Géopolitique- OTAN et Relation Transatlantique

...par le Gal. Dominique Delawarde - Le 13/08/2020.

Bonjour à tous,

 

Retour à la géopolitique avec un des sujets les plus préoccupants du moment: l'OTAN et la Défense Européenne.

 

Chacun doit avoir conscience qu'en ce moment même le projet de réactualisation du concept stratégique de l'OTAN est en cours d'élaboration. Ce concept définira très clairement les nouveaux centres d'intérêt de l'alliance ce qui veut dire, en clair, les nouveaux adversaires et les nouveaux axes d'ingérence de l'Alliance Atlantique dans les affaires

du monde. Ces ingérences sont rarement pacifiques et pourraient nous entraîner, sous des prétextes fallacieux, dans des conflits qui ne sont dans l'intérêt de personne.

 

Dans sa lettre d'information que je vous transmets, Hajnalka Vincze, cofondatrice d'IVERIS (Institut de veille et d'étude des Relations Internationales et Stratégiques) et spécialiste de la Relation

transatlantique nous donne accès à 5 articles (et 1 vidéo) qu'elle a publiés récemment sur son site personnel. Ces articles peuvent tous être rediffusés par toutes les voies possibles (Mails, Blogs, Sites de réinformation si, bien sûr, vous les trouvez intéressants. Ils rencontrent généralement un grand succès.

Ses écrits ou propos sont toujours des documents de référence, très clairs et remarquablement rédigés, pour qui souhaite enrichir sa culture sur l'actualité de l'Alliance et de la relation transatlantique. Je les recommande en lecture aux élus, aux étudiants en relations internationales,

aux militaires, aux enseignants, mais aussi à tous les citoyens éclairés cherchant à approfondir leurs connaissances sur le sujet.

 

Ils sont publiés en 3 langues: Français, anglais et ....Hongrois.

 

Hongroise de naissance, ayant longuement étudié en France, Hajnalka Vincze réside et travaille aujourd'hui aux USA.

 

Sur le même sujet, je recommande aussi la lecture de trois livres complémentaires qui doivent permettre à chacun de se forger des convictions sur le sujet de l'OTAN.

 

Le plus récent, rédigé par un auteur liégeois, publié en juin dernier et traduit en une dizaine de langue a déjà un retentissement international.

Son titre ? "Les crimes de l'OTAN: plaidoyer pour les victimes". Il est présenté sur de nombreux sites français et étrangers dont celui-ci:

https://www.breizh-info.com/2020/08/02/148302/ce-nest-pas-la-vocation-de-lotan-ni-la-vocation-de-la-france-de-sengager-dans-des-guerres-neocoloniales-a-des-fins-inavouables/

Le 2ème livre est plus ancien (nov 2017) mais toujours d'une actualité brûlante. Il a été rédigé par un historien Suisse : Daniele Ganser.

Traduit en plusieurs langues, il a eu, lui aussi, un retentissement international.

Son titre ? "Les Guerres illégales de l'OTAN : Chronique de Cuba à la Syrie". Facile à lire, très riche en pièces à conviction, ce livre a été plébiscité par 98% des lecteurs  sur Google. Il est classé 5

étoiles sur Amazon :
https://livre.fnac.com/a10985873/Daniele-Ganser-Les-guerres-illegales-de-l-OTAN

Le 3ème livre a été réalisé autour d'innombrables documents d'archives déclassifiées dont les copies sont présentées dans l'ouvrage. Son titre :

"J'ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu" de Philippe de Villiers.
https://livre.fnac.com/a13259641/Philippe-Villiers-J-ai-tire-sur-le-fil-du-mensonge-et-tout-est-venu

Ça fait beaucoup, mais tout cela est complémentaire et permet de comprendre de quoi on parle vraiment, lorsqu'on parle de l'OTAN.

 

Bonnes lectures à tous.

 

DD 


Cher Lecteur,

Veuillez trouver ci-après les derniers articles parus sur www.hajnalka-vincze.com .
Je vous souhaite une bonne lecture.

Cordialement,
Hajnalka Vincze




Découplement consciencieux? Retraits de troupes américaines et l'avenir de l'Occident
06 aout, 2020 - Colloques et conférences

L'enregistrement vidéo est disponible à ce lien.

Lire



Double anniversaire OTAN - défense européenne: « Plus ça change et plus c’est la même chose ! »
30 mars, 2020 - Etudes et analyses

Extrait: "Derrière les beaux discours sur « l’autonomie stratégique », la mise en œuvre oppose, comme toujours, le gaullisme résiduel de Paris à l’opinion majoritaire des partenaires qui tiennent à préserver, littéralement à tout prix, la primauté de l’Alliance atlantique. Jusqu’ici rien de nouveau. Sauf que la position française oscille – au pire moment, lorsque tous les événements la confortent pourtant – entre deux approches. Entre « intransigeance sur les principes » et « composer avec le réel », elle espère pouvoir ménager la chèvre et le chou. Autrement dit : avancer vers l’objectif d’émancipation européenne sans trop heurter le tropisme atlantiste-otanien de ses partenaires de l’UE – ce qui équivaut à la quadrature du cercle. Cette démarche a conduit à une extraordinaire confusion dans le discours du président Macron à l’Ecole de Guerre en février 2020, où il a réussi à placer dans un même paragraphe les deux visions antinomiques. D’un côté, il parle de « cette Europe de la défense, ce pilier européen au sein de l’OTAN », de l’autre il met les deux sur un pied d’égalité :« l’OTAN et l’Europe de la défense sont les deux piliers de la sécurité collective européenne » Tôt ou tard, il faudra choisir..."

Lire



Aux racines de notre absence d'Occident
15 mars, 2020 - Notes d’actualité

La Conférence de sécurité de Munich, organisée chaque année, est une grand-messe transatlantique aux rituels bien rodés. C’est la crème de la crème de part et d’autre de l’Atlantique qui se retrouve ici (présidents, premiers ministres, commissaires européens, parlementaires de premier plan, dignitaires OTAN, ministres des Affaires étrangères et ceux de la Défense) pour affirmer, en se rassurant, qu’en dépit de tels ou tels désagréments du moment, les intérêts restent « communs », les valeurs « partagées », et la sécurité « indivisible ». Sauf que cette année, aucun des trois ne fut crédible. Et ce, de manière hautement visible. Au point que les organisateurs ne s’efforçaient même plus à s’en cacher. L’édition 2020, la cinquante-sixième de la série, eut lieu sous le titre de « Westlessness », ce qui associe, en bon anglais, la notion de l’absence d’Occident à l’idée de « tourments »

Lire





Le Parlement belge a failli mettre fin au stationnement des bombes nucléaires US
22 janv, 2020 - Brèves

Alors que le débat aurait dû être « transparent », comme ce fut prévu après les pseudo-révélations en juillet dernier sur le stationnement de bombes nucléaires américaines en Belgique, le 16 janvier, lors d'un vote final, les députés ont rejeté à une courte majorité de 74 contre 66 toute révision du status quo. Ce vote est passé dans la discrétion la plus totale, aucun journal francophone ne semble avoir repris l’information. Dommage, car à travers cet épisode, c’est un tableau beaucoup plus vaste qui se dessine, avec un faisceau de thèmes qui vont du désarmement universel à la souveraineté démocratique, en passant par le traité de non-prolifération, le marchandage entre alliés, la mise sous tutelle US des Européens, et la servitude à laquelle ils acquiescent, qui plus est sous de faux prétextes. Pour un décryptage du sujet, l'IVERIS vous propose un article publié il y a dix ans, mais qui n’en est pas moins d’actualité, tant les tenants et les aboutissants de cette mascarade nucléaire restent inchangés.

Lire



Qui a plus « besoin de l’OTAN » ? La France ou… les USA?
12 déc, 2019 - Notes d’actualité

Coutumier des déclarations fracassantes mais pas forcément étayées par les faits, le président Trump en a placé deux d’un coup, au dernier sommet de l’Alliance, lors d’une conférence de presse : « Personne n’a besoin de l’OTAN plus que la France (…) Les Etats-Unis en tirent vraiment le moins de bénéfices ». Deux inepties qui méritent que l’on s’y arrête.



Lire

 




If you wish to receive the Newsletter in English, please click: EN
Ha ezentúl magyarul szeretné kapni a Hírlevelet, kérem klikkeljen: HU

 


Conscious Uncoupling? American Troop Withdrawals and the Future of the West

Commentaires: 0