Le grand jeu

De Peter Hopkirk


Au cœur des montagnes isolées et des déserts brûlants d'Asie centrale, une lutte épique opposa au dix-neuvième siècle l'Empire britannique et la Russie tsariste. Cet affrontement fut connu sous le nom de « Grand Jeu » et ses répercussions se font encore sentir de nos jours.
Le vaste échiquier où se déploya cette rivalité s'étendait du Caucase à l'ouest jusqu'au Tibet à l'est. Lorsque le jeu débuta, les frontières de la Russie et des Indes étaient distantes de plus de trois mille kilomètres. À la fin, moins de trente kilomètres les séparaient par endroits. Les Britanniques étaient convaincus que les Russes ne s'arrêteraient pas avant de s'emparer des Indes, le joyau de l'Empire britannique. La guerre semblait inévitable.
Ce livre raconte l'histoire du « Grand Jeu », l'un des chapitres les plus romanesques de l'histoire moderne, à travers les aventures de ses acteurs.
De jeunes officiers des deux camps, pour qui participer au « Grand Jeu » était le sel de leurs rêves, l'occasion d'échapper à la monotonie de la vie de garnison et de se couvrir de gloire.
Les violentes répercussions du « Grand Jeu » nous hantent encore aujourd'hui.
Le renversement de dignitaires locaux, l'invasion d'ambassades, les retraites infamantes d'Afghanistan, les bains de sang du Caucase : tout cela était déjà familier dans la presse victorienne. Aujourd'hui, alors que la guerre d'Afghanistan se prolonge, les leçons de l'histoire du « Grand Jeu » restent plus que jamais au cœur de l'actualité.


NB : Un livre de référence que les dirigeants d'URSS et d'Occident contemporains auraient été bien avisés de lire avant de s'engager en Afghanistan...!


Écrire commentaire

Commentaires : 0