LETTRE OUVERTE AU MINDEF


 Le 03/05/2015.

 

 

LETTRE OUVERTE AU MINISTRE DE LA DEFENSE

 

 

 

Monsieur le Ministre,

 

     Vous avez évoqué devant les médias le sort que vous réserveriez aux soldats soupçonnés de viols en Centre Afrique, dans la mesure ou ils seraient reconnus coupables.

Je me garderai bien de prendre position sur cette affaire qui relève de la justice.

     En revanche, l’expression que vous avez employée m’interpelle :

 «Si quelqu'un a sali le drapeau, parce que c'est de cela qu'il s'agit,…. »

     Comment pouvez-vous invoquer l’Emblème National pour des faits, graves certes, mais non encore avérés alors que Monsieur Jean ZAY, auteur d’un « poème » insultant au dernier degré sur ce même Emblème est en passe d’entrer au Panthéon ?

« Aux Grands Hommes, la Patrie reconnaissante »

     Comment pouvez-vous invoquer ce « torche cul », cette « immonde serpillière » pour demander à des hommes, de se dénoncer ?

     J’avoue que mon cœur de citoyen, attaché à la France et à son Emblème a du mal à comprendre.

     Monsieur le Ministre, sachez que maintenant, vous devrez faire preuve de beaucoup de mesure en invoquant le Drapeau Français car Jean ZAY et son « torche cul » ricaneront derrière vous à chaque discours, chaque cérémonie officielle, chaque commémoration, chaque hommage à un soldat mort en service commandé.

     Vous qui êtes un proche du Président de la République, j’espère que vous aurez les mots justes pour lui expliquer la situation intenable dans laquelle vous plonge sa décision d’élever l’auteur du « poème : le Drapeau » en référence nationale.

     Veuillez agréer Monsieur le Ministre, l’expression de mon profond respect.


REGNIER Jean-Michel

Citoyen Français


 


Commentaires : 0