre de l’environnement, Nicolas Hulot, il affirme de son côté «  qu’il faut avoir une foi absolue dans les énergies renouvelables.  »

 

A contrario, ce livre propose une étude sérieuse et scientifique des réalités actuelles en matière d’énergies renouvelables..

 

Il se fonde sur les résultats officiels et chiffrés des douze pays précurseurs, parmi lesquels l’Allemagne, l’Espagne, le Danemark ou l’Italie, qui tous ont mis en œuvre depuis plus d’une décennie des programmes d’investissements massifs dans ce domaine.

Et le résultat n’est guère encourageant, ni pour l’environnement, ni pour l’économie, ni pour le contribuable.

Au final, les réalités concrètes et chiffrées indiquent des choix stratégiques clairs pour la France…qui ne seront sans doute pas suivis tant que dans ce domaine, la «  religion  » prendra le pas sur la raison.

 

Biographie de l'auteur

Après des études à HEC, à Harvard, et un doctorat, Rémy Prud'homme est devenu professeur des Universités. Il a enseigné à Paris XII, et au MIT comme "visiting professor". II a aussi été directeur-adjoint de l'environnement à l'OCDE.

Écrire commentaire

Commentaires : 0