Islam politique et langue arabe

...par le Lt/Col Jean-Pierre Mugg - le 03/10/2020.

L'slam politique

Ces derniers temps il est apparu chez nos chroniqueurs le concept d’ «Islam politique ».

L’Islam est il politique ? La réponse est oui ; L’Islam est même d’abord politique avant même d’être une religion ;

Dés son origine, c’est ce qui le caractérise. Dés le début de la révélation, l’islam entre en conflit avec la Mekke pour des raisons politiques.

Le Prophète émigre à Médine et devient le chef temporel de cette Cité-Etat ; C’est l’homme de Dieu qui gouverne temporellement un Etat.

Les révélations des sourates médinoises sont des sourates adaptées au gouvernement et à la vie sociale de la communauté. Ce sont les plus nombreuses et les plus longues.

 

A partir de cette époque l’extension de l’islam va s’accompagner de la domination de l’islam de façon politique sur le territoire conquis.

On peut opposer que le christianisme a fait la même chose. C’est tout à fait vrai mais ce n’était pas « inscrit » dans sa doctrine, les évangiles ; « Mon royaume n’est pas de ce monde ».

L’évangélisation visait surtout et d’abord les âmes.

 

Il est intéressant de noter qu’à notre époque quatre Etats sont reconnus internationalement comme islamiques :

République Islamique du Pakistan 1973 ; République Islamique d’Iran 1979, République Islamique de Mauritanie 1991 ; République Islamique d’Afghanistan 2004.

Elles affirment l’application intégrale de la charia car supérieure aux lois humaines. La sharia c’est la mise en application des injonctions coraniques.

On y condamne à mort pour blasphème, on y lapide, on y ampute, on y flagelle, on y tue les homosexuels et tout cela sans pour autant être condamnés par les instances internationales ni être traités de «terroristes déséquilibrés et  incultes ignorants de leur religion  » par nos beaux esprits adeptes des droits de l’homme…..Qui se réjouissent de voir condamner pour « incitation à la haine » ceux qui dénoncent ces horreurs.

On y ajoutera les monarchies du Golf et La Gambie en 2015.

Le Maroc est une monarchie dont le souverain tient sa légitimité du fait qu’il descend du prophète.

 

Il convient de noter que l’Islam est la seule religion au monde qui légitimise, de façon officielle et reconnue, des Etats (exception faite, dans une certaine mesure d’Israël qualifié d’ « Etat Juif »)

 

Ce serait intéressant de voir les réactions si on établissait une « République Française Catholique » ou une « République Allemande Protestante ».

Il faut remonter au moyen âge pour avoir un « Saint Empire Romain Germanique » ou des « Etats Chrétiens d’Orient »……

Même le Vatican n’a pas juxtaposé l’adjectif catholique à sa dénomination.

Nous sommes donc actuellement sous le coup d’une offensive jamais égalée de l’Islam, donc d’une offensive à but politique. Il s’agit de prendre le pouvoir temporel pour assurer la domination spirituelle et pas l’inverse. Et cela sur le monde entier !!!

Si on voulait bien « voir ce que l’on voit » comme disait Péguy on verrait la réalité de cette offensive :

Mises en place de listes électorales « communautaires » ;

Entrisme dans tous les rouages de la république (Ecole, université, police, armée, administrations…..)

Achat des hommes politiques par le clientélisme ;

Opposition à la médecine dans les hôpitaux ; (refus de soins des médecins hommes pour les femmes)

Repas Hallal dans les écoles ;

Harcèlement des femmes dans la rue ;

Problèmes récurrents dans les piscines ;

Port ostensible de tenues à connotation religieuse ;

Enseignement de la langue arabe dés le primaire. La langue arabe n’est pas une langue « comme les autres » car c’est une langue LITURGIQUE et presque toujours la porte d’entrée des conversions ;

En Arabie dans les années 90 il était fait interdiction à l’ambassade de France d’organiser des cours d’arabe….

Mise en place de théories comme l’ « islamophobie » pour museler les esprits clairvoyants ;

Politique de conquête de pans entiers du territoire national ou s’installe de fait la sharia ;

Application de la sharia dans l’abattage rituel en totale contravention avec les lois françaises et européennes ;

Organisation de « carrés musulmans » dans les cimetières en contravention avec la loi La loi du 14 novembre 1881, qui interdit tout regroupement par confession sous la forme d'une séparation matérielle du reste du cimetière ;

Instrumentalisation de la délinquance et de la criminalité pour affaiblir la cohésion sociale.

Explosion du nombre de lieux de cultes ;

Prolifération des « associations islamiques » en particulier en Alsace où les turcs contrôlent ces mouvements relais de la politique de Mr Erdogan ;

Utilisation des courants migratoires comme Cheval de Troie ;

Multiplication des « attaques au couteau » ;

Etc., etc. …..

Et bien sur les actes terroristes « officiels et labélisés » (Plus de 300 morts et des milliers de blessés sur le territoire nartional.

On peut dire sans exagérer que l’ « ennemi » escalade les murailles pendant que nos « politiques » s’interrogent sur le bien fondé de maintenir ou pas les Sapins de Noël ou le « Tour de France »

Ca rappelle étrangement le siège de Constantinople en 1453. Alors que les forces turques s'apprêtaient à entrer dans la ville, les religieux byzantins étaient occupés à discuter de la question théologique du sexe des anges, facilitant la prise de Constantinople.

 

Pourquoi cette « religion de paix, d’amour, de tolérance » pose t elle un pareil problème ?

La raison est simple et se résume à un mot : le CORAN qui est sa doctrine.

 

On veut voir dans l’Islam une religion semblable au christianisme et dans le Coran une sorte d’évangile.

C’est ce que croient les occidentaux mal informés (voire désinformés) et de bonne foi mais aussi ce proclame les « camarades de route » vendus par opportunisme cette doctrine.

La réalité est toute autre. Le Coran n’est pas l’Evangile. Les concepts d’Amour de tolérance d’accueil de l’étranger etc.… y sont totalement absents, on peut constater que les pays musulmans riches n’accueillent aucun migrant, que dans ces pays les tenants d’une autre religion ont un statut de sous citoyens (chiffonniers du Caire) .Les non musulmans ne peuvent occuper aucun poste de fonctionnaire, militaires ou de responsabilité.

Tout simplement parce que le principe est qu’en Terre d’Islam un musulman NE PEUT PAS être sous l’autorité d’un non musulman !

Certaines sourates sont de véritables appels au meurtre des incroyants et particulièrement des juifs et des chrétiens. Et pas pour ce qu’ils font mais pour ce qu’ils sont.

Toutes les atrocités commises par les djihadistes trouvent leurs justifications dans les sourates coraniques :

Deux exemples parmi tant d’autres :

    -Sourate 5 verset 82: " Tu trouveras certainement que juifs et chrétiens (associateurs-trinité) sont les ennemis les plus acharnés des croyants"

_ Sourate 3 Al Imran verset 151 : Nous allons jeter l'effroi dans le cœur des mécréants. Car ils ont associé à Allah des idoles (Trinité) sans aucune preuve descendue de sa part. Le feu sera leur refuge. Quel mauvais séjour celui des injustes.

On entend souvent que le CORAN doit être lu le replaçant dans son époque et son contexte. C’est raisonnable et vrai pour des européens cartésiens et rationnels, sauf que ce texte est par DEFINITION : Intemporel et incréé ! C’est inaudible pour un musulman oriental.

Pour comprendre ce concept il faut se pencher sur la grammaire arabe. En conjugaison Arabe, il n’y a pas de présent. Ce qui se comprend. Il n’y a pas de passé ni de futur tels que nous l’entendons mais iI y a l’ « accompli » et l’ « inaccompli ». Ce qui est différent. Ca signifie en fait que ce qui est en puissance dans l’ « inaccompli » devient réalité par l’ « accomplissement », (si Dieu le veut).

Cela montre si c’était nécessaire l’aspect profondément « religieux » de cette langue. Et ca démonte toutes nos constructions rationnelles sur le cadre « espace temps » dans lequel on veut enfermer le fait coranique.

Pour sortir de cette situation il faudrait « revoir » le Coran et réformer l’Islam.

La réforme de l'Islam telle que nous l'appelons de nos vœux est impossible car tout s'appuie sur :

"Le Coran, parole éternelle et incréée de Dieu qui est le seul signe qui soit à la fois présent à Dieu et à la totalité de l'histoire".

 

Faute d’une autorité supérieure (Pape) et d’un clergé, l’Islam sunnite est dans la main de ce que l’on nomme les « salafistes »qui mène le jeu en prônant le retour à la pureté initiale des premiers temps.

Ce concept est la pierre angulaire de l'Islam en son entier depuis le début c'est pourquoi on ne voit aucune manifestation de rejet massif de la communauté contre les "terroristes"  A Molenbeek les flics ont effectué les arrestations sous protection policière et on été l'objet de jets de pierres et d'insultes.

Le Coran est le bouquin le plus anti sémite (juifs) et anti chrétien qu'on puisse trouver et il imprègne depuis leur naissance par les enfants musulmans, c'est là le terreau du terrorisme que l’on voudrait voir dans les problèmes sociaux. Les sunnites le lisent comme les Témoins de Jéhovah lisent la Bible: au pied de la lettre.

N’importe quel autre ouvrage qui contiendrait de tels appels au meurtre serait interdit, mais par peur on ne le fait pas et on cherche milles excuses et artifices pour dire que ce qui est écrit ne l’est pas !

On nous répète sans cesse « ce n’est pas l’Islam » alors qu’on nous dise ce qu’est l’Islam !

L’Islam c’est appliquer les recommandations coraniques à la lettre. C’est, pour notre grand malheur, ce qu’ils font.

 

Il faut donc changer le texte. Personne ne le fera jamais ! C’est dire que Dieu s’est trompé !

Napoléon a su faire ce travail avec les juifs. Il leur a demandé de se soumettre aux règles nationales sans concessions. Accepter ou partir.

 

Qui osera faire la même chose aujourd’hui ? Personne. Nos politiques sont terrorisés et déjà pour la grande majorité soumis à cette idéologie de combat.

 

Si par malheur nous sommes vaincus, il faut qu’ils se disent qu’ils devront laisser la place ou se convertir. Mr PUPONI maire de Sarcelles expliquait sur un plateau TV que des musulmans de sa bonne ville de SARCELLES sont venus lui signifier que désormais il devait laisser la place, que c’étaient eux qui dirigeaient dorénavant ».

Fini le concept de citoyens d’origines et de religions différentes !!!

 

Quant aux féministes si « compréhensives » avec cette religion et la place qu’elle fait aux femmes, qu’elles méditent cette injonction divine :

 

Sourate N°4: Verset 34

Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

 

On nous bourre le mou en nous disant que le Coran et l'évangile véhiculent le même message d'amour et de tolérance,  on se fout de notre gueule également en traduisant systématiquement  Islam par Paix alors que ca signifie soumission. Paix c'est Salam!

En fait personne ne veut s'emparer du problème, même le Pape, gardien du troupeau.

 

 

La conclusion appartient à Jacques Chirac :

« Ce qui manque le plus aux hommes politiques ce sont les couilles…faute de donneurs » 

 

 


Langue arabe en primaire

Commentaire sur le discours de Mr Macron (séparatisme)

 

Dans le discours du président un point a attiré mon attention. Enseigner l’Arabe dans les quartiers. Cela démontre une ignorance incroyable au plus haut niveau de l’Etat !

Les beaux esprits nous expliquent que ca formera des « ambassadeurs de la France au Moyen Orient » !!!!

 

Première question à se poser : « Pourquoi cette langue est elle enseignée dans les Mosquées et pas ailleurs ? »

La réponse est :

-d’une part parce qu’elle permet d’accéder à la lecture du Coran dans le texte et si possible de le mémoriser entièrement par cœur. Celui qui est capable de le réciter porte le titre honorifique de Hâfiz (gardien-conservateur) il a le statut de savant.

- d’autre part c’est un marqueur de rupture culturel et le meilleur et le plus efficace outil de conversion.

 

Une autre raison qui pour nous athées laïcs européens semble surréaliste c’est parce que la tradition coranique affirme que : « Dieu s’adressera en ARABE aux croyants le jour de la résurrection » Ce qui est normal puisque c’est lui qui a donné cette langue à ISMAËL.

 

"La langue qu’Allah a choisie est la langue arabe. Il a fait descendre son précieux livre (le Coran) en arabe, et en a fait la langue du dernier des prophètes. Et pour cela, on dit qu’il est du devoir de chacun capable d’apprendre l’arabe de l’apprendre, car elle est la première langue". Achafi’i (772-826).

 

Il faut être soit ignare soit hypocrite soit …..Pire pour prétendre que c’est « une langue comme les autres ». Ceux qui font cela le savent très bien! hélas !

 

C'est justement parce que je la connais moi même très bien que je sais que c'est fou furieux de l'enseigner en primaire surtout à des jeunes issus de l'immigration arabo islamique.

 

Cette langue n'est pas comme les autres c'est une langue liturgique et surtout c'est TOUJOURS la première étape dans le prosélytisme. Elle te fait entrer de fait dans la communauté musulmane qui est le "territoire de l'islam radical".

Cette langue est par essence dénationalisante.

 

L'éducation nationale va contre sa mission d'intégration des enfants fragiles en les poussant chez ceux d'en face. En plus les "profs" viennent du Maroc et sont de fait totalement incontrôlé (par qui de compétent?) et incontrôlables.

 

Si on demande à un arabe naturalisé français si il est arabe, la réponse sera oui : Français mais arabe (il ne dira pas d'origine arabe). Pourquoi arabe? Parce que le prophète a dit: "Celui qui parle arabe est arabe" C'est le point commun des ressortissants des 22 pays dits arabes.

 

C'est la langue qui fait l'arabité et rien d'autre.  Le fils d'un ami, colonel, s'est converti à travers des cours d'arabe en seconde. Son père m'avait appelé au secours !!

J’entendais qu’un proviseur de « quartier » avait voulu ouvrir un cours d’arabe dans son établissement. Seuls 5 candidats se sont inscrits !!! Après enquête il a découvert que les parents estimait que ce n’était pas le « bon arabe, celui du Coran » Dans leur logique ils avaient raison. On n’associera jamais (espérons le) l’étude de l’arabe au texte coranique dans les écoles de la République (du moins tant qu’elle ne sera pas islamique).

C'est aussi ingénu que de dire que l'Islam est une religion comme les autres. On voit de temps à autre des familles dévastées qui disent: "Il s'est converti, c'était son choix, on ne voyait pas de mal à ca, etc..."

Toute la phraséologie politiquement correcte et non stigmatisante et finalement, le gamin part en Syrie.

 

L'enseigner en primaire à des gamins qui n'ont pas 500 mots de français on croit rêver, c'est criminel.

 

On a eu des refus d'obéissance dans nos armées avec des "jeunes français- arabes" pour cette raison, car "arabes de langue" ils ont refusé de combattre d'autre "arabes de langue".

 

L'appartenance linguistique supplantant, comme le préconise l'Islam, l'appartenance à une nation. (La Oumma est au dessus de tout)

 

Moi je suis français et pas Autrichien bien que l'allemand soit la langue de mes pères. Ce sont, ma naissance, mes papiers, la langue française et l’histoire de France qui m’a été « donnée » et que j’ai acceptée et ma volonté qui me font français. Voila la différence.

 

Une grosse connerie de plus que nous payerons forcément un jour.

 

L'ignorance et le politiquement correct sont les pires des calamités.

 

L’Islam parle « du temps de l’Ignorance » la Jahalyya, on est en plein dedans. !!!!!

 

J.P.M

 

Lire aussi : 

« Pardon de vous dire que dans les familles d’origine immigrée, on a plutôt besoin de mieux apprendre le français à l’école ! »

Fragments de réflexion sur un discours

Commentaires: 0