Le billet du Gal. D. Delawarde (II)

Informations - Sélection du jour

Le 03/10/2022.

Bonjour,

 


Ci après une sélection du jour sur une actualité toujours aussi riche. Cette sélection peut être reprise ou rediffusée en tout ou partie selon l'intérêt que vous pourrez lui porter.




1 - Une courte vidéo (4 minutes) du Xerfi , 
spécialisé dans l'analyse économique sectorielle en France et à l'international


L'Europe va payer la crise bien plus cher que les États-Unis : explication


https://www.xerficanal.com/economie/emission/Olivier-Passet-L-Europe-va-payer-la-crise-bien-plus-cher-que-les-Etats-Unis-explication_3751032.html?utm_source=sendinblue&utm_campaign=XC031022&utm_medium=emai

 

2 - Comment l'Afrique voit sa place, son rôle et son avenir, ... et ceux de la France ...., dans le contexte géopolitique mondial en cours d'évolution.

https://www.youtube.com/watch?v=Hwl2Qg6_w5Q



3 - Un court article de géopolitique ci après de Jean-Luc Baslé ancien directeur de City Group (New York) où il a travaillé 23 ans.

Cet article s'appuie sur de nombreux documents de référence qui valent toutes d'être consultés.


Discours et sabotage

Jean-Luc Baslé – 3 oct. 2022

La dernière semaine de septembre a été lourde en évènements dont il est impossible de prévoir les conséquences mais qui resteront dans l’Histoire.

Le discours de Vladimir Poutine du 30 septembre


En reconnaissant les républiques du Donbass, Vladimir Poutine change le caractère de la guerre en Ukraine. Il ne s’agit plus d’une opération militaire spéciale mais de la défense du territoire russe. C’est le point essentiel de ce discours. Toute attaque dirigée contre le Donbass est désormais une attaque contre la Russie. Vladimir Poutine a atteint l’un des objectifs qu’il s’était fixé : ramener dans le giron national cette brebis égaré. C’est une victoire russe et une défaite des Etats-Unis qui souhaitaient intégrer l’Ukraine dans l’Otan – mais une victoire à confirmer.

Ce discours est aussi l’affirmation de la souveraineté russe, l’exaltation du sentiment national, la dénonciation du néo-colonialiste hégémonique américain et de ses méfaits (autoritarisme, déculturations, servitude, etc.). C’est un cri de ralliement à l’adresse des nations jadis colonisées et dépouillées de leurs richesses par les Occidentaux : la Chine, l’Inde, et le Brésil. Trois nations jadis sous la tutelle occidentale qui se sont abstenues de condamner la Russie lors du dernier Conseil de sécurité de l’Onu. C’est enfin un gage donné aux « durs » de son cercle rapproché qui milite en faveur d’une politique plus agressive à l’égard des Etats-Unis (cf. les écrits du ‘pro-occidental’ Medvedev).


Sa référence au discours de la montagne de Jésus surprend dans un discours de politique étrangère. Que signifie-t-elle ? Discours intégral de Vladimir Poutine (reseauinternational.net)

Suite à ce discours, la demande de Zelensky d’une procédure accélérée d’admission dans l’Otan a été repoussée par Jens Stoltenberg, son secrétaire général, et la déclaration du secrétaire d’état américain, Antony Blinken, reconnaissant que les Etats-Unis n’ont aucune preuve d’une volonté russe d’utiliser l’arme atomique en Ukraine, révèlent une évolution inattendue chez les Occidentaux. Mais, Poutine doit adopter des mesures concrètes confirmant la teneur de ses propos s’il veut conserver sa crédibilité. Gilbert Doctorow – International relations, Russian affairs

Le sabotage de Nord Stream I & II

Vladimir Poutine n’y fait qu’une brève allusion dans son allocution, le considérant – en apparence tout au moins – comme un évènement secondaire alors que l’occident le traite comme un fait majeur. On ne saura sans doute jamais qui a fait le coup, mais quant à savoir à qui profite le crime et qui en a les moyens, la réponse ne fait guère de doute : les Etats-Unis. N’oublions pas la longue opposition de Washington à Nord Stream II. La destruction du gazoduc élimine le concurrent le plus sérieux qu’ont les producteurs américains de gaz en Europe. Bien évidemment, ce n’est pas la vision que le Washington Post et le New York Times donnent de cet évènement.

Le Washington Post déclare connaître le coupable : Moscou, mais ne fournit aucune preuve de son accusation.

Is Putin Fully Weaponizing the Nord Stream Pipelines? - The Washington Post

Plus habile, le New York Times prétend ne pas connaître l’auteur mais, dans une hypocrisie remarquable, laisse entendre qu’il ne peut y avoir de doute quant au coupable : Moscou.

Sabotaged Pipelines and a Mystery: Who Did It? - The New York Times (nytimes.com)

Tucker Carlson, pour sa part, ne fait pas mystère de son opinion. Il désigne le coupable : Washington – s’appuyant sur la déclaration de Joe Biden du 7 février à ce sujet – mais en se gardant de le nommer.

TUCKER CARLSON: What really happened to the Nord Stream pipeline? | Fox News (transcript)

Tucker Carlson: This is an atrocity - YouTube

C’est aussi l’avis de Jacques Baudancien colonel de l'armée suisse, spécialiste du renseignement, et auteur de « Poutine, maître du jeu ».

Le Monde diplomatique renchérit : « Comment saboter un gazoduc ».

L’avertissement de la CIA à l’Allemagne concernant une attaque sur les gazoducs (Der Spiegel) et la décision des Etats-Unis d’ordonner à ses citoyens de quitter sans délai la Russie ne fait qu’accroître les suspicions à l’égard de Washington. En effet, détruire les biens d’une nation étrangère est un acte de guerre. Par ailleurs, il est difficile de comprendre pourquoi la Russie détruirait l’un des rares moyens dont elle dispose pour faire pression sur l’Europe. Rappelons aussi que l’un des premiers soucis d’un fournisseur est sa fiabilité. Poutine a souligné à maintes reprises que la Russie avait toujours tenu ses engagements. Saboter Nord Stream I & II va à l’encontre de cet objectif. Note : Vladimir Poutine est un juriste de formation. Il connaît le sens du mot « engagement ».

La construction des gazoducs Nord Stream I & II est une décision souveraine du gouvernement allemand –soutenue par la population qui a manifesté en sa faveur. Le sabotage révèle donc un cynisme peu ordinaire chez les dirigeants américains qui ne devrait plus nous surprendre compte tenu des actions et exactions des Etats-Unis ces trente dernières années. Mais ce sabotage dévoile aussi une nation désespérée, prête à sacrifier ses alliés les plus proches, pour atteindre ses objectifs hégémoniques. Il n’en révèle pas moins la puissance de cette nation, pourtant sur le déclin, puisque l’Allemagne – pays le plus puissant d’Europe – n’a d’autre choix que de se coucher devant elle. Cela est d’autant plus étonnant que l’Allemagne – traditionnellement dirigée par son élite industrielle – aurait dû réagir violemment à la politique énergétique américaine qui non seulement condamne la population à la froideur de l’hiver, mais détruit aussi son industrie.

Ce n’est pas seulement l’Allemagne, mais l’Europe toute entière qui obéit aux injonctions américaines – une attitude irrationnelle qui va à l’encontre de ses propres intérêts, lui faisant perdre toute autonomie stratégique pour le plus grand malheur de sa population et de son industrie, comme le souligne l’éditorial du Global Times (journal quasi-officiel du gouvernement chinois en langue anglaise). Les conséquences de cette insanité se font déjà sentir. Cristallerie d’Arques, fondée en 1825, employant 15.000 personnes, a mis une partie de son personnel en chômage technique en septembre. Eschenback Porcelain, en Allemagne, société fondée il y a 130 ans, est confrontée aux mêmes problèmes. La liste est longue : Aluminium Dunkerque, Arcelor Mittal, etc…

Étrangement, les médias occidentaux prêtent peu d’attention au désastre environnemental de cet acte de sabotage.

 

Sélection de trois vidéos intéressantes et d'une très courte lettre - Le 02/10/2022.

Bonjour à tous,


Aujourd'hui, 3 vidéos et 1 lettre à votre attention.

1 - Une interview très intéressante de Loïk Le Floch-Prigent, qu'on ne présente plus, dans l'émission "Le Samedi politique" de TV Liberté.
son titre ? "Nord Stream, nucléaire : Le Grand sabotage". De manière très pédagogique, cet ancien haut responsable de grandes entreprises publiques et privées nous explique pourquoi nous allons payer l'électricité beaucoup plus cher à très court terme et désigne les responsables de cette situation.


https://www.youtube.com/watch?v=fsOoTd2IkQo


2 - Une nouvelle interview vidéo du colonel Suisse Jacques Baud dans la matinale de Radio courtoisie sous le titre : "Les Américains sont probablement responsables de l'explosion des gazoducs russes !".

Il déroule une argumentation très factuelle pour éliminer certains suspects et donne des indices troublants et concordants conduisant au probable coupable.


https://www.youtube.com/watch?v=0ByNRApNVoM


3 - Une émission d'information (voir les 6 premières minutes) indiquant une hausse significative et troublante de la mortalité dans de nombreux pays, notamment dans les tranches d'âge de 18 à 60 ans : Morts inexpliquées, analyses post mortem troublantes, une augmentation significative de la mortalité.

Aucune conclusion formelle n'est encore tirée de ces constats chiffrés et factuels émanant de sources officielles.


https://www.youtube.com/watch?v=3h3UcL7d2J8


4 - Enfin, une lettre ouverte au Président Macron publiée sur le site Place d'Armes sur le Prix de la Liberté

https://www.place-armes.fr/post/le-prix-de-la-liberté-lettre-ouverte-à-monsieur-macron


Bonne information alternative et à chacun de se forger son opinion, bien sûr.

DD

Discours intégral; avec traduction en français, de Poutine du 30 Septembre 2022

Re-Bonjour à tous,


Sur le lien ci après le discours intégral avec traduction simultanée en français de Vladimir Poutine à l'occasion de la signature des documents d'accession de quatre régions d'Ukraine à la Russie. Il est suivi de la cérémonie de signature des documents.

Commencez à la minute 18, car les caméras ont commencé à filmer l'assistance pendant plus d'un quart d'heures en l'absence de Poutine. Discours + cérémonie = 45 minutes. PAS DE SCOOP !


https://twitter.com/i/broadcasts/1jMKgLVVNMjGL?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1575817626923802624%7Ctwgr%5E530ecb06443a53f7b3c151a5780fa0615deaf53f%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Ffrancais.rt.com%2Finternational%2F101395-poutine-prend-parole-lors-ceremonie-kremlin-apres-referendums-adhesion-russie


J'en profite pour vous proposer l'excellent point de situation sur l'Ukraine de Jacques Baud, ancien colonel de l'armée suisse, analyste stratégique, et spécialiste du renseignement, dans une séance questions-réponses pilotée par le cercle Aristote. L'internaute pressé pourra se contenter des quinze premières minutes.

https://www.youtube.com/watch?v=QfvI2ayXPrs

A+

DD

Trois vidéos à ne pas manquer

Bonjour à tous,


Aujourd'hui 3 vidéos à ne pas manquer:

1 - En PJ un extrait d'interview (2 minutes) de François Fillon sur Europe 1 à propos de l'Ukraine. Il rehausse un peu le niveau de la classe politique française (par rapport à celle qui est aujourd'hui aux affaires).




2 - Pour ceux qui ne l'auraient pas déjà vu, le discours à l'ONU du 22 septembre 2022, de Sergeï Lavrov, ministre russe des affaires étrangère, avec traduction simultanée en français, qui résume et explique parfaitement la position russe dans l'affaire ukrainienne.

https://www.youtube.com/watch?v=m1ox1fHX80Y


3 - Une vidéo très pédagogique, très argumentée et surtout très bien faite, sur les véritables effets des sanctions occidentales contre la Russie. Elles témoignent de l'inexpérience, voire de la bêtise de ceux qui dirigent la manœuvre du camp occidental et surtout celle de l'UE.

Comment les sanctions enrichissent la Russie ! ... Et d’autres profiteurs. (remettre au zéro si la vidéo n'y est pas)
https://www.youtube.com/watch?v=AqZXehyeUJY&list=WL&index=15



Bonne information alternative et à chacun de se forger son opinion, bien sûr.

A+

DD

Ukraine - Trois documents inédits - Derniers éclairages.

Bonjour à tous,


L'actualité étant ce qu'elle est, voici trois nouveaux documents qui donnent un nouvel éclairage sur la situation actuelle.

1 - En pièce jointe 1, une analyse (3 pages) très argumentée et donc pertinente, de Stratediplo qui traite de la légalité des referenda à venir en Ukraine.
Son titre : Referenda en Novorussie

2 - En pièce jointe 2, mes réflexions personnelles sur la situation actuelle en Ukraine (3 pages) transmise hier à plusieurs officiers de haut rang (retraités) dans le cadre d'échanges d'informations et d'idées.

3 - Une vidéo qui nous vient des USA et qui nous donne la dernière analyse du colonel US Doug MacGregor sur la nouvelle situation.en Ukraine.

Vidéo en anglais mais qui peut être sous titrée en français avec un réglage.

https://www.youtube.com/watch?v=ueVccOhQ7C8


Bonne information alternative et à chacun de se forger son opinion, bien sûr.
A+
DD

PS: Pour ceux qui ne connaissent pas encore MacGregor, allez donc visiter son site personnel http://www.douglasmacgregor.com/index.htm
Télécharger
PJ 1
Referenda en Novorussie.pdf
Document Adobe Acrobat 84.5 KB
Télécharger
PJ 2
Réflexion sur la situation en Ukraine au
Document Adobe Acrobat 98.5 KB

La guerre du Gaz : Deux vidéos édifiantes

 

Le 20/09/2022.

 

Bonjour à tous,

Le sujet du jour ? La guerre du gaz.

Deux vidéos m'ont paru intéressantes :

1 - Une vidéo du 20 septembre 2022 présentée sur RT France par Xavier Moreau qui reçoit, en cours d'émission, l'ancien ambassadeur de France Michel Rimbaud.

Son titre ? La guerre du gaz

2 - En pièce jointe, une interview très courte et instructive du président de TOTAL sur RTL

Bonne information alternative et à chacun de se forger son opinion, bien sûr

DD

Télécharger
La guerre du gaz 2022-07-26_09.mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 1.2 MB

Géopolitique - CHINE - Point de situation

Le 17/09/2022.

Bonjour à tous,


Dans une interview en 12 questions posées par Mendelssohn Moses, Bruno GUIGUE fait un point de situation très intéressant sur la Chine, dont les représentants ont été très actifs au sommet de l'Organisation de Coopération de Shangaï ces jours derniers.

Bruno Guigue, est un ancien élève de l’ENS et de l’ENA, chercheur en philosophie politique, observateur de la vie internationale et auteur de nombreux articles de géopolitique de grande qualité.

Dans le cadre général que nous connaissons tous (Ukraine, provocations US à Taïwan), il est indispensable de se tenir informé de la situation actuelle de la Chine, partenaire de la Russie dans les deux grandes organisations internationales que sont les BRICS et l'OCS, organisations qui s'opposent toutes deux aux objectifs de l'OTAN.

Ce document peut être rediffusé sans limite avec l'accord de ses deux auteurs.

Bonne lecture, et à chacun son opinion, bien sûr.

DD
Télécharger
Chine - Point de situation- 12 questions
Document Adobe Acrobat 73.5 KB
Télécharger
Chine - point de situation- 12 questions
Éditeur Open Office 34.6 KB

Géopolitique - Bras de fer OTAN-Russie

Le 16/09/2022.

 

Bonjour à tous,



Aujourd'hui, deux vidéos et un article édifiants:

1 - Dans une vidéo de 5 minutes titrée: "Royaume Uni: Panique à bord", Alexandre Mirlicourtois, Directeur et de la prévision et de la conjoncture, présente une très sombre prévision de court terme sur l’évolution de la situation économique et sociale du Royaume Uni.


https://www.xerficanal.com/economie/emission/Alexandre-Mirlicourtois-Royaume-Uni-panique-a-bord_3751009.html




2 – Dans une autre vidéo de 4 minutes, titrée "L'Allemagne en crise : un modèle économique à genoux", le même Directeur de la prévision et de la conjoncture présente les grandes difficultés actuelles et à venir de l’Allemagne:


https://www.xerficanal.com/economie/emission/Alexandre-Mirlicourtois-L-Allemagne-en-crise-un-modele-economique-a-genoux_3750967.html


Ces sombres prévisions économiques de court terme auxquelles ont pourrait ajouter celles qui concernent la France et les USA seront, si elles se réalisent, déterminantes pour désigner le vainqueur dans le bras de fer OTAN-Russie qui semble se dérouler en Ukraine, mais qui est, en fait, mondial.

L’économie et surtout la résilience de ces économies otanienne et russes joueront un rôle de tout premier plan dans la victoire finale.




3 – Dans un article du 16 Septembre 2022 paru dans Consortion News, sous le titre « Why Russia Will Still Win, Despite Ukraine’s Gains » ( pourquoi la Russie l’emportera quand même malgré les avancées ukrainiennes), l’analyste états-unien bien connu Scott Ritter dresse un point de situation très réaliste de la situation militaire en Ukraine.



Cet article en Anglais gagnerait à être traduit en français à l’attention des francophones.

https://consortiumnews.com/2022/09/12/scott-ritter-why-russia-will-still-win-despite-ukraines-gains/

 

 

(Cet article a été traduit et inclus dans une compilation du "Courrier des Stratèges" : "Guerre d’Ukraine – Jours 201 -202 Washington se réjouit du bellicisme de l’Union Européenne !" JMR)

 

 



A chacun de se forger sa propre opinion, bien sûr.


A+


DD

 

“La guerre avec la Russie est globale, pas seulement militaire”

Source : Le Courrier des Streatèges - Le 15/09/2022.

 Les péripéties sur le front en Ukraine soulèvent de nombreuses questions. Le Courrier a interrogé le général Delawarde, qui a participé à de nombreuses opérations extérieures et a été en poste aux USA, sur la situation actuelle du front. Il nous propose son analyse globale du conflit.

 

 La contre-offensive ukrainienne sur Kharkov fait couler beaucoup d’encre en Occident. Le général Delawarde nous donne son analyse de “praticien” des conflits armés. 

Son point de vue est important, dans la mesure où il replace les considérations militaires des medias subventionnés dans leur perspective technique. Delawarde rappelle par ailleurs toutes les dimensions non militaires du conflit qui s’est ouvert en février 2022.  

Propagande de guerre - Trois articles très courts

Le 14/09/2022.

Bonjour à tous,


Aujourd'hui, trois articles très courts à votre attention

1 - Dans un article du 3 septembre 2022, l'OJIM (Observatoire du journalisme) publie un article court (5 minutes de lecture) sous le titre très explicite: L'Express, parfait exemple de propagande de guerre.

Cette article montre, à l'analyse d'un article du 25 août 2022 de l'hebdomadaire français l'Express, en quoi cette revue est devenue un "média de grand chemin" participant activement à la propagande de guerre otanienne et non à l'information objective de ses lecteurs.


https://www.ojim.fr/lexpress-nous-les-ukrainiens-propagande/
Ukraine : Zelensky a‑t-il délibérément trompé son peuple ?


2 - .Le 13 Septembre 2022, reprenant et commentant un article du journal mainstream allemand Berliner Zeitung, l'OJIM publie un texte court sous le titre: Zélenski a-t-il délibérément trompé son peuple ? (3 minutes de lecture).


https://www.ojim.fr/ukraine-zelensky-a-t-il-deliberement-trompe-son-peuple/?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=ukraine_zelensky_a_t_il_deliberement_trompe_son_peuple&utm_term=2022-09-13


3 - Le 13 Septembre 2022, la Libre Belgique, grand quotidien mainstream belge, publie un article sous le titre:


Ségolène Royal réagit après avoir été virée pour avoir remis en doute les crimes de guerre en Ukraine:"Je suis censurée pour avoir dit des vérités interdites".

Revoir la vidéo d'une minute de BFMTV est édifiant, et surtout l'attitude des deux journalistes dont on finit par se demander s'ils croient vraiment aux mensonges insistants qu'ils continuent de propager inlassablement sur leur chaîne TV.

https://www.lalibre.be/international/europe/2022/09/13/segolene-royal-reagit-apres-avoir-ete-viree-pour-avoir-remis-en-doute-les-crimes-de-guerre-en-ukraine-je-suis-censuree-pour-avoir-dit-des-verites-interdites-MQ4Z5S4RW5CPDENX7LUY2I65BI/?tpid=188627883710&campaignid=2674953525&widgetid=LLB_Actu_NewCortex_Mobile&limit=2&skip=1&fallbackAlgo=trending


Il faut se rappeler que c'est sur la base d'une propagande mensongère identique à celle que nous vivons aujourd'hui que des guerres souvent meurtrières ont été conduites par tout ou partie des pays de l'OTAN (Irak, Syrie, Libye, Serbie ,...). S'agissant de la Serbie, ce n'est pas moi qui le dit, mais le bien connu "Courrier International". https://www.monde-diplomatique.fr/2019/04/HALIMI/59723



Bonne lecture, et à chacun de se forger une opinion, bien sûr.

DD

 

Effondrement du réseau électrique des régions de l'Est de l'Ukraine contrôlées par Kiev

Bonjour à tous,


Hier à 20h00 locale, les 4 plus grandes centrales électriques thermiques des régions sous contrôle de Kiev ont été bombardées par des missiles de précision: les centrales de Kharkov CHPP-5 et de Zmievskaya CHPP dans la région de Kharkov, la centrale de Pavlograd CHPP-3 dans la région de Dniepropetrovsk,et la centrale de Kremenchug dans la région de Poltava.

En ajoutant à ces bombardements la mise à l'arrêt de la centrale nucléaire de Zaporoje, l'effondrement du système général de fourniture d'électricité s'est étendu aux régions de Kiev, Sumy, Dniepropetrovsk, Karkhov, Odessa et de Zaporozhie. Cet effondrement affecte aussi les territoires de la république de Donetsk encore contrôlés par le régime de Kiev.

L'Est du pays a donc été plongé dans le noir à l'exception des zones contrôlées par les forces russes. Les mouvements de troupe et la logistique du régime de Kiev sont donc fortement ralentis dans la mesure où les trains électriques ne fonctionnent plus.

Il semble bien que les russes qui n'avaient pas, jusqu'à présent, frappé les infrastructures d'intérêt national, pour éviter de pénaliser les populations civiles ukrainiennes, passent désormais à la vitesse supérieure.

Cela va compliquer sérieusement les manoeuvres, les renforcements et la logistique des forces ukro-atlantistes qui doivent évidemment s'attendre à d'autres mauvaises surprises dans les jours qui viennent.

Rappelons que le bombardement des centrales électriques a été largement pratiqué par les forces atlantistes partout où elles sont intervenues depuis les premiers bombardements de la Serbie, et que les forces russes ont fait preuve, jusqu'à ce jour, d'une plus grande retenue que l'OTAN dans les bombardements des infrastructures civiles.

Ils n'ont pas encore bombardé les centres du pouvoir du régime de Kiev. Il n'est plus exclu qu'ils le fassent dans les jours à venir.

Le messages est clair: les russes durcissent leurs modes d'action. Ils rempliront leurs objectifs en employant les méthodes et les moyens nécessaires et suffisants tout en évitant, autant que faire se peut, de décréter une mobilisation partielle.

Mais à chacun son opinion, bien sûr.

DD

(Suite) Effondrement du réseau électrique des régions de l'Est de l'Ukraine contrôlées par Kiev

Bonjour à tous,

A noter que la Russie n'a pas officiellement revendiqué l'attaque ce matince qui est inhabituel de sa part. Elle n'a seulement évoqué que des "difficultés" dans le système d'approvisionnement électrique de Kiev. https://tass.com/world/1506091

Les destructions ont été rapportées par le camp ukrainien et par les agences de presse occidentales sans beaucoup de détails jusqu'à présent. ( Reuters, AFP). https://www.reuters.com/world/europe/ukraine-accuses-russia-attacking-power-grid-revenge-offensive-2022-09-11/


Tout cela est troublant et pourrait bien être un faux drapeau pour pousser à une escalade du conflit et justifier une intervention "humanitaire" de l'OTAN qui a, bien sûr, oublié ses 78 jours de bombardements sur la Serbie .....

Il faut être prudent. 

Affaire importante à suivre .....

DD

Lettre de Vladimir à Liz Truss, la nouvelle première ministre britannique

Une lettre de Vladimir à Liz Truss, nouvelle première ministre britannique, a été traduite par mes services.

On est là dans « la grande diplomatie » où l’ analyse des faits est documentée et commentée avec humour

Bonne lecture,

Dominique Delawarde

*

Vladimir                                                                                                 Moscou le 11 Septembre 2022

Résidence présidentielle du Kremlin

Place Rouge, Moscou

mail: vlad-007@russia.net

 

Bien chère Liz

Le 19 mars 2018, j’écrivais à Thérésa, votre incomparable prédécesseure, pour la remercier du superbe travail qu’elle avait accompli pour favoriser ma réélection à la présidence de mon pays.

https://reseauinternational.net/lettre-de-vladimir-a-theresa-general-dominique-delawarde/

Elle avait en effet, par son très astucieux montage de l’affaire Skripal, fait monter, dans mon pays, mon taux de popularité de 12 points en 15 jours assurant ainsi ma ré-élection triomphale avec 76,7%  des suffrages exprimés dès le premier tour.

Votre prédécesseur immédiat,  ce cher et regretté Boris, avec l’aide de ses complices habituels, le vieux Joe, les jeunes Emmanuel et Justin, le teuton Olaf, dirigés et appuyés en coulisse par la diaspora néoconservatrice et mondialiste et deux chefs d’orchestre de talent, Naftali et Yaïr ont fait, depuis février dernier, bien mieux que Thérésa. Par leurs provocations en Ukraine et leur jusqu’au boutisme belliciste, ils sont parvenus à faire monter mon taux de popularité qui s’étiolait de 13 points, le portant de 69% à plus de 82% un score inattendu, inespéré, et beaucoup moins étriqué que les scores obtenus par ces présidents ou premiers ministres dans leurs élections respectives, ou dans les sondages de popularité les plus récents.

https://fr.statista.com/infographie/27184/evolution-cote-de-popularite-vladimir-poutine-russie/

Grâce à eux, mon pays jouit aujourd’hui, d’une cohésion quasi-parfaite, qui tranche avec celle que le monde entier peut observer dans les pays de l’occident global venus, bien avant le coup d’état de 2014, lui chercher querelle en Ukraine. C’est évidemment fâcheux pour l’occident de constater que la multipolarité a aujourd’hui le vent en poupe et que le mondialisme néoconservateur qu’ils prônent ne fait plus recette sur l’ensemble de la planète.

Grâce à eux aussi, mon pays est moins isolé qu’il ne l’a jamais été, car un nombre croissant d’États rejoignent sa croisade pour la multipolarité,  la non ingérence, le respect de la souveraineté et de la sécurité de chaque État et le rejet de l’hégémon US qui ne connaît que son intérêt et, bien évidemment, aucune limite.

Pour en revenir à votre «promotion» au poste de premier ministre, j’observe avec une immense tristesse et une grande empathie pour vous, qu’elle est loin de faire l’unité et encore moins l’unanimité de la population du royaume, puisque 1 britannique sur 7 seulement pense que vous ferez mieux que Boris.

https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Seul-1-Britannique-sur-7-pense-que-Truss-sera-meilleure-que-Boris-Johnson-en-tant-que-PM-sondage–41698518/

Elle ne fait pas l’unanimité non plus au sein des 358 parlementaires conservateurs, puisqu’il faut bien rappeler que vous n’aviez obtenu que 50 voix (sur 358) et la 3ème position lors du 1er tour des éliminatoires à cette élection du 13 Juillet dernier.

https://www.cnbc.com/2022/07/13/rishi-sunak-tops-first-round-of-voting-in-uk-leadership-contest.html

Que s’est-il donc passé pour que vous passiez, en deux mois, de la troisième à la première place des candidats au poste de premier ministre ?

Peut être cette magnifique lettre de «prosternation et d’allégeance» au CFI (Conservative Friends of Israël) a-t-elle joué un rôle ?

https://cfoi.co.uk/rt-hon-liz-truss-mp-letter-to-cfi-supporters/

La simple évocation d’un possible transfert de l’ambassade du Royaume Uni de Tel Aviv à Jérusalem aurait-t-elle, par hasard,  boosté votre campagne, et donc votre carrière, en vous attirant la sympathie active des médias, de la finance et des électeurs du parti conservateur, tous «Friends of Israël» ? En tous cas, c’était finement joué et ça vous a réussi.

Ceci confirme, s’il en était besoin, le pouvoir d’influence du Lobby piloté par l’ambassade d’Israël au Royaume Uni, lobby parfaitement identifié et décrit par l’excellent  documentaire vidéo de la chaîne qatarienne Al Jazeera.

https://en.wikipedia.org/wiki/The_Lobby_(TV_series)

Mes services m’avaient alerté sur ce point et je comprends que la russophobie exacerbée que vous manifestez dans vos déclarations ne vient pas de nulle part. Tout cela confirme l’analyse que je faisais du rôle d’Israël dans le combat contre la multipolarité que le Royaume Uni et les USA mènent, en chefs de meute de l’occident global. Vous comprendrez que mes relations se soient tendues, depuis février dernier, avec Naftali et Yaïr:

https://www.asafrance.fr/item/geopolitqiue-qui-pousse-les-usa-l-otan-l-ue-et-l-ukraine-a-poursuivre-la-guerre-contre-la-russie-et-pourquoi.html

Je ne m’attarderai pas aujourd’hui avec vous car l’Ukraine et le combat contre les «néoconservateurs mondialistes» m’attendent et l’avenir du monde encore libre ( donc non otanien et déjà soumis aux néoconservateurs US) en dépend.

Je vous renouvelle donc mes félicitations pour votre promotion et vous souhaite de réussir à surmonter un prochain hiver qui pourrait être difficile.

https://www.euractiv.fr/section/politique/news/la-crise-du-cout-de-la-vie-entrainera-des-troubles-sociaux-en-europe-selon-un-sondage/

En cas d’urgence extrême, vous pourrez toujours faire appel à moi. Je dispose en effet d’une petite réserve de gaz à proposer aux nécessiteux. Je serai plus prudent avant d’en proposer aux Teutons qui en ont fait, dans le passé, un très mauvais usage. Il faudra, bien  sûr le payer au juste prix, c’est à dire au prix fort.

Je vous présente également toutes mes condoléances pour le décès de votre reine qui devrait  procurer à votre tout nouveau gouvernement quelques jours d’état de grâce, priorités médiatiques obligent ….

Je vous indique enfin que je répondrai sans faiblesse à tous les coups tordus que votre pays pourrait fomenter contre le mien dans la continuité historique d’une trop longue liste.

Transmettez mes salutations au roi Charles III, à vos amis néoconservateurs et mondialistes, qu’ils soient «Friends of Israël» ou non, et dites leur bien qu’ils occupent aujourd’hui toutes mes pensées.

«God save the King»   and   «In Liz we Truss».

Bien cordialement

Vladimir

Bulletin hebdomadaire de situation en Ukraine nmr 98 par Xavier Moreau - Le 06/09/2022.

Bonjour à tous,

Ci après, le bulletin nmr 98 de Xavier Moreau.

Selon toutes les sources croisées fiables (hors média mainstream qui continuent leur guerre de la désinformation), la contre offensive ukrainienne de Kherson s'est traduite par un échec sanglant pour le régime de Kiev. Ceci était prévisible. Nul ne peut réussir une opération offensive en terrain découvert sans un appui aérien massif et un rapport d'appui d'artillerie très favorable.

Le régime de Kiev ne disposait ni de l'un ni de l'autre et a donc envoyé ses soldats à la boucherie
. C'est peu glorieux pour lui, pour Zélenski, et encore moins glorieux pour les gouvernances des pays de l'OTAN qui ont cyniquement encouragé cet "holocauste", tout en sachant ce qui devait arriver.


https://www.youtube.com/watch?v=rpdLZ0h9lUE


Bonne information alternative et à chacun son opinion, bien sûr.

DD

Ukraine - Exécutions extra-judiciaires - Liste des cibles à éliminer.

Bonjour à tous,



Aujourd'hui un sujet très particulier: celui des exécutions extrajudiciaires réalisées par les services spéciaux de certains pays sur des cibles jugées hostiles par les autorités politiques ukrainiennes et/ou atlantistes.


Chacun sait bien que la pratique des exécutions extra-judiciaires par les services spéciaux ne datent pas vraiment d'aujourd'hui. Mais elles sont restées longtemps un moyen d'action plutôt marginal et rare. Ils s'agissaient, le plus souvent, de sanctionner la trahison ou d'agir en représailles.


C'est après la deuxième guerre mondiale que certains États ont développé très largement cette pratique. Israël a montré l'exemple avec le Mossad, participant activement à l'élimination des criminels de guerre nazis, puis des terroristes palestiniens, pour terminer par étendre cette pratique à tous ceux qui, par leurs actions ou leurs discours, portaient atteinte aux intérêts supérieurs du pays.


Le caractère fusionnel des relations Mossad-CIA ont conduit la CIA à imiter le maître incontesté israélien dans l'art de l'exécution extrajudiciaire, notamment par l'utilisation de drones. Ils ont fait de ce système un outil de guerre presque banal visant à terroriser leurs adversaires qu'ils soient civils ou militaires. On se souvient de l'exécution emblématique du général iranien Qassem Soleimani assassiné le 3 janvier 2020 à Bagdad par une frappe de drone israélo-US. Mais il y en a eu beaucoup d'autres ....


Avec l'arrivée de la crise ukrainienne, l'exécution extra-judiciaire de cibles jugées hostiles à l'Ukraine, donc à l'OTAN, tant par la CIA que par le MI6, le Mossad ou les services ukrainiens est devenue "une véritable industrie", au point de manquer de la plus élémentaire discrétion. Des dizaines de milliers d'individus de tous les pays du monde ont été listés comme cibles à abattre, pour certains juste parce que leurs propos ne soutenaient pas le narratif atlantiste. Une dizaine de mes amis proches, états-uniens ou français, figurent sur cette liste et les éliminations "physiques" se succèdent à un rythme jamais atteint. L'assassinat de Daria Douguine en est un exemple emblématique. Mais il y en a beaucoup d'autres .... Il s'agit évidemment de terroriser les adversaires du régime de Kiev ou ceux qui s'opposent au narratif et au projet hégémonique otanien.


L'un de mes amis, de nationalité britannique, parfaitement francophone, vient d'écrire un article d'investigation intéressant et extrêmement bien documenté sur le sujet. Il l'a fait sous nom de plume 
Bellincioni Berti pour éviter de se retrouver sur "la Liste".Son titre: Myrotvorets – Lorsque les services américains ciblent leurs propres ressortissants voir la PJ1Tout est dit et bien dit .....


Pour les anglophones, ils trouveront ci après un article qui confirme les propos de "Bellincioni Berti". Il a été rédigé par Scott Ritter, ancien officier de renseignement du Marine Corps, qui figure lui même sur la liste nominative des 289 000 cibles à abattre de Myrotvorets.
https://consortiumnews.com/2022/08/31/scott-ritter-the-death-list/



Dans cette affaire, les services ukrainiens ont bon dosMais ce sont bien la CIA, le Mossad et le MI6 qui tirent les ficelles en coulisse et qui participent à l'action. Le silence des grands médias européens sur ces exécutions extrajudiciaires en dit long sur leur connivence inconditionnelle avec un atlantisme mafieux et sur la considération qu'ils peuvent avoir pour la liberté d'expression ....

Bonne information alternative,

DD


PS: Ces articles peuvent être repris et rediffusés.

 

Télécharger
Lorsque les services américains ciblent
Document Adobe Acrobat 582.6 KB

Des journalistes demandent que le site Mirotvorets soit classé comme organisation terroriste et qu’il soit fermé

par Christelle Néant - Le 09/09/2022.

Le 6 septembre 2022 a eu lieu à Moscou une conférence organisée par la fondation de lutte contre la répression intitulée « Gestapo de l’information : les listes du site nationaliste ukrainien Mirotvorets sont utilisées pour supprimer la liberté d’expression et pour réprimer les journalistes ».

J’ai participé à cette conférence avec des confrères venant de plusieurs pays occidentaux : Allemagne, États-Unis, Finlande, Pays Bas, Canada, Angleterre.

Tous les journalistes présents ont condamné l’existence même de Mirotvorets, tout en soulignant que la tentative de les faire taire en les effrayant ne marcherait pas. Tous ont confirmé qu’ils continueraient à faire leur travail, peu importe les menaces de mort sur leur personne.

Il faut rappeler que le site Mirotvorets publie entre autre données personnelles de journalistes, des scans de leurs passeports, leurs adresses, des informations sur leurs proches, voire des informations sur leur véhicule (c’est mon cas, mon ancienne voiture a toutes ses données y compris son code VIN et son ancien numéro d’immatriculation publiés sur ce site). Toutes ces informations permettent de traquer les journalistes qui se trouvent sur les listes de Mirotvorets, et ne peuvent avoir été fournies à ce site que par des services secrets (ukrainiens, voire peut-être occidentaux).

Mira Terada, la directrice de la fondation de lutte contre la répression a présenté des chiffres sur le nombre de journalistes occidentaux listés sur le site Mirotvorets. Sur les 341 journalistes listés sur Mirotvorets, 83 sont des journalistes hors Russie, Ukraine, RPD et RPL (Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk). L’écrasante majorité (80) sont des journalistes occidentaux.

Elle a aussi rappelé que plusieurs journalistes avaient été tués après que leurs données aient été publiées par le site Mirotvorets, comme Oles Bouzina, Andrea Rocchelli, Zemfira Soulaeïmanova, Andreï Stenine, Igor Korneliouk, Anton Volochine, ou plus récemment Daria Douguine.

Qualifiant la collecte et la publication d’informations personnelles de violation odieuse de toutes les normes juridiques internationales relatives à la protection de l’honneur, de la dignité, des données personnelles et de la vie des journalistes, la directrice de la fondation de lutte contre la répression russe a envoyé une lettre au chef du FSB, Alexandre Bortnikov, demandant que Mirotvorets soit classé comme organisation terroriste.

Russell Bentley a déclaré que la structure mafieuse qu’est Mirotvorets était en accord avec le gouvernement fasciste de l’Ukraine, exposant les journalistes indépendants travaillant dans le Donbass à une réelle menace. Il est convaincu que les journalistes qui partagent son point de vue sur les événements et ne sont guidés que par des considérations morales et idéologiques se battent contre le Quatrième Reich, contre les nazis du XXIe siècle.

La journaliste canadienne Eva Bartlett, a jouté que son pays d’origine, le Canada, soutient et finance activement les néo-nazis en Ukraine et a dépensé plus d’un milliard de dollars pour former et entraîner les soldats ukrainiens. Elle a également noté qu’au sein du gouvernement canadien siègent des descendants directs de collaborateurs nazis qui sont fiers de leurs origines. Selon Mme Bartlett, qui ne peut même pas imaginer ce qui l’attend si elle retourne dans son pays, et les journalistes canadiens ne se préoccupent absolument pas des activités de Mirotvorets. Le Canada, qui insiste depuis des années sur le fait que l’Ukraine est un pays démocratique, ferme constamment les yeux sur l’absence totale de liberté des médias ukrainiens.

John Miller, un journaliste britannique, a été ajouté à la « liste de personnes à éliminer » de Mirotvorets après avoir fait un reportage sur l’inclusion de la jeune auteure de Lougansk, Faina Savenkova dans les listes du site ukrainien. J’ai personnellement répondu à l’affirmation de John Miller selon laquelle les journalistes qui se trouvent en territoire contrôlé par la Russie ne risque pas grand-chose même s’ils se trouvent sur Mirotvorets. Je lui ai rappelé que Daria Douguina a été assassinée en Russie, et que les journalistes qui vivent en RPD, en RPL, ou à Moscou, risquent autant leur vie que ceux qui sont en Ukraine ou dans les pays occidentaux, où désormais de nombreux Ukrainiens ont trouvé refuge.

Bien consciente de ces risques, la journaliste néerlandaise, Sonja Van Den Ende a souligné la nécessité pour les journalistes de faire preuve d’une prudence accrue, car selon elle Mirotvorets a été créé avec l’aide de la CIA, de l’OTAN et des États-Unis. Commentant la politique étrangère de son pays natal, la correspondante de guerre néerlandaise a déclaré que son pays menait une guerre non déclarée contre la Russie et que quiconque critiquait les néonazis était un ennemi de l’État néerlandais. À cause de cela, il serait désormais dangereux pour elle de retourner dans son pays natal.

Il en est de même pour Alina Lipp, la journaliste allemande menacée de trois ans de prison en Allemagne pour avoir rapporté les faits sur ce qui se passe dans le Donbass. Selon la journaliste, les répressions ont également touché ses parents : Leurs comptes bancaires ont été bloqués, ils ont été contraints de changer de numéro de téléphone, et la mère d’Alina a dû quitter l’Allemagne en raison des menaces qu’elle recevait. Suite à l’attentat terroriste contre Daria Douguine, Alina prête désormais plus d’attention à sa propre sécurité.

Janus Putkonen, directeur et rédacteur en chef d’UMV-Lehti, a établi un lien entre la création de Mirotvorets et les services de renseignement occidentaux et a condamné l’inaction des médias et des politiciens étrangers qui ont ignoré les violations manifestes des droits de l’homme liées aux activités de ce site depuis des années. Pour lui, il faut que Mirotvorets soit fermé pour éviter que de telles méthodes ne s’étendent tel un cancer à d’autres pays dans le monde. Il a aussi qualifié le site de « nouvelle Gestapo ».

Une appellation que je ne peux qu’approuver. Cela d’ailleurs fait longtemps que je qualifie Mirotvorets de Gestapo numérique, ou de Gestapo 2.0. Comme je l’ai déclaré lors de la conférence, si Internet avait existé à l’époque de l’Allemagne nazie, nul doute qu’ils auraient inventé un site ressemblant peu ou prou à Mirotvorets.

Personnellement cela fait longtemps que j’ai pris en compte le risque que représente Mirotvorets. Je n’ai pas attendu l’attentat contre Daria Douguina pour faire attention, cela n’a fait que me pousser à renforcer les mesures de protection que j’applique.

L’ensemble des journalistes présents va s’adresser à l’ONU dans une lettre commune pour demander que l’organisation adopte une résolution condamnant les activités de Mirotvorets, qui servirait de base pour une enquête internationale sur cette organisation. Si le FSB accède à la demande de la fondation de lutte contre la répression, la Russie mènera en parallèle une enquête et prendra des mesures contre ce site terroriste, à l’échelle nationale. Il est plus que temps de faire cesser l’impunité dont bénéficie Mirotvorets, avant que d’autres personnes paient de leur vie le fait d’avoir dit la vérité sur ce qui se passe en Ukraine et dans le Donbass.

Vidéo en russe de la conférence de presse :

 

Christelle Néant

 

source : Donbass Insider

Information-Désinformation-Manipulation-Guerre de l'information

Bonjour à tous,


Aujourd'hui 3 documents très éclairants et courts sur le sujet : " Information - Désinformation - Manipulation - Guerre de l'information"

1 - Une interview vidéo de 15 minutes, que je trouve excellente, publiée par "Le courrier des Stratèges" le 30 août sous le titre: Eric Dénecé : “l’Occident a une propagande beaucoup plus efficace que la Russie”


Eric DENECE, directeur de Centre Français de Recherche sur le Renseignement, répond à Eric Verhaeghe sur le sujet de la propagande de Guerre. Je ne peux que m'associer à 100% aux propos tenus par Eric Denece et à la forme de l'entretien où l'intervieweur laisse parler l'interviewé sans faire les questions et les répons

7. Très, très grande prudence avec Wikipédia

Wikipédia est fortement manipulée par des groupes d’intérêts politiques et commerciaux. Ainsi, lors de recherches sur des “sujets controversés”, Wikipédia ne doit être utilisée qu’avec la plus grande prudence.es.

es.

C'est en multipliant ce genre de vidéos éducatives que nous parviendrons, tôt ou tard, à faire changer la perception des choses par nos concitoyens, aujourd'hui manipulés par nos médias mainstream qui agissent "en meute". Le temps joue aujourd'hui pour le camp de la vérité.

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/08/30/eric-denece-loccident-a-une-propagande-beaucoup-plus-efficace-que-la-russie/



2 - Un très court article publié par l'Observatoire du journalisme le 1er Septembre 2022 sous le titre:
10 sages recommandations pour utiliser les médias en ligne
10 sages recommandations pour utiliser les médias en ligne
10 sages recommandations pour utiliser les médias en ligne. Il va sans dire que ces médias en ligne peuvent être mainstream ou non....

A lire cet article, on comprend très vite la prudence, voire la défiance qu'il convient d'avoir envers les principaux outils qui permettent d'orienter l'information sur le net ou les réseaux sociaux tels que Google, Face Book, Twitter, Wikipédia.....dont on notera avec intérêt qu'ils sont tous contrôlés par les anglosaxons.
10 sages recommandations pour utiliser les médias en ligne

S'agissant de Wikipédia, je cite l'Observatoire du Journalisme : . "Très très grande prudence avec Wikipéd ia". Wikipedia est fortement manipulé par des intérêts politiques et commerciaux. Ainsi, sur des recherches sur des sujets controversés, Wikipedia ne doit être utilisé qu'avec la plus grande prudence.

J'avais déjà noté cette manipulation sur certains sujets, notamment sur tout ce qui concerne la politique étrangère et particulièrement les problèmes du Proche Orient et de l'Ukraine, ou sur les sujets impliquant Israël ou la diaspora néoconservatrice et mondialiste US, mais aussi sur certaines biographies qui peuvent passer du blanc au noir du jour au lendemain (Dieudonné, Loustaunau-Lacau ....), en fonction du point de vue personnel de "CEUX" qui contrôlent le site et valident, ou non, les contributions des internautes.


https://www.ojim.fr/10-recommandations-medias-en-ligne/?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=10_sages_recommandations_pour_utiliser_les_medias_en_ligne&utm_term=2022-09-01&cn-reloaded=1


3 - Un autre article de l'Observatoire du journalisme, très court, enfonce le clou sur Wikipédia sous le titre: Wikipedia est-il fiable ou orienté idéologiquement ?

En fait il apparaît que , comme les médias mainstream qui mélangent, en application d'une technique bien connue dans la guerre de l'information, 90% de vérités (Rubrique nécrologique, annonce des programmes de spectacles, météo du jour, évolution du coût des carburants, incendies ....) pour mieux faire passer 10% d'information biaisée, voire de mensonges sur des sujets sensibles, Wikipedia applique les mêmes techniques. Il est donc totalement fiable sur la documentation botanique ou les règles du Jeu de Go, beaucoup moins sur la guerre en Syrie ou en Ukraine.

Tous les mots soulignés en orange dans l'article sont autant de références ou d'éléments de preuve qui viennent conforter la thèse défendue par le ou les auteurs.



https://www.ojim.fr/wikipedia-est-il-fiable-ou-oriente-ideologiquement/


Bonne information alternative, et à chacun de se forger son opinion

DD

 

Ukraine- Deux vidéos pépites remarquables à ne pas manquer - Le 01/09/2022.

Bonjour à tous,


Aujourd'hui, deux vidéos pépites très éclairantes pour suivre et comprendre les événements d'Ukraine et leur évolution actuelle.

1 - Une interview de Katya Kopylova, une jeune diplomate russe trentenaire qui s'exprime à titre personnel dans un français remarquable. Un véritable plaisir de suivre cette interview limpide, logique avec des réponses manifestement spontanées. On ne voit pas le temps passer.

On est là très loin de la médiocrité, de l'hypocrisie, voire des mensonges de ceux qui nous gouvernent.


https://www.youtube.com/watch?v=xedMf06kWdU

2 - Sous le titre "France, Russie, le duel en Afrique", le chroniqueur africain Alain Foka nous fait clairement comprendre l'évolution de l'opinion publique africaine, qui s'éloigne progressivement de la France et de l'Occident pour se rapprocher de la Russie et de la Chine.

https://www.youtube.com/watch?v=ObZsuOyqTzw

En prime une dernière vidéo: RUSSIE- AFRIQUE: La Communauté de développement de l’Afrique australe MECONTENTE FACE AUX MESURES PUNITIVES annoncées par les USA.

https://www.youtube.com/watch?v=G4oZ0fdlaxQ

Ces vidéos peuvent être rediffusées, évidemment. Bonne information alternative et à chacun son opinion bien sûr.

DD

 

Géopolitique - Six événements à suivre d’ici la fin de l’année 2022 - Le 31/08/2022.

Bonjour à tous,

 

En PJ, un texte pour attirer votre attention sur 6 échéances majeures à connaître et à suivre d'ici la fin de l'année.

 

Bonne lecture

DD

Les grandes échéances politiques et géopolitiques à suivre d’ici la fin de l’année 2022 

 

Dominique Delawarde

Le 31 août 2022

 

Six échéances politiques et/ou géopolitiques devront être suivies de près au fil des quatre prochains mois.

1 – « La rentrée » en Europe et particulièrement en France dès le début de Septembre :

Pour ce qui concerne la France, un exécutif de plus en plus «chahuté», a pris plusieurs mesures

de précaution pour éviter tout embrasement social. Les chèques gouvernementaux sans provisions pleuvent sur les français pour acheter la paix sociale et gagner du temps (réduction provisoire des taxes carburant, hausse des retraites et de diverses prestations dès Septembre). On reste dans le «quoiqu’il en coûte» et donc dans l’ explosion de la dette. L’inflation, elle, est toujours là et augmente. La hausse inéluctable des coûts de l’électricité, du chauffage et des produits de première nécessité impacteront probablement les comportements de la population. Bardés de certitudes (de plus en plus chancelantes), les politiciens espèrent toujours qu’un miracle surviendra sur «le front ukrainien» qui pourrait valider, si peu que ce soit, leur politique des sanctions «boomerangs» appliquées à la Russie.

 

Si ce miracle ne vient pas, ce qui est probable, l’exécutif français pourrait être tenté de se rabattre

sur un nouvel «état d’urgence sanitaire», qui serait lié à la résurgence «opportune» d’un nouveau variant Covid. Surfer sur la peur semble être une solution prisée par les exécutifs européens pour faciliter le contrôle des populations. Reste à savoir quelle sera l’attitude des parlementaires ..... et celle des populations.

Le 25 Septembre, le résultats des élections générales italiennes pourraient également apporter une désagréable surprise pour les européistes avec une large victoire d’une coalition eurosceptique.

 

2 – Le Sommet de l’OCS (Organisation de Coopération de Shangaï) les 15 et 16 Septembre 2022 à Samarkand.

Ce sommet sera particulièrement important. L’Iran sera, pour la première fois, un membre à part

entière ( le neuvième), lors des discussions. Une nouvelle extension de l’OCS sera à l’ordre du jour.

La déclaration finale de ce sommet devra donc être scrutée à la loupe.

Compte tenu des événements d’Ukraine et de Taïwan, les nouvelles candidatures retenues pour

l’adhésion pleine et entière à l’organisation mais aussi au statut d’observateur ou de partenaires de discussions, devront être prises en compte par les géopoliticiens, car elles témoigneront du choix de la multipolarité et s’inscriront donc en opposition très claire à l’hégémonie occidentale.

L’extension plus que probable de l’OCS au cours de ce sommet, pourrait constituer une réponse

du berger à la bergère face à l’extension de l’OTAN perçue désormais, à juste titre, comme une menace par de très nombreux pays. Il ne fait guère de doute qu’elle sera beaucoup plus massive et signifiante.

Bien que l’OCS ne soit pas aussi «intégrée» que l’OTAN sur le plan militaire, elle se pose en

obstacle majeur et très efficace aux politiques de sanctions et de guerre économique menées par les pays membres de l’OTAN, ainsi qu’elle le démontre aujourd’hui lors des événements que nous

connaissons. L’OCS compte désormais, et pourrait compter bien davantage, les plus gros producteurs de pétrole et de gaz au monde et, qu’on le veuille ou non, l’avenir de l’occident global en dépend....

 

3 – Les élections présidentielles brésiliennes des 2 et 30 Octobre 2022.

Il y a cinq candidats déclarés à cette élection très importante. A un mois du premier tour de

scrutin, la moyenne des sondages donnent Lula en tête à 45 % au premier tour, avec 10 à 15 points d’avance sur Bolsonaro.

 

Une élection de Lula serait très dommageable pour les USA, car le Brésil, déjà tourné vers la

Russie, via les BRICS, s’y tournerait bien davantage.

Après avoir perdu le soutien de la quasi totalité de ses vassaux sud-américains, y compris la

Colombie, le 19 juin dernier, les USA qui ne font plus du tout recette en Amérique latine, ne peuvent permettre une élection de Lula sans réagir. Une ingérence US dans le processus électoral brésilien est donc plus que probable.

Elle se fera, comme d’habitude, via la «diaspora néoconservatrice et mondialiste» brésilienne,

très puissante, qui contrôle, comme presque partout ailleurs dans la sphère d’influence occidentale, la Finance, les Médias, la Justice, la Police et l’Armée.

Il serait surprenant que cette «diaspora» ne tente rien pour s’opposer au retour au pouvoir de

Lula, comme elle avait su le faire en 2016 pour évincer Dilma Roussef et en 2018 pour assurer la victoire de Bolsonaro. Le chef d’orchestre des manœuvres d’ingérence de 2016 et de 2018 de cette diaspora néoconservatrice Ricardo Lewandowski est aujourd’hui ministre de la Justice. L’ingérence US pourrait aller jusqu’à l’élimination physique du candidat Lula ou jusqu’au coup d’État militaire. Les USA sont coutumiers de ces pratiques en Amérique latine, mais pas que ... (Maïdan en 2014).

 

4 – Le 20 ème Congrès du Parti Communiste Chinois du 16 Octobre 2022. Ce Congrès se tient tous les cinq ans. Il devrait voir, sans surprise, la ré-élection de Xi Jinping au poste de Secrétaire général du parti. Le bilan des réalisations sur les 5 dernières années et les objectifs pour les 5 prochaines devraient y être présentés.

 

5 – Les élections de mi mandat aux USA le 8 novembre 2022.

Dans cette joute électorale, le camp Biden, soutenu par la «diaspora néoconservatrice et

mondialiste», semble en mauvaise posture. La côte de popularité de Biden est actuellement au plus bas, bien qu’en légère hausse grâce aux efforts constants du rouleau compresseur médiatique. Le résultat de l’élection sera particulièrement important pour l’avenir du mondialisme et surtout pour celui de la multipolarité, et donc pour la planète.

Le résultat de l’élection sera certainement une conséquence directe du niveau de l’inflation et de

l’évolution du pouvoir d’achat des ménages US en Septembre et Octobre 2022. L’équipe Biden sera évidemment tenté de multiplier les cadeaux fiscaux aux électeurs dans une politique du «quoiqu’il en coûte», pour «acheter» leurs votes. Le dollar et l’économie américaine n’en sortiront pas renforcés.

A l’approche de ces élections, si la Russie parvient à obtenir des résultats militaires décisifs en

Ukraine et/ou si elle parvient à provoquer sur les marchés, avec l’aide de ses alliés producteurs de gaz et de pétrole, une hausse très importante des prix de ces produits avant les élections US, les candidats démocrates paieront la facture au prix fort le jour des élections.

L’État profond US est déjà à la manœuvre pour tenter de limiter la casse et pourquoi pas,

d’inverser les tendances, aujourd’hui trumpiste (donc antimondialiste), de l’opinion publique US.

 

6 – Le 17ème sommet des chefs d’État du G20 des 15 et 16 novembre 2022 à Bali (Indonésie)

Ce sommet ne changera probablement pas grand-chose. On y constatera, une fois encore, une

division toujours plus profonde entre deux camps: un camp déclinant qui s’accommode encore du mondialisme et de l’hégémonie US ( G7+) et un camp de plus en plus sûr de sa force et de son avenir qui se regroupe autour des BRICS+ et qui défend la multipolarité.

A noter que l’Indonésie, pays hôte du sommet du G20 2022 et l’Argentine ont déjà fait acte de

candidature aux BRICS et que l’Arabie Saoudite a exprimé son souhait de le faire ainsi que la Turquie, pourtant membre de l’OTAN.....

 

Dans un tel cadre, il paraît très peu probable qu’une quelconque motion anti-russe puisse être

adoptée à ce sommet du G 20 de Bali, que Zélenski y paraisse ou non. Si le G7 suit unanimement son chef de meute US, le G20 qui représente le monde entier dans sa diversité saura, fort heureusement, se distancier de l’hégémon US.

 

*

 

En conclusion, six événements politiques et géopolitiques majeurs vont se dérouler en cette fin

d’année 2022, sans compter, bien sûr, les événements imprévus.

Les deux plus importants et signifiants pourraient bien être le sommet de l’OCS en Septembre et

l’élection présidentielle brésilienne en Octobre. La probable et discrète ingérence US dans cette dernière devra être suivie de près.

Les résultats provisoires de l’opération spéciale russe en Ukraine et ceux du bras de fer

économique et militaire entre la Russie et ses soutiens d’une part, les pays membres de l’OTAN et leurs soutiens de l’autre, impacteront probablement tel ou tel de ces 6 événements et, à divers degrés, l’avenir du monde.

 

Télécharger
Les grandes échéances politiques et géop
Document Adobe Acrobat 51.6 KB

Très courts - Trois documents à ne pas manquer

Bonjour à tous,


Aujourd'hui, 3 documents courts à ne pas manquer

1 - En lien ci après, un article de mémoire, signé Zoya Arrignon, sur la commémoration dans deux jours du 80ème anniversaire de la commémoration de la création du régiment de chasse Normandie-Niemen, symbole toujours vivant de la coopération franco-russe dans le combat commun contre l'Allemagne nazie.

https://larenaissancefrancaise.org/Memoire-80eme-anniversaire-de-la-creation-du-regiment-de-chasse

2 - En PJ1, sous deux formats, un article d'une page de ma composition: "La Royal Navy est elle prête pour une guerre en Europe ?"


3 - En PJ2, sous deux formatsun commentaire de deux pages sur le discours du Président Macron, évoquant le prix de la liberté. Rédigé avec beaucoup d'humour par le colonel (ER) Jean Jacques NOIROT, ancien officier de Légion Étrangère, ce texte est révélateur de l'état d'esprit d'une part importante des anciens militaires de notre génération, tant vis à vis des propos du Président que sur sa manière de manipuler nos concitoyens.

Bonne information alternative et à chacun de se forger son opinion, bien sûr.

DD
Télécharger
La Royal Navy est elle prête pour une gu
Document Adobe Acrobat 45.0 KB
Télécharger
Liberté.pdf
Document Adobe Acrobat 53.9 KB

Géopolitique mondiale et crise ukrainienne

Le 26/08/2022.

Bonjour à tous,


Aujourd'hui deux documents à ne pas manquer.

1 - Une vidéo-interview de 40 minutes d'Hervé Juvin (https://fr.wikipedia.org/wiki/Herv%C3%A9_Juvin pour ceux qui ne le connaîtraient pas). Presque tout est dit, et bien dit, sur la crise ukrainienne, ses causes et surtout ses conséquences planétaires.

Son titre ? "La fin du règne américain" 
https://youtu.be/0B8ZqyzYDqQ

C'est un excellent point de situation géopolitique planétaire.



2 - Dans les heures qui ont suivi l'assassinat de Daria Douguine, répondant à l'un de mes correspondants qui me demandait qui, à mon avis, était le commanditaire et l'exécutant de cet assassinat, j'évoquais immédiatement un grand service de renseignement de la sphère occidentale, capable d'opérer en tous lieux et en tous temps, "spécialisé" dans ce genre d'exécution extra-judiciaire, probablement fusionnel avec la "diaspora néoconservatrice et mondialiste US" et avec la CIA.

Ma réponse a donc été, sans guère d'hésitation : "Le Mossad".

La publication de l'identité et de la nationalité de la tueuse présumée est venue conforter ma réponse instinctive: Natalya Vovk, née Shaban

Si le patronyme Vovk évoque "le bon aryen", le patronyme Shaban fleure bon "le sayan".....

Bien sûr, les services secrets ukrainiens servent de boucs émissaires, mais ils n'ont probablement pas été les instigateurs et les acteurs principaux de cette triste affaire.

Un article intéressant vient conforter mon opinion. Il nous vient d'une publication Québecoise sous la plume de E. Michael Jones et sous le titre : "QUI a tué Daria Douguine ? 
https://les7duquebec.net/archives/275806

Bonne information alternative et à chacun de se forger son opinion, bien sûr.

DD

 

Avec quelles techniques de marketing Macron nous vend-il la guerre contre la Russie ?

Le 24/08/2022.

 

Un article d'Eric Verhaege auquel je ne peux qu'apporter mon entière approbation.

Bonne information alternative

DD

Avec quelles techniques de marketing Macron nous vend-il la guerre contre la Russie ?

 

par Eric Verhaeghe

  • 24 août 2022

La guerre contre la Russie est en marche. (CommentaireFJ : ?? l'Europe semble pourtant avoir plus à y perdre qu'à y gagner mais il est vrai que les USA sont prêts à sacrifier jusqu'au dernier Ukrainien puis jusqu'au dernier européren... pour essayer de garder leur hégémonie mondiale...)

 

Elle est amenée par une propagande habile, qui utilise les mêmes techniques de marketing que la promotion du vaccin contre le coronavirus.
C'est le propre des systèmes oligarchiques que de remplacer la délibération politique rationnelle par des techniques de persuasion à destination du petit peuple qui reposent sur une manipulation des esprits en bonne et due forme.
Le discours de Bormes-les-Mimosas, prononcé il y a quatre jours, en a donné une nouvelle démonstration.
On le décrypte pour vous.

Les techniques de marketing qui ont permis de vendre massivement le vaccin (et sur lesquelles nous nous attarderons prochainement) sont à nouveau de sortie, cette fois pour nous vendre la guerre contre la Russie.
Je reviendrai plus longuement dans les semaines qui viennent sur les ficelles qui sont tirées et actionnées pour transformer notre participation à ce conflit suicidaire et impérialiste en un combat du bien et de la liberté contre le mal et l’oppression.

Je voulais simplement aujourd’hui reprendre le discours d’Emmanuel Macron prononcé à Bormes-les-Mimosas afin de montrer par quels procédés grossiers le politique travestit la réalité pour susciter des comportements d’obéissance au sein de la population.

Le cartel de la presse subventionnée se mobilise

Premier point, sans surprise, et archi-connu (mais c’est bon de pointer du doigt chaque utilisation du même système), la propagande et son marketing à la Mc Kinsey ne fonctionneraient pas si le pouvoir ne disposait pas de l’armée culturelle appelée “médias”, entièrement à sa botte.

Je me suis appesanti, cet été, sur le concept en vogue dans la caste : la militarisation de l’information (weaponization of information).
Cette militarisation s’appuie sur des troupes : les légions de journalistes stipendiés pour diffuser la version officielle des faits, celle qui sert le pouvoir et sa vision.

Cette armée de métier est entretenue avec soin par une poignée de milliardaires dont les affaires sont protégées par le pouvoir en place…

La preuve ?
J’ai fait le choix de reproduire ici la totalité du discours de Macron. Il dure 20 minutes.
Le cartel des médias en a unanimement diffusé un seul extrait : celui qui appelle les Français à “payer le prix de la liberté” en menant la guerre contre la Russie (soit une seule minute parmi les vingt du discours).
On ne pouvait trouver meilleure preuve de l’orchestration de la propagande.

Si les medias de la caste n’étaient pas téléguidés pour nous vendre la guerre avec des arguments tout préparés, d’autres extraits du discours auraient été repris…
Mais la diversité de la presse appartient à un autre temps.

Macron a caricaturé la militarisation de l’information

Pourtant, l’ensemble du discours de Macron a constitué un remarquable exercice de militarisation de l’information.
Prononcé pour célébrer le débarquement de Provence en 1944, donc pour exalter la guerre patriotique, il a mélangé dans un même mouvement et un même souffle épique la peur du prétendu réchauffement climatique et la peur de la Russie.
On ne pouvait mieux illustrer la profonde unité du feuilleton :

- dont le premier épisode s’est appelé “COVID”,
- dont l’épisode suivant s’appelle “Ukraine”, et
- dont le prochain épisode s’appellera “sauver la planète”.

Ces narratifs, comme il est convenu de dire désormais, tous bâtis sur les mêmes ressorts (la guerre de survie face à un ennemi imminent), ne sont au fond, on le comprend peu à peu, qu’une propagande orchestrée pour “découpler” le monde, c’est-à-dire pour faire tomber un nouveau rideau de fer (à nos risques et périls) entre l’Occident et un bloc sino-soviétique aux contours encore flous.

L’enjeu est que, parmi les Occidentaux, l’opinion publique soutienne la guerre qui se profile et son nouvel ordre international subséquent, de la façon la plus fluide possible, comme ce fut le cas pour la guerre en Irak ou en Syrie.

Mais il y a une différence de taille, cette fois : la guerre aura lieu sur le sol européen, et le tribut à payer sera bien plus lourd que le simple soutien à des mouvements terroristes comme al-Nosrah, soudain devenus amis, ou comme le simple envoi de troupes de métier à la périphérie du conflit.
Cette différence n’est pas neutre, et risque de changer quelque peu la donne pour les gouvernements européens qui vont s’y essayer.

Marketing tous azimuts pour préparer la guerre

Compte tenu de ces risques, la propagande à la Mc Kinsey donne donc la garde et l’arrière-garde pour emporter le morceau.

La plus grosse ficelle repose sur un “narratif” binaire totalement enfantin qui s’impose grâce à des “biais cognitifs”.

Officiellement, la méchante Russie dirigée par le cruel Poutine a ignominieusement et lâchement attaqué le vaillant petit peuple ukrainien, dirigé par le courageux Zelenski, élu démocratiquement.
Cette guerre en Ukraine menacerait directement notre territoire, et nous devrions donc préparer un nouveau débarquement.
Pas en Provence, bien sûr (pas tout de suite en tout cas), mais en Ukraine.
C’est “le prix de la liberté”, que nos anciens ont payé, et que nous devrons payer à notre tour.
Nous voguons entre le conte de Perrault et l’Odyssée.

On voit ici comment Macron franchit allègrement un point Godwin, aussi appelé “reductio ad Hitlerum” : Poutine, c’est Hitler. L’Ukraine, c’est la France occupée.

Pour que cette trame puérile fonctionne, il faut évidemment mobiliser les techniques de manipulation dérivées du marketing.
C’est d’autant plus indispensable que cette forgerie historique s’adresse en priorité aux catégories socio-professionnelles supérieures, dont on pourrait croire qu’elles sont intellectuellement armées pour ne pas être dupes de ce type de propagande binaire.

L’orchestration des biais cognitifs

D’un point de vue rationnel, la théorie selon laquelle Poutine serait monolithiquement le méchant et Zelenski monolithiquement le gentil ne convaincrait aucun enfant de plus de douze ans.
Pour que ce scénario fonctionne, il faut donc faire entrer les cerveaux au chausse-pied dans les godillots préparés par la caste.

Pour ce faire, le cartel de la presse subventionnée a truffé l’information de “biais cognitifs”, c’est-à-dire de freins à la connaissance, c’est-à-dire de désinformation systématique.

Schématiquement, la presse subventionnée diffuse aujourd’hui trois types de désinformations.

Dans la catégorie la plus subtile, on classera les mensonges par omission.
“On” oublie de rappeler que, pendant plusieurs mois, le gouvernement russe a expliqué publiquement que la nucléarisation d’une Ukraine membre de l’OTAN serait un casus belli, et que, malgré ces avertissements, les Américains sont passés outre et ont autorisé Zelenski à annoncer l’installation d’armes nucléaires américaines sur son sol.

Cet oubli n’est pas le moindre, mais il y en a bien d’autres, au jour le jour, trop longs pour être signalés ici.

Un deuxième type de désinformation consiste à servir des carabistouilles fabriquées par la CIA et ses sbires.
Ainsi, Bruno Le Maire avait annoncé que la Russie s’effondrerait en quelques jours grâce aux sanctions économiques.
Nous en sommes au septième paquet de sanctions, et nous ne voyons toujours rien venir.
La propagande de la CIA avait aussi annoncé que Poutine avait un cancer, que l’armée russe était au bord du gouffre, que Zelenski allait lancer une contre-attaque foudroyante, que le peuple russe allait se révolter contre son dictateur et bourreau.
Tout cela était en réalité du pipi de chat.

Un troisième type de désinformation appartient à la catégorie des mensonges éhontés déjà utilisés il y a vingt ans pour nous faire croire aux armes de destruction massive en Irak.
C’est l’effroyable mise en scène de Bucha, où les vrais cadavres étaient probablement ceux laissés par les régiments nazis de la garde ukrainienne, qui ont puni des habitants accusés d’avoir collaboré.
Ce sont les images bidons, comme celle d’une cheminée sur un toit, présentée comme un missile russe non explosé.
On en passe, et des meilleures.

Ces techniques permettent de maintenir le citoyen moyen qui n’a pas le temps de s’informer dans l’ignorance de la réalité, de l’enfermer dans la matrice officielle où il tient le rôle du gentil face aux méchants.

Utilisation systématique de trolls et d’algorithmes

Pour maintenir le citoyen moyen sous le dôme de la bêtise et du biais cognitif, les services secrets, comme nous l’avons déjà montré cet étéutilisent un arsenal d’armes numériques secrètes qui bloquent toute forme d’information alternative.

Parmi ces armes, les algorithmes des réseaux sociaux permettent d’éviter la propagation des informations publiées par les comptes dissidents.
Certains comptes sont fermés.

Lorsque ces armes ne suffisent pas, une armée de trolls pollue les fils d’information qui déplaisent.
Je consacrerai prochainement un article à ces techniques.

Leur objectif est simple : empêcher l’information libre de circuler, et discréditer ses auteurs, notamment en les privant de ce que les marketeurs appellent la “preuve sociale”.
Pour faire simple, il s’agit de dégrader l’image de ceux qui contestent les versions officiellespour les rendre inaudibles.

À mon tour de franchir un point Godwin : les nazis pratiquaient déjà cette méthode en appelant les résistants des “terroristes”.

Orchestrer l’incertitude collective avec des pénuries

Mais les maîtres de la propagande occidentale ont retenu une grande leçon vérifiée à de nombreuses reprises dans l’histoire, et qui est pour tout dire une constante de l’âme humaine l’incertitude collective est la clé de toutes les dictatures.
Pas de renoncement simple aux libertés en phase de prospérité.
Pas de renoncement simple à l’autorité fascisante d’un chef en phase d’incertitude.

Donc, plus l’univers est incertain et chaotique, plus le peuple accepte l’autorité excessive d’un seul homme.

La brève histoire du COVID l’a montré :
ceux qui ont perdu leurs repères rationnels après deux mois de confinement, et croyaient mourir à chaque éternuement de leur voisin de palierétaient prêts à toutes les aventures autoritaires pour survivre et prendre des cafés aux terrasses des boulevards.

C’est, de mon point de vue, de cette façon qu’il faut comprendre l’orchestration des pénuries actuelles et à venir.
L’huile de tournesol a disparu des rayons.
On annonce désormais un hiver sans électricité et sans gaz, tout cela à cause du méchant Vladimir Poutine.

Bien entendu, la Russie continue à nous fournir du gaz et de l’électricité.
Mais on fait croire le contraire pour obtenir deux résultats majeurs dans les comportements collectifs.

Le premier résultat attendu est cette fameuse incertitude collective qui fait, tant que le chef n’est pas complètement déceptif, le lit de la dictature.
C’est mécanique : quand les gens ne savent pas, ils se tournent sans réfléchir vers ceux qui savent.
Les plonger artificiellement dans l’incertitude permet donc de les avoir avec soi.

Le deuxième résultat est celui de “l’effort supplémentaire”.
Les gouvernements occidentaux ont déjà utilisé la technique avec les vaccins : au début, il n’y en avait pas pour tout le monde. Il y avait une rupture de stock. Il fallait souffrir pour les avoir.

La mécanique est la même : il n’y en aura pas pour tout le monde ! il faudra souffrir ! les choses qui comptent le plus sont celles qu’on obtient avec le plus d’efforts !
Donc, pour rester libre, il faudra faire la guerre à Poutine, donc se priver de gaz et d’électricité.

Je ne donne pas trois mois pour voir fleurir, un peu partout, des groupes de volontaires pour se priver de chauffage cet hiver.
Bien entendu, ces groupes seront stipendiés par le pouvoir pour donner l’exemple et transformer la privation en fierté, comme ceux que l’on bizute à l’université, et qui se taisent pour montrer “qu’ils en sont”.

Là encore, la ficelle marketing est bien connue, et analysée de longue date par les sociologues.

Encore une fois, la technique des petits pas

On le voit, les techniques de manipulation vont très loin, et je tiens pour acquis que les rumeurs alarmistes sur les coupures de gaz et d’électricité sont faites pour nourrir un désir de guerre et ne susciteront pas son rejet.

Cet ensemble s’inscrit dans une logique de petits pas déjà éprouvée avec le COVID.
Car l’annonce par Macron de la guerre avec la Russie date d’il y a plusieurs semaines.
Macron sait, en bon marketeur, qu’il faut procéder par petits pas pour imprégner les esprits sans susciter de réticence bloquante.

La même technique était utilisée par les communistes chinois, dans les années 50, avec les prisonniers américains de la guerre de Corée.
Pour les “retourner”, la propagande était quotidienne et “emmenait” peu à peu les prisonniers dans une dénonciation en bonne et due forme du capitalisme.

La CIA a retenu la leçon.
Elle nous emmène désormais dans l’obéissance à ses règles par petites touches, sans que nous ne nous en rendions compte.

Ukraine - Trois documents intéressants

Le 21/08/2022.

 

Bonjour à tous,


Aujourd'hui, 3 documents qui prêtent à réflexions

1 - L’incroyable discours de Vladimir Poutine du 16 août 2022 à l'ouverture de la 10 ème conférence sur la sécurité internationale de Moscou.: «Je répète que l’ère de l’ordre mondial unipolaire est voué à l’échec »


https://lemediaen442.fr/lincroyable-discours-de-vladimir-poutine-je-repete-que-lere-de-lordre-mondial-unipolaire-est-voue-a-lechec/

2 - Un article sur la possible partition de l'Ukraine en fin d'opération spéciale russe.

https://lesakerfrancophone.fr/lukraine-va-t-elle-etre-decoupee-et-si-oui-comment

3 - Le point de situation hebdomadaire de StratPol et Xavier Moreau: bulletin nmr 96

https://odysee.com/@STRATPOL:0/bulletin-n%C2%B096.-gamelin-en-phase:c


Bonne information alternative et fructueuses réflexions à tous, et à chacun son opinion, bien sûr

DD

Comment vendre une guerre aux populations occidentales en fabriquant les bons narratifs.

Le 19/08/2022.

 

Bonjour à tous,


Aujourd'hui, j'ai sélectionné 3 documents susceptibles d'alimenter vos réflexions sur l'inépuisable sujet de la guerre de l'information.

1 - Une vidéo de 7 minutes, datant de 2010, qui va beaucoup vous amuser et peut être même vous instruire.

Il s'agit d'un épisode des "Guignols de l'Info", émission populaire bien connue, dont le titre était : "Vendre la guerre en Irak". Cette émission serait aujourd'hui parfaitement adaptable à la guerre en Ukraine, vendue par les néocons US à leur proxy du régime de Kiev, et à leurs vassaux OTAN-UE.

Toutes les vérités, ou presque, sont dites dans cette excellente vidéo humoristique qui va jusqu'à évoquer l'immense bêtise des foules manipulées par les médias qui sont prêtes à croire, à faire et à dire n'importe quoi, juste pour "être comme tout le monde". ( Rappelons nous l'engouement planétaire du "je suis Charlie", ou l'engouement pour l'expérimentation vaccinale dans certains pays, fabriqués par le matraquage des médias occidentaux bienpensants qui savent fort bien, en meute, faire monter la mayonnaise et manipuler les foules, tout en étant conscients qu'ils mentent éhontément). ("Nous avons menti, triché, volé, c'est comme si nous avions suivis des stages entiers de formation pour apprendre à le faire" Mike Pompéo, ex-ministre US des affaires étrangères.


https://www.dailymotion.com/video/xc9wjh


2 - Une courte analyse publiée le 6 mars 2019 par l'Observatoire du journalisme sous le titre :
Médias, russophobie et apocalypse – mode de fabrication
Médias, russophobie et apocalypse – mode de fabrication
Médias, russophobie et apocalypse – mode de fabrication
"Medias. Russophobie et Apocalypse- mode de fabrication". Elle se passe de commentaire.

https://www.ojim.fr/medias-russophobie-et-apocalypse-mode-de-fabrication/


3 - Enfin, un article d'un magazine US basé à New York : CovertAction Magazine du 18 août 2022 ( https://covertactionmagazine.com/2022/08/13/war-propaganda-about-ukraine-starting-to-wear-thin/ ) traduit pour vous, en français, sur le lien suivant:

https://arretsurinfo.ch/la-propagande-de-guerre-sur-lukraine-commence-a-sepuiser/

Bonnes lectures et fructueuses réflexions à tous. Tous ces documents peuvent être rediffusés, en tout ou partie, à votre convenance.

DD

 

Propagande Ukraine - Le 17/08/2022.

Bonjour à tous,


Voici un nouveau texte très documenté émanant du CF2R (Centre Français de Recherche sur le Renseignement) qui explique, en détail, comment s'exerce la propagande ukrainienne relayée par les médias otaniens.

Ancien Chef du bureau Situation Renseignement Guerre Électronique à l’État-major Interarmées de Planification Opérationnelle, je ne peux qu'apporter ma caution à ce texte, après avoir vécu , aux premières loges, ce genre de propagande US/OTAN qui n'a fait que susciter et/ou amplifier les crises sur la planète et provoquer le chaos et la mort de centaines de milliers d'êtres humains, depuis l'effondrement de l'ex-Union soviétique en 1990.

Les vrais responsables de ces provocations tous azimuts et tous prétextes qui construisent de toutes pièces ces narratifs mensongers, relayés par "la meute médiatique occidentale", sont parfaitement identifiés. Il s'agit de la diaspora néoconservatrice et mondialiste US qui contrôle l'administration états-unienne et en particulier "l'establishment des Affaires Étrangères US", le Secrétariat au Trésor, le Secrétariat à la Justice et le Secrétariat à l'Intérieur ....

Elle contrôle également la quasi totalité des grands médias US et Européens qui font l'opinion et elle dicte et relaye aujourd'hui la propagande du régime de Kiev. Elle est appuyée par un gang de milliardaires qui tiennent, entre autres, les GAFAM et les laboratoires pharmaceutiques.

Cette diaspora néoconservatrice et mondialiste a fait des émules au Canada, en Australie et en Europe. Elle contrôle aujourd'hui les gouvernances et les médias de plusieurs grands États, dont la France, le Royaume Uni, mais aussi la gouvernance européenne et l'OTAN.

Elle s'imagine, désormais à tort, qu'elle peut encore faire la pluie et le beau temps sur la planète et transformer un narratif mensonger en vérité par une propagande bien conduite.


A lire et à rediffuser sans modération cet excellent éditorial d'Eric Denécé


« Guerre de l’information et formatage de l’opinion à l’occasion de la guerre en Ukraine », Éditorial n°60, CF2R, août 2022.


https://cf2r.org/editorial/guerre-de-linformation-et-formatage-de-lopinion-a-loccasion-de-la-guerre-en-ukraine/

J'en profite pour souligner l'excellence du travail du CF2R qui s'efforce d'éclairer nos concitoyens depuis 22 ans, au risque de s'exposer à la vindicte des "fabricants de vérité" parce qu'il s'écarte parfois, toujours à juste titre, de la norme établie et imposée par les médias mainstream.

Merci à ses experts et à Eric Denécé.

Bonne information alternative et à chacun son opinion, bien sûr.

DD

Réflexions sur l'après-Ukraine - Le 15/08/2022.

Bonjour à tous,



En PJ, la meilleure analyse ( en 3 pages) que j'ai trouvée sur le sujet. Elle nous est proposée par le CF2R (Centre Français de Recherche sur le Renseignement) qui a traduit un texte de Graham Fuller, un analyste US de haut niveau.

Le paragraphe que je retiendrai plus que les autres :

 

"Mais l'implication la plus dangereuse est qu'à mesure que nous nous dirigeons vers de futures crises mondiales, une véritable presse libre et indépendante est en train de disparaître, tombant entre les mains de médias dominés par les entreprises et proches des cercles politiques, dorénavant soutenus par les médias sociaux électroniques, qui manipulent tous le récit à leurs propres fins."


Bonne information alternative. Vous ne serez pas déçus.

A rediffuser sans modération

DD
Télécharger
Reflexions sur l'après Ukraine
Quelques réflexiosn difficiles sur l'apr
Document Adobe Acrobat 642.6 KB

Ukraine - Un article très étonnant dans la gazette du Corps des Marines US

Bonsoir à tous,


Dans son édition d'Août 2022, la gazette du Corps des Marines US a publié l'article argumenté et documenté d'un officier très supérieur ( probablement un officier général) du Corps des Marines écrivant sous le nom de plume de Marinus.

Le rédacteur en chef de la gazette connaît certainement l'identité de cet officier et le comité de lecture a décidé de laisser passer cet article dans une revue militaire alors que le texte va totalement à l'encontre des narratifs martelés par les médias mainstream US et otaniens.

Dans cet article très argumenté, l'auteur ne tarit pas d'éloges et ne cache pas son admiration pour la manière "révolutionnaire" dont l'Armée Russe a conduit son opération jusqu'à présent. De quoi faire tousser le Haut commandement otanien et la "meute" mainstream.


https://southfront.org/us-marine-corps-officer-expresses-admiration/

Cet article est commenté par Leon Tressel et les photocopies du texte publiées dans la gazette du Corps des Marines US sont présentées in extenso. Tout cela mériterait d'être traduit en français pour être accessible au plus grand nombre.

Outre le contenu et le raisonnement très intéressants, il faut souligner que le fait de trouver un tel article dans une revue militaire aux USA montre l'ouverture d'esprit du leadership du Corps des Marines US que j'ai pu constater moi même lors d'échanges en 1997 avec le général Paul Van Riper https://en.wikipedia.org/wiki/Paul_Van_Riper

Je ne doute pas un seul instant que le général Van Riper, en retraite aujourd'hui, soit sur la même longueur d'onde que l'auteur de l'article.

Il va de soi qu'en France, la censure serait passée par là. La pensée unique exprimée dans les revues militaires ne peut en aucun cas s'écarter des narratifs politiques et médiatiques mainstream. Les intervenants sur les plateaux TV sont soigneusement sélectionnés pour conforter ces narratifs politiques et médiatiques, sans s'en écarter d'un poil.

Ce qui est dommage, c'est que même des chefs du plus haut niveau finissent par croire aux âneries et aux fake news rapportées par les médias mainstream et vont jusqu'à s'imaginer en grands chefs victorieux.https://twitter.com/f_philippot/status/1557780432908947457


Ils oublient que nous avons changé de siècle et que les batailles navales, terrestres, aériennes et aérospatiales ne se jouent plus avec les règles et les armes du passé.

Ils oublient aussi que la Chine et la Russie de 2022 ne sont plus la Chine et la Russie de 1999, impuissantes et humiliées lors du bombardement de Belgrade. Elles sont prêtes aujourd'hui pour la revanche.

Ils oublient encore que l'OTAN de 2022 n'est plus l'OTAN des années 1990, après 3 décennies de désinvestissement.

Ils oublient enfin que le nombre, la détermination, la résilience des populations et des forces armées, la disponibilité technique opérationnelle et l'âge des matériels en service, l'ampleur des stocks de munitions, le niveau d'entraînement au combat de haute intensité des personnels, l'existence de réserves nombreuses, les élongations logistiques, la dimension des territoires concernés et leur profondeur stratégique, sont autant de facteurs qui ne sont plus à notre avantage aujourd'hui.

Dans ces conditions, la gouvernance française devrait faire preuve de plus de modestie et de moins de condescendance pour ses adversaires potentiels russes et chinois. Les rodomontades ne suffisent pas pour gagner les guerres. Les déclarations du style "Retiens moi ou je fais un malheur" n'apporteront demain que le ridicule à ceux qui les profèrent.....

DD

 

Un officier supérieur du Corps des Marines des États-Unis exprime son admiration pour la manière « révolutionnaire » dont la Russie a mené sa guerre en Ukraine


Par Dr. Leon Tressell − Le 11 aout 2022 − Source South Front et The Saker francophone.

Senior US Marine Corps Officer Expresses Admiration For The ‘Revolutionary’ Way In Which Russia Has Fought Its War In Ukraine

Les Occidentaux ordinaires qui lisent et écoutent les grands médias se sont vu présenter une série de récits concernant la guerre en Ukraine. Apparemment, la Russie perd sa guerre en Ukraine depuis les premiers jours du conflit. La preuve en est que la Russie n’a apparemment pas réussi à conquérir Kiev et d’autres villes du nord au cours des premières semaines du conflit. Au cours de sa tentative ratée de conquérir Kiev et d’autres villes du nord, les troupes russes ont commis de nombreux crimes de guerre en raison des attaques d’artillerie et de missiles qu’elles ont lancées sur les infrastructures civiles et les zones résidentielles. Pour ne rien arranger, les forces armées russes ont subi des pertes considérables, le taux de désertion est élevé et les généraux sont une bande d’imbéciles qui ne pourraient pas organiser une soirée dans une brasserie. Apparemment, ce n’est qu’une question de temps avant que les méchantes hordes russes ne soient repoussées au-delà de la frontière, la queue entre les jambes, grâce à la combinaison de la bravoure ukrainienne et de l’armement occidental.

 

L’image qui a été présentée de la guerre en Ukraine est en totale contradiction avec la réalité de la situation sur le terrain. De manière surprenante, les informations qui soutiennent cette affirmation, et qui sapent totalement les récits des médias occidentaux concernant la guerre, sont fournies par un article de l’édition d’août de la United States Marine Corps Gazette. Écrivant sous le nom de plume de Marinus, un officier supérieur du corps des Marines, fournit une analyse objective de la stratégie militaire russe depuis fin février. Il met totalement à mal les récits fournis par les médias occidentaux et les politiciens pro-Washington.

Marinus observe comment la Russie a mené trois campagnes militaires distinctes depuis le début de la guerre, fin février 2022. Dans le nord, les troupes russes, qui se déplacent rapidement, n’ont jamais tenté de capturer des villes comme Kiev ou Kharkov, elles n’ont jamais essayé de transformer une occupation temporaire en une possession permanente. Leur objectif était d’agir comme une « grande tromperie » qui a conduit le gouvernement de Kiev à détourner d’importantes forces de sa principale armée de campagne dans le Donbass. Cela a donné à l’armée russe le temps de déployer ses unités d’artillerie en grand nombre dans le Donbass, de sécuriser les réseaux de transport et d’accumuler de grandes quantités de munitions pour la longue campagne à venir.

Lors de la campagne du sud, les forces armées russes «  ont pris immédiatement possession de villes comparables « . Cette prise de possession s’est accompagnée d’une transformation politique en profondeur : les fonctionnaires russes ont pris le contrôle des administrations locales et les banques et fournisseurs de téléphonie mobile ukrainiens ont été remplacés par des banques russes. Parallèlement, les forces russes ont mené des raids dans les environs de la ville de Mikolaiv. Ces raids, comme ceux menés autour des villes du nord, ont contraint l’armée ukrainienne à envoyer des forces pour défendre Mikolaiv et Odessa qui auraient pu être envoyées sur le principal théâtre d’opérations dans le Donbass.

Marinus a souligné comment ces raids russes dans le nord et le sud de l’Ukraine ont évité les bombardements lourds des zones civiles, ce qui contredit directement la propagande des médias occidentaux sur les attaques russes contre les zones civiles. Il note que cette tentative d’éviter les bombardements de zones civiles dans le nord « s’explique par le désir de ne pas contrarier la population locale » qui soutient le gouvernement de Kiev. Marinus affirme que dans le sud, les forces russes ont tenté de préserver la vie et les biens des communautés qui s’identifiaient comme « russes ».

Il observe comment l’utilisation par les Russes de frappes par missiles guidés « a créé un certain nombre d’effets moraux favorables à l’effort de guerre russe ». Marinus souligne que les frappes de missiles guidés russes ont fait tout leur possible pour éviter les dommages collatéraux, c’est-à-dire les victimes civiles, grâce à l’utilisation judicieuse de cibles militaires et à la précision des missiles. Il note toutefois que les frappes occasionnelles de la Russie sur des « installations à double usage », telles que la principale tour de télévision de Kiev, ont compromis les « avantages obtenus par la politique russe globale consistant à limiter les frappes de missiles à des cibles militaires évidentes ».

Dans l’est de l’Ukraine, dans la région du Donbass, les forces russes ont mené des bombardements « qui, en termes de durée et d’intensité, ont rivalisé avec les grands concours d’artillerie des guerres mondiales du vingtième siècle ». Rendus possibles par des lignes d’approvisionnement courtes, ces bombardements lourds dans le Donbass ont servi trois objectifs. Premièrement, ils ont immobilisé l’infanterie ukrainienne dans ses fortifications. Deuxièmement, ils ont infligé un grand nombre de pertes, tant physiques que psychologiques. L’effet psychologique a conduit de nombreuses unités ukrainiennes soit à battre en retraite et à abandonner leurs positions, soit à refuser les ordres d’attaque. Troisièmement, lorsqu’ils ont été menés pendant une période suffisante, ces bombardements ont forcé les défenseurs à sortir de leurs tranchées ou à se rendre.

Marinus compare l’ampleur des bombardements russes dans le Donbass en comparant la lutte pour la ville de Popasna (18 mars au 7 mai 2022) à la bataille d’Iwo Jima (19 février au 26 mars 1945). À Iwo Jima, les marines américains ont livré une bataille féroce pour s’emparer de 10 km carrés de terrain fortifié. À Popasna, les artilleurs russes bombardent l’infanterie ukrainienne dans ses tranchées pendant huit semaines avant qu’elle ne se retire après avoir subi de lourdes pertes.

Les opérations offensives de la Russie dans l’est de l’Ukraine ont été critiquées par de nombreuses personnes, tant pro ukrainiennes que pro russes, qui les ont qualifiées de lentes et pesantes. Marinus compare les opérations russes dans le Donbass à la guerre sur le front oriental pendant la Seconde Guerre mondiale, où les forces allemandes et russes ont fait un usage intensif de chaudrons où les forces ennemies étaient encerclées, puis détruites ou forcées à se rendre. Il observe que :

L’absence de volonté de créer des chaudrons aussi rapidement que possible a libéré les Russes combattant dans l’est de l’Ukraine de la nécessité de tenir un terrain particulier. Ainsi, face à une attaque ukrainienne déterminée, les Russes retiraient souvent leurs unités de chars et d’infanterie du terrain contesté. De cette manière, ils ont à la fois réduit le danger pour leurs propres troupes et créé des situations, aussi brèves soient-elles, dans lesquelles les attaquants ukrainiens ont dû faire face aux obus et aux roquettes russes sans pouvoir s’abriter.

Ce point contredit également toute la propagande occidentale triomphante qui proclame des défaites majeures pour la Russie lorsque les forces ukrainiennes remportent des victoires tactiques mineures et que la Russie retire ses troupes d’une position. Le retrait russe de Snake Island en est un bon exemple.

Dans la dernière partie de son article, Marinus souligne le contraste frappant entre les différents types de guerre menés par les forces russes dans différentes parties de l’Ukraine. Elles faisaient toutes partie d’une grande stratégie globale dont le but premier était de détruire les forces ukrainiennes dans le Donbass et de libérer les républiques populaires de Donetsk et de Lougansk du contrôle de Kiev.

Les trois objectifs clés de l’« opération militaire spéciale » de la Russie, à savoir la protection de la RPD/RPL, la « dénazification » et la « démilitarisation » de l’Ukraine, nécessitaient « d’infliger de lourdes pertes aux formations ukrainiennes combattant dans le Donbass ». Marinus prend la peine de souligner qu’aucun de ces objectifs clés n’exigeait que les forces russes occupent des parties de l’Ukraine où la majorité de la population s’identifie comme ukrainienne et soutient le gouvernement de Kiev. Une fois encore, ce point n’a pas été pris en compte par les soi-disant analystes militaires des médias occidentaux. Toutefois, dans le sud de l’Ukraine, la campagne russe a servi des objectifs politiques directs, à savoir l’intégration de territoires habités par un grand nombre de Russes ethniques dans le « monde russe ».

En conclusion, cet officier supérieur des Marines déclare que la campagne militaire de la Russie doit beaucoup aux modèles de guerre soviétiques traditionnels. Toutefois, il poursuit en exprimant son admiration pour la nature unique de la campagne militaire actuelle menée par les forces russes en Ukraine :

Dans le même temps, le programme de frappes de missiles a exploité une capacité qui n’était rien moins que révolutionnaire. Qu’ils soient nouveaux ou anciens, ces efforts ont été menés d’une manière qui démontre une profonde appréciation des trois domaines dans lesquels les guerres sont menées. En d’autres termes, les Russes ont rarement oublié qu’en plus d’être une lutte physique, la guerre est à la fois un concours mental et un argument moral.

Dr. Leon Tressell

Traduit par Hervé pour le Saker Francophone

...en complément des articles ci-dessus :

Sylvain Ferreira & Régis de Castelnau : Occident contre reste du monde (vidéo n°5)

par Régis de Castelnau - Le 19/08/2022.

Sommaire :

• Petite introduction (Régis de Castelnau) sur le déferlement de propagande avec référence à la synthèse de Éric Dénécé pour le Centre Français de Recherche sur le Renseignement. Quelques exemples sur les débordements récents : le général Yakovleff, Libération et bien sûr Michel Goya.

• Point de la situation militaire (Sylvain Ferreira). Avec en particulier l’analyse de la revue des Marines américains sur la stratégie de l’armée russe. La problématique de la centrale nucléaire. Les perspectives de la suite des opérations militaires sur le terrain.

• Quelques brèves observations sur la situation en Asie après le voyage provocation de Nancy Pelosi. L’affrontement sur le terrain économique avec l’accélération des programmes énergétiques chinois et la guerre des microprocesseurs. C’est un sujet à lui tout seul et nous y reviendrons.

Interview du Colonel US Mac Gregor

Bonjour à tous,


En lien ci après, une longue et remarquable interview du Colonel US MacGregor qui nous parle de l'Ukraine et de Taïwan ....

Tout est dit.

C'est en anglais, mais on peut installer une traduction (pas parfaite mais très suffisante) en sous titre français.

Cliquez sur l'icone settings en bas à droite de l'écran
Puis cliquez sur Subtitles
Puis cliquez sur autotranslate et choisir French.



A+

DD

Point de situation sur la dette US

Bonjour à tous,


Alors que l'hégémonie du dollar, pilier de la puissance US, est aujourd'hui menacée, il m'a paru intéressant de réactualiser un de mes billets de mars 2019, sur l'évolution et l'état de la dette US, qui conditionnent la puissance du dollar mais surtout portent en germe son avenir.

En 2 pages et quelques tableaux commentés, vous trouverez en PJ, le dernier point de situation. Cet article est sourcé sur les publications mensuelles du Département du Trésor US.

A+

DD
Télécharger
La dette US pour les nuls – situation au
Document Adobe Acrobat 382.2 KB
Télécharger
La dette US pour les nuls – situation au
Éditeur Open Office 86.4 KB

En Ukraine, les USA défendent LEURS terres

Le 07/08/2022.

Bonjour à tous,


Les investisseurs américains ayant acheté une bonne part des meilleures terres ukrainiennes, les USA défendent donc, en Ukraine, des terres dont ils sont désormais propriétaires.

Lire ce très intéressant article, en lien ci après, qui m'avait échappé jusqu'alors.

Son titre ? Le blé ukrainien est-il américain ? On aurait pu titrer : "Se faire du blé en Ukraine" .......

https://www.librairie-tropiques.fr/2022/08/se-faire-du-ble-en-ukraine.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

On comprend mieux que l'intervention des russes puisse porter atteinte à certains intérêts US.

A+

À qui appartiennent les céréales expédiées d’Ukraine ? - Le 20/08/2022.

par F. William Engdahl.

Le grand tumulte humanitaire de ces dernières semaines, exigeant l’expédition en toute sécurité de céréales ukrainiennes pour soulager la crise de la faim en Afrique et ailleurs, est trompeur à bien des égards. Il s’agit notamment de savoir à qui appartient la terre sur laquelle les céréales sont cultivées et si ces céréales sont en fait du maïs et d’autres céréales brevetées OGM illégales. Le régime corrompu de Zelensky a discrètement conclu des accords avec les principales entreprises agroalimentaires OGM de l’Ouest, qui ont pris furtivement le contrôle de certaines des terres agricoles « terres noires » les plus productives du monde.

Le coup d’État de la CIA de 2014

En février 2014, un coup d’État soutenu par le gouvernement américain a contraint le président élu de l’Ukraine à fuir pour sauver sa vie en Russie. En décembre 2013, le président Viktor Ianoukovitch avait annoncé, après des mois de débats, que l’Ukraine rejoindrait l’Union économique eurasiatique russe sur la promesse d’un rachat par la Russie de 15 milliards de dollars de la dette publique ukrainienne et d’une réduction de 33% du coût du gaz russe importé.

L’offre concurrente consistait en un dérisoire « statut de membre associé » de l’UE, lié à l’acceptation par l’Ukraine d’un ensemble de prêts draconiens du FMI et de la Banque mondiale qui imposeraient la privatisation des précieuses terres agricoles ukrainiennes, autoriseraient la plantation de cultures OGM et imposeraient de sévères réductions des retraites et une austérité sociale. En échange d’un prêt de 17 milliards de dollars du FMI, l’Ukraine devrait également augmenter l’impôt sur le revenu des personnes physiques de 66% et payer 50% de plus pour le gaz naturel. Les travailleurs devraient travailler dix ans de plus pour obtenir une pension. L’objectif était d’ouvrir l’Ukraine aux « investissements étrangers ». L’habituel viol de l’économie par le FMI au nom des intérêts des entreprises mondialistes.

L’une des principales dispositions des exigences des États-Unis et du FMI à l’égard du gouvernement post-coup d’État du Premier ministre Arseni Iatseniouk, choisi par les États-Unis et leader des manifestations du Maïdan contre Ianoukovitch, soutenues par la CIA, était d’ouvrir enfin les riches terres agricoles de l’Ukraine aux géants étrangers de l’agro-industrie, surtout aux géants des OGM, dont Monsanto et DuPont. Trois des membres du cabinet de Iatseniouk, dont les ministres clés des Finances et de l’Économie, étaient des ressortissants étrangers, sous la dictée de Victoria Nuland, du département d’État américain, et de Joe Biden, alors vice-président. Les conditions de prêt du FMI imposées par Washington exigeaient que l’Ukraine revienne également sur son interdiction des cultures génétiquement modifiées et permette à des sociétés privées comme Monsanto de planter ses semences OGM et de pulvériser les champs avec le Roundup de Monsanto.

Depuis que l’Ukraine a déclaré son indépendance de l’Union soviétique en 1991, le maintien du contrôle des précieuses « terres noires » de l’Ukraine est l’un des sujets les plus brûlants de la politique nationale. Des sondages récents montrent que 79% des Ukrainiens souhaitent conserver le contrôle de leurs terres contre toute mainmise étrangère. L’Ukraine, comme le sud de la Russie, abrite de précieuses terres noires ou tchernozems, un sol sombre et riche en humus, très productif et nécessitant peu d’engrais artificiels.

Moratoire de 2001

Une loi ukrainienne de 2001 a imposé un moratoire sur la vente privée de terres agricoles à de grandes entreprises ou à des investisseurs étrangers. Ce moratoire visait à empêcher les oligarques ukrainiens corrompus de racheter les riches terres agricoles et de les louer à des entreprises agroalimentaires étrangères. À cette époque, Monsanto et d’autres entreprises agroalimentaires occidentales avaient fait des percées importantes en Ukraine.

Lorsque l’Ukraine a quitté l’Union soviétique en 1991, les agriculteurs qui avaient travaillé dans les fermes collectives soviétiques ont reçu chacun une petite parcelle de terre. Pour empêcher la vente de ces parcelles à des entreprises agroalimentaires étrangères affamées, le moratoire de 2001 a été voté. Sept millions d’agriculteurs ukrainiens possédaient des petites parcelles totalisant quelque 79 millions d’acres. Les 25 millions d’acres restants appartenaient à l’État. La culture d’OGM était strictement illégale.

Malgré le moratoire, Monsato, DuPont, Cargill et d’autres fournisseurs occidentaux d’OGM ont commencé à répandre secrètement et illégalement leurs semences OGM brevetées dans les terres noires d’Ukraine. De petits propriétaires terriens louaient leurs terres à de grands oligarques ukrainiens qui, à leur tour, concluaient des accords secrets avec Monsanto et d’autres pour planter du maïs et du soja OGM. Fin 2016, selon un rapport du département américain de l’Agriculture aujourd’hui supprimé, environ 80% du soja ukrainien et 10% du maïs étaient cultivés illégalement à partir de semences génétiquement modifiées. La loi Zelensky 2021 a permis d’élargir considérablement cette porte ouverte aux OGM.

Le comédien entre en scène

En mai 2019, Volodymyr Zelensky, un humoriste de la télévision ukrainienne, protégé de l’oligarque ukrainien notoirement corrompu, Ihor Kolomoïsky, a été élu président lors d’une tragique révolte populaire « contre la corruption du gouvernement ». L’un des premiers actes de Zelensky en 2019 a été d’essayer d’annuler le moratoire sur les terres de 2001. Les agriculteurs et les citoyens ont organisé d’énormes manifestations tout au long de 2020 pour bloquer les changements proposés par Zelensky.

Enfin, profitant des restrictions et de l’interdiction des manifestations publiques, Zelensky a signé en mai 2021 le projet de loi n° 2194, déréglementant les terres, qu’il a qualifié de « clé » du « marché des terres agricoles ». Il avait raison. Dans un geste sournois pour calmer l’opposition des agriculteurs, Zelensky a affirmé que la nouvelle loi permettait uniquement aux citoyens ukrainiens d’acheter ou de vendre les précieuses terres agricoles au cours des premières années. Il n’a pas mentionné l’énorme échappatoire permettant aux entreprises étrangères comme Monsanto (qui fait aujourd’hui partie de Bayer AG) ou DuPont (maintenant Corteva), ou d’autres entreprises qui opèrent en Ukraine depuis plus de trois ans, d’acheter également les terres souhaitées.

La loi de 2021 a également donné la propriété aux gouvernements municipaux et villageois notoirement corrompus qui peuvent changer la destination des terres. Après janvier 2024, les citoyens ukrainiens ainsi que les sociétés pourront acheter jusqu’à 10 000 hectares de terres. Et un amendement d’avril 2021 à la loi sur le marché foncier – « Sur les amendements au code foncier de l’Ukraine et d’autres actes législatifs concernant l’amélioration du système de gestion et la déréglementation dans le domaine des relations foncières » – a ouvert une autre énorme brèche pour que l’agrobusiness étranger prenne le contrôle de la riche terre noire de l’Ukraine. L’amendement contourne l’interdiction de la vente de terres aux étrangers en changeant la destination de la terre, par exemple de terre cultivée à terre commerciale. Elles peuvent alors être vendues à n’importe qui, y compris à des étrangers qui peuvent à leur tour les réaffecter en terres agricoles. Zelensky a signé le projet de loi et est revenu sur sa promesse de campagne d’organiser un référendum national sur tout changement de propriété foncière.

S’il subsiste le moindre doute quant à l’intérêt de l’agro-industrie américaine liée aux OGM à s’emparer des terres agricoles de premier choix en Ukraine, un coup d’œil au conseil d’administration actuel du US-Ukraine Business Council est instructif. On y trouve le plus grand géant privé de l’industrie céréalière et agroalimentaire du monde, Cargill. Il comprend Monsanto/Bayer, propriétaire de semences OGM brevetées et du pesticide mortel Roundup. Il inclut Corteva, l’énorme fusion OGM de DuPont et Dow Chemicals. Il comprend également les géants du cartel des céréales Bunge et Louis Dreyfus. Il inclut le grand fabricant d’équipements agricoles John Deere.

Ce sont ces puissantes sociétés agroalimentaires qui seraient à l’origine de la trahison de la promesse électorale de Zelensky. Alors que Bayer/Monsanto, Corteva et Cargill contrôlent déjà, selon les rapports, 16,7 millions d’hectares de terres agricoles de premier choix en Ukraine, et avec un pot-de-vin de facto du FMI et de la Banque mondiale, le gouvernement de Zelensky a cédé et s’est vendu. Le résultat sera très mauvais pour l’avenir de ce qui était jusqu’à récemment le « grenier de l’Europe ». L’Ukraine étant désormais mise à mal par les entreprises du cartel des OGM, il ne reste plus que la Russie, qui a interdit les cultures OGM en 2016, comme seul grand fournisseur mondial de céréales sans OGM. L’UE travaillerait sur une nouvelle loi qui annulerait le processus d’approbation critique établi de longue date pour les cultures OGM et ouvrirait les vannes là-bas à la prise de contrôle des OGM.

source : New Eastern Outlook

traduction Réseau International

Armée de l’Air états-unienne : Matériel Majeur - La haute technologie US en faillite.

Bonjour à tous,


Aujourd'hui, un texte court (2 pages) de ma composition.

Je m'interroge sur les déboires du F35, fleuron de la haute technologie US, sur ses causes et surtout sur ses conséquences en terme de géopolitique.

Bonne information alternative, et à chacun de se forger sa propre opinion, bien sûr.

DD
  Sur le même sujet, voir aussi la page : "Supprématie ?" JMR
Télécharger
Armée de l’Air états-unienne - Matériel
Document Adobe Acrobat 47.2 KB

Antisémitisme.

Le 01/08/2022.

Bonjour à tous,


Comme une suite à ce que je vous écrivais hier sur l'influence des lobbies pro-Israël dans la politique étrangère de certains grands États (USA, UK, France, Canada, Australie, entre autres), un membre de la commission des droits de l'Homme de l'ONU, de nationalité indienne, enquêtant sur les violations présumées des droits humains commises dans les Territoires palestiniens et en Israël depuis le 13 avril 2021 aurait fait allusion à "un" lobby juif et remis en question la légitimité de l’appartenance d’Israël aux Nations unies."
.........

« Il n’y a pas que les gouvernements. Nous sommes très découragés par les réseaux sociaux qui sont contrôlés en grande partie par – que ce soit le lobby juif ou des ONG spécifiques. Beaucoup d’argent est injecté pour essayer de nous discréditer »a déclaré Miloon Kothari.

Ce commissaire indien a été soutenu par la présidente de sa commission d'enquête, la Sud-Africaine Navi Pillay, ancienne Haut-Commissaire aux droits de l’Homme, qui a affirmé que les commentaires de M. Kothari « semblent avoir été délibérément sortis de leur contexte » et qu’ils avaient été « délibérément mal cités ».


Immédiatement et sans surprise, l'accusation d'antisémitisme a été portée contre Monsieur Miloon Kothari pour tenter de discréditer, bien sûr, la commission de l'ONU toute entière en l'accusant de partialité et ainsi faire cesser une enquête de l'ONU dérangeante. "Le Bnai Brith International, une organisation juive qui existe depuis 180 ans, a demandé la dissolution de la Commission d’enquête."

Voici donc la manière dont "The Time of Israel" en français et la chaîne israélienne de TV en français "i 24" ont rapporté les événements.
https://fr.timesofisrael.com/antisemitisme-lonu-demande-a-un-de-ses-enqueteurs-de-clarifier-ses-propos/

https://video.i24news.tv/details/_6310056737112?lang=fr%C2%A0%C2%A0

Ce que l'on doit retenir de cette affaire :

1 - Les deux proxys de l’État d'Israël ( les USA et le Royaume Uni) se sont précipités les premiers pour soutenir la position d'Israël comme ils le font toujours. Rien d'étonnant.

https://abcnews.go.com/amp/US/wireStory/israel-us-decry-rights-monitors-remarks-antisemitic-87571100


2 - Wikipedia qui passait par là, par hasard, a immédiatement (c'était une urgence), mis à jour la page concernant Miloon Kothari, histoire de noircir un peu sa biographie, en évoquant un homme "making anti-Semitic remarks disputing Israel's right to exist and supporting anti-Semitic conspiracy theories about the "Jewish Lobby" controlling social media." [8]

Sans doute des amis de Miloon Kothari, bien placés à Wikipedia ont-ils voulu lui donner de la notoriété ? A moins que ....


3 - Chacun aura compris qu'il n'existe pas de lobby juif contrôlant les médias et les réseaux sociaux et que le croire relève du complotisme et le dire de l'antisémitisme.


4 - Le Bnai Brith International qui demande la dissolution de la commission d'enquête de l'ONU n'est pas un "lobby" mais une "organisation" juive . Ne surtout pas confondre "lobby juif" et "organisation juive".
Le premier n'existe pas et l'évoquer relève de l'antisémitisme, la seconde existe bel et bien puisque The Time of Israel le dit.

5 - Ne surtout pas dire ce que Benjamin Netanyahu, lui même, disait il y a quelques décennies en évoquant la puissance d'un "jewish lobby" aux USA : 
https://twitter.com/i/status/1544396773103370241

Ne pas oublier de mettre le son.

Aujourd'hui, une personne parlant comme le Benjamin d'hier serait qualifié de "complotiste" et d'antisémite".

On n'arrête pas le progrès.

A+

DD

Ukraine -Une Présidence Trump aurait-elle pu prévenir la guerre - Le 30/07/2022.

Bonjour à tous,


Vous trouverez en pièce jointe une analyse inédite de ma composition sous le titre :


Une présidence Trump aurait-elle pu prévenir la guerre en Ukraine ?

QUI pousse les USA, l’OTAN, l’UE et l’Ukraine à poursuivre la guerre contre la Russie, POURQUOI et COMMENT ?



Cette étude est très "documentée". Au delà de l'argumentation présentée, il faut lire ou visionner les pièces à conviction qui viennent à l'appui des propos tenus. De nombreux faits sont présentés que l'on peut, bien sûr, interpréter de diverses manières. Mais les faits restent les faits. Il faut sans cesse y revenir.


Je pense que cette analyse va faire réagir un certain nombre de lecteurs. Certains l'approuveront, d'autres la trouveront "complotiste", parce qu'elle n'entre pas dans le cadre du politiquement correct et du narratif médiatique majoritaire qui occulte beaucoup trop l'histoire et le cadre général dans lequel la crise ukrainienne a démarré.


Les médias ne s'attachent pas suffisamment à l'étude détaillée des personnalités et du passé des hommes politiques les plus importants qui sont à la manœuvre dans, et autour de cette crise. Qu'on le veuille ou non, cette confrontation est déjà une confrontation mondiale non seulement entre l'OTAN, son proxy ukrainien et leurs soutiens d'une part, la Russie et ses soutiens de l'autre, mais aussi entre deux conceptions de l'organisation du monde dans les domaines politique, économique, financier, commercial, culturel , sécuritaire. Cette crise laissera beaucoup plus de traces dans l'histoire et dans les grands équilibres du monde que celle de la Covid 19.....


J'appuie mon interprétation personnelle sur trois éléments:

1 - Ma bonne connaissance des USA, pays dans lequel j'ai vécu plusieurs années (1995-1998), dans lequel vit une partie importante de ma famille très proche depuis plus d'un demi siècle et que j'ai parcouru dans tous les sens. J'ai eu l'opportunité d'observer leur système politique et surtout militaire de l'intérieur. J'ai multiplié les séjours personnels dans ce pays de 1980 à 2019 et je crois le connaître bien. Je connais son histoire et suis son actualité de très près depuis plus de quarante ans.


2 - Chef du bureau Situation-Renseignement-Guerre électronique à l'EM interarmées de Planification opérationnelle de 1998 à 2001 j'ai eu l'opportunité de suivre, aux premières loges, les phases finales du démantèlement de l'Ex Yougoslavie dont j'avais pu découvrir en 1994-1995 une des premières phases, lors de la guerre de Bosnie en qualité de commandant d'un régiment d'infanterie de montagne à Sarajevo. Fin décembre 1995, j'ai participé, au Pentagone, à la phase préparatoire au déploiement de l'IFOR avec l’État major US.
J'ai pu découvrir tant en France qu'aux USA ce qu'étaient la communication et la propagande de guerre, et le rôle déterminant des médias qui relaient fidèlement les mensonges que leurs servent les politiques et les militaires dans les situations de crise.



3 - J'ai pratiqué pendant des années l'analyse de situations diverses, parce que c'était mon métier, visité ou séjourné dans 89 pays, rencontré de nombreuses personnalités de haut rang dans des pays alliés ou victimes de l'OTAN, échangé avec les populations des deux camps.

Je connais bien le sujet traité dans l'analyse qui n'est donc pas tout à fait une analyse de café du commerce.

Bonne lecture. Accrochez vous parce que c'est un peu long

DD
Télécharger
QUI pousse les USA, l’OTAN et l’Ukraine
Éditeur Open Office 250.9 KB
Télécharger
QUI pousse les USA, l’OTAN et l’Ukraine
Document Adobe Acrobat 796.4 KB

Une analyse qui gagne à être connue

Bonjour,


Je ne résiste pas au plaisir de faire suivre, en pièce jointe, une excellente étude de fond du général (2S-Air) Antoine Martinez qui vient de me parvenir.

Son titre ? "Ukraine - Russie : du Fantasme à la réalité, de l'Illusion à la Désillusion."

C'est long, mais tout y est, ou presque. J'y souscris évidemment à 100%.

Je publierai, dans les prochains jours, une analyse très documentée et complémentaire à celle du général Martinez sous le titre :

Une présidence Trump aurait-elle pu prévenir la guerre en Ukraine ?
QUI pousse les USA, l’OTAN, l’UE et l’Ukraine à la guerre contre la Russie, POURQUOI et COMMENT ?


A+

DD

Quatre documents très courts à ne pas manquer

Bonjour à tous,

Aujourd'hui, 4 documents très courts pour vous garder éveillés et occuper votre dimanche.

Voir dans le document attaché (1p et demie)

Bonne information alternative et bon Dimanche.

A chacun de se forger son opinion bien sûr.

DD

 

Télécharger
4 documents très courts à ne pas manquer
Document Adobe Acrobat 411.6 KB

Ukraine - Quelques documents intéressants

Bonjour à tous


Aujourd'hui quelques documents à partager que je trouve intéressants.

1 - En vidéo de moins d'une minute, une carte dynamique récapitulative de l'opération spéciale russe du 24 février au 19 juillet 2022.

https://s2.cdnstatic.space/wp-content/uploads/2022/07/Ukraine_Map_24.02.22_19.07.22.mp4?_=1

Il faut garder à l'esprit que la Russie est intervenue en infériorité numérique au sol, avec environ 150 000 hommes, mais avec la maîtrise du ciel dès le premier jour. Elle n'a toujours pas décrété de mobilisation, même partielle. Il lui reste donc d'immenses réserves .....

Dans la vidéo, on distingue clairement deux phases pour l'instant.

24 février-19 avril: Attaques pluri-directionnelles qui obligent le commandement ukrainien du régime de Kiev à conserver des forces conséquentes dans les régions de Kiev et de Kharkov, alors que l'essentiel du corps de bataille ukrainien est déployé face au Donbass. Dans le même temps, conquête par les russes du Sud de l'Ukraine et établissement d'une continuité territoriale Donbass-Crimée, qui n'existait pas avant l'opération spéciale et qui va faciliter l'approvisionnement logistique russe du front Sud mais aussi qui va rendre plus compliqué l'approvisionnement par les occidentaux des forces ukrainiennes par la mer puisqu'il ne leur reste plus que le port d'Odessa.

19 avril-19 juillet: Les forces russes concentrent l'essentiel de leurs moyens sur la reconquête du Donbass face au corps de bataille ukrainien. La progression semble lente, mais elle ne l'est pas tant que cela, si l'on veut bien considérer que les ukrainiens ont eu 8 ans pour s'installer en défensive et que les russes ne disposent pas du rapport de 3 contre un, souhaitable en offensive. C'est en fait l'artillerie russe qui broie méthodiquement, quotidiennement et inexorablement le corps de bataille ukrainien avant la progression des soldats de la coalition russo-républicaine.(50 000 obus/jour)

Cette deuxième phase va se poursuivre probablement plusieurs semaines et "pourrait" se prolonger vers l'Ouest avec les prises d'Odessa et de Kharkov. Il est peu probable que la Russie restitue les terres conquises lorsque viendra l'heure du cessez le feu, surtout si une majorité de la population "libérée" leur est favorable.

En clair, plus l'ouverture de vraies négociations de paix tarderont, plus l'Ukraine sera amputée à l'Est et au Sud.

2 - Quant à la guerre économique menée par les occidentaux contre la Russie et se fondant sur le présupposé d'un isolement de la Russie, elle est d'ores et déjà perdue justement parce que le présupposé n'était pas bon. La Russie se détache clairement et durablement de l'occident européen, mais garde le soutien de ses nombreux amis et alliés des BRICS, de l'OCS, de l'Afrique, de l'Asie et de l'Amérique latine. Elle a considérablement développé ses liens commerciaux avec ces très nombreux pays amis et a remplacé ses fournisseurs occidentaux en se tournant vers des pays plus amicaux ou en développant ses propres produits.

Sous sanctions depuis 2014, la Russie a fait face et a déjà résolu de nombreux problèmes. Voir ce témoignage de 2019 de José J. Joseph ingénieur aéronautique et homme d’affaire russe.

https://reseauinternational.net/la-russie-tirerait-elle-benefice-dune-levee-immediate-des-sanctions/


La Russie devrait battre, en 2022, son record absolu de récolte céréalière, alors même que la loi de l'offre et de la demande, impactée par les sanctions occidentales, va faire exploser les cours du marché et générer des difficultés, des famines, des troubles sociaux dans de nombreux pays. Nul doute que la Russie nourrira en priorité ses alliés et soutiens traditionnels.

Quant aux occidentaux soumis aux effets boomerang de leurs propres sanctions, ils pourraient connaître de vrais problèmes avant la fin de cette année 2022 et en 2023. Voir:

https://www.medias-presse.info/la-compagnie-dassurances-allianz-appelle-les-entreprises-a-se-preparer-a-dimportants-troubles-sociaux/158252

et pour les anglophones, un article qui dit la même chose

https://www.verisk.com/insurance/products/emerging-issues/perspectives/a-dangerous-new-era-of-civil-unrest-is-dawning-in-the-united-states-and-around-the-world/



La bonne nouvelle, c'est que l'année 2022 et la guerre d'Ukraine auront marqué la fin de l'hégémonie états-unienne sans partage sur la planète: hégémonie financière, économique, politique, militaire et culturelle, vécue comme une tyrannie par de très nombreux pays qui cherchaient un moyen de s'en émanciper. Un État encore souverain: la Russie, aura su et pu dire: Ça suffit !




La mauvaise nouvelle, c'est qu'une France mal dirigée, équipière fidèle et soumise à ses chefs de meute états-uniens, otaniens, européens, va basculer, avec ceux qu'elle a choisi de suivre aveuglément, du mauvais côté de l'histoire.

La roue tourne et la France ne s'achemine pas vers la mondialisation heureuse à laquelle rêvaient encore, hier, les militants de La République en Marche qui nous promettent aujourd'hui la "Renaissance".

Nous verrons, probablement avant la fin de l'année, vers quel type de "Renaissance" la France va évoluer et dans quelles conditions la "gestation" va suivre son cours.

DD

Géopolitique - Sri Lanka - Censure - Ukraine

Bonjour à tous,


Aujourd'hui, je vous propose deux sujets intéressants qui ne sont pas sans rapport l'un avec l'autre.

1 - La crise sri lankaise avec une analyse qui me semble très pertinente de Jean Pierre Page qui a vécu 15 ans au Sri Lanka.
Il a été co-fondateur de l’Observatoire de la mondialisation. Il est, depuis 2004, rédacteur en chef de la revue La Pensée libre,

Sous le titre: "Maïdan, bis repetita au Sri Lanka ? " Il établit un parallèle entre la crise de Maïdan de 2014 et les évènements qui secouent actuellement le Sri Lanka. Il met en lumière le rôle des USA, semeurs de chaos "constructifs", toujours dans le but de faire avancer leurs projets géopolitiques, en l’occurrence, face à la Chine.

https://arretsurinfo.ch/maidan-bis-repetita-au-sri-lanka/

2 - La censure dans les pays dits "démocratiques" où la liberté d'expression et l'information contradictoire devraient être la règle.

- Un article de Christelle Néant dans le Donbass Insider qui devrait nous interpeller: "Julian Assange, Alina Lipp, et Anne-Laure Bonnel : quand la vérité devient un crime en Occident"


https://www.donbass-insider.com/fr/2022/06/19/julian-assange-alina-lipp-et-anne-laure-bonnel-quand-la-verite-devient-un-crime-en-occident/?utm_campaign=shareaholic&utm_medium=email_this&utm_source=emai

cet article a été repris par le site : "Profession Gendarme"

https://www.profession-gendarme.com/julian-assange-alina-lipp-et-anne-laure-bonnel-quand-la-verite-devient-un-crime-en-occident

- Un article du Morning Star, traduit ci dessous

Une journaliste allemande risque trois ans de prison pour ses reportages dans le Donbass

Par Steve Sweeney du Morning Star : traduction de l'anglais au français

La journaliste allemande Alina Lipp a déclaré qu’elle risquait trois ans de prison dans son pays d’origine pour ses reportages dans la région orientale du Donbass, en Ukraine. Les accusations portées contre elle sont liées à la couverture de sa chaîne Telegram News from Russia, sur laquelle elle partage des informations en allemand et en russe avec ses 175 000 abonnés.

Dans une interview accordée au site Readonka World, elle a expliqué qu’elle faisait l’objet de poursuites pénales de la part du gouvernement fédéral allemand après avoir reçu une lettre du bureau du procureur. Elle est accusée par les autorités allemandes de soutenir l’invasion russe de l’Ukraine et risque trois ans de prison en vertu de l’article 140 de la constitution ou une amende.

« La lettre dit que, par exemple, je dis dans ma chaîne Telegram que la population du Donbass soutient le fait que la Russie a lancé une opération spéciale.
J’ai également dit que depuis plusieurs années, les Ukrainiens tuent des civils dans le Donbass, et que c’est un génocide.
Et il s’avère que c’est un crime pour l’Allemagne, alors ils ont prélevé 1 600 euros sur mon compte bancaire et ne m’en ont même pas informée », a déclaré Mme Lipp.
Les autorités allemandes ont également fermé le compte bancaire de son père sans avertissement, a-t-elle affirmé.
Mme Lipp est une ancienne politicienne du Parti vert qui vit depuis six mois dans la région orientale du Donbass, en Ukraine.
Elle dit se contenter de filmer ce qu’elle voit et ne pas diffuser de « fausses informations ».
Malgré les accusations portées contre elle, elle prévoit de continuer à faire des reportages depuis Donetsk, qui, affirme-t-elle, est pilonné quotidiennement par les forces armées ukrainiennes.
Les reportages en Ukraine font l’objet de restrictions très strictes et ceux qui s’écartent de la ligne de Kiev courent de sérieux risques pour leur sécurité.

La journaliste canadienne Eva Bartlett, qui a également effectué des reportages dans la région du Donbass, affirme avoir été placée sur une liste d’exclusion gouvernementale. En 2014, le photojournaliste italien Andrea Rocchelli a été abattu par des soldats ukrainiens dans l’est du pays.
Sa photographie a ensuite été retrouvée dans les bureaux du Centre Myrotvorets avec le mot « liquidé » écrit dessus.

Bonne information alternative.

DD

PS : Ces articles me semblent mériter la plus large diffusion.

Ukraine - bulletin hebdomadaire de situation n°91 de Xavier Moreau

Bonjour à tous,


Sur le lien ci après, vous trouverez la vidéo hebdomadaire de Xavier Moreau.

https://youtu.be/2LXEAAXRdhE

J'y ajoute une interview remarquable d'objectivité et d'équilibre de Jacques Baud sur les Incorrectibles. La manière dont les médias mainstream francophones traitent de la guerre en Ukraine y est abordée sans complaisance.

https://www.youtube.com/watch?v=rk5UwIK0-pU&t=3s

Bonne information alternative.

DD

Vaccination Covid - Mensonges mis en évidence au Royaume Uni - Le 17/07/2022.

Bonjour à tous,


Le dernier rapport hebdomadaire émanant de l'Agence de sécurité sanitaire du Royaume Uni publie les chiffres sur la vaccination et sur la mortalité par statut vaccinal qui ne correspondent pas, loin s'en faut, aux déclarations officielles du gouvernement de sa Majesté.

Il fait état de 18,9 millions de britanniques non vaccinés, de 50% de la population ayant refusé les "boosters" et surtout de 94% des décès covid depuis le 1er avril 2022 dans la population vaccinée et 90% des décès Covid parmi les triples vaccinés sur la même période.

Ces chiffres ne peuvent qu'interpeller les citoyens du Royaume Uni. (s'ils prennent la peine d'en prendre connaissance...) Il montre tout l'intérêt qu'il y avait à garder un groupe témoin de "non vaccinés" pour pouvoir mesurer l'efficacité réelle des injections expérimentales.....

Rappelons qu'au Royaume Uni, il n'y aura jamais eu d'obligation vaccinale pour les personnels soignants. Celle ci qui devait être mise en place pour avril 2022 a été abandonnée le 1er mars 2022....

version anglaise de l'article: https://expose-news.com/2022/07/16/19million-unvaccinated-england-90-percent-covid-deaths-triple-jabbed

version française: https://ns2017.wordpress.com/2022/07/17/un-rapport-du-gouvernement-britannique-admet-que-189-millions-de-personnes-ne-sont-toujours-pas-vaccinees-en-angleterre-et-que-50-du-pays-a-refuse-le-rappel-mais-90-des-deces-dus-au-covid-depuis-a/

La distorsion est telle qu'elle fait apparaître l'énormité des mensonges servis par le gouvernement à sa population, et relayés par les médias mainstream. Elle nous amène à réfléchir sur ceux qui pourraient bien nous avoir été servis par notre exécutif français. Pour nos médias qui nous répétaient inlassablement qu'on pouvait débattre de tout, sauf des chiffres, à propos de la vaccination, c'est hélas un sérieux démenti.

Il est vrai que, s'agissant des statistiques et des déclarations officielles en pays anglo-saxons, les autorités ne brillent pas par leur honnêteté si l'on en croit les 2 citations suivantes:

1 - Winston Churchill: "Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées". Voir sur


https://citations.ouest-france.fr/citation-winston-churchill/crois-aux-statistiques-lorsque-ai-125495.html


2 - Mike Pompéo, ex ministre des affaires étrangères US: " Nous avons menti, triché, volé, c'est comme si nous avions eu des stages de formation entiers pour apprendre à le faire".....

https://www.france-irak-actualite.com/2020/04/mike-pompeo-et-l-arme-du-mensonge.html


Bonne journée

A+

DD

 

Ukraine - Quatre documents à ne pas manquer

Bonjour,


A votre attention aujourd'hui:

1 - Une interview de 4 minutes du colonel US Doug MacGrégor, du 4 janvier 2022 sur Fox News, Chaîne de TV mainstream états-unienne. Il y fait le point sur les effectifs des Forces Armées US et sur leur état actuel.

Le visionnage de cette vidéo qui a fait près de 800 000 vues et surtout la lecture des 3 650 commentaires sont édifiants. On comprend mieux pourquoi l'OTAN est aujourd'hui incapable de gagner militairement une guerre contre la Russie et a tenté de lancer une guerre économique, qui sera probablement tout aussi dévastatrice pour 
les pays occidentaux car ils n'ont toujours pas compris que l'ère de leur hégémonie sans partage était terminée.

https://youtu.be/t3QX9YtjxCE


2 - En PJ et en lien ci après, une analyse d’une grande lucidité du professeur US Brenner proposée par le CF2R (Centre Français de Recherche sur le Renseignement). Elle apporte un nouveau point de vue US et des informations essentielles sur les origines de la crise ukrainienne, confirmant qu’elle a été délibérément provoquée par les États-Unis.
Michael Brenner, « Analyse de la crise ukrainienne », Tribune libre n°112, CF2R, juillet 2022.

https://cf2r.org/tribune/analyse-de-la-crise-ukrainienne/


3 - Xavier Moreau étant en retard pour la publication du bulletin hebdomadaire nmr 91 sur l'Ukraine, vous le retrouverez ci après en présentateur d'une émission de Russia Today du 11 juillet: L'échiquier mondial. Il reçoit Pierre-Emmanuel Thomann, docteur en géopolitique, enseignant et expert sur les questions européennes et globales , fondateur de "Eurocontinent".

https://youtu.be/dX1T-NBEilM


4 - Une dernière petite vidéo sur l'Ukraine pour la route: l'expertise d'Alain Juillet, ancien directeur à la DGSE, puis haut responsable de l'Intelligence économique auprès du 1er ministre

https://www.youtube.com/watch?v=_9iDEWkKxnU
:

Comme toujours, ces documents peuvent être partagés et/ou rediffusés sans limites sur les sites d'information alternatifs,

Bonne journée

DD

PS: Pour ceux que ça intéressent encore, une dernière vidéo avec un message très court du Président US sur l'aéroport de Tel Aviv où il est arrivé ce 13 juillet pour une visite officielle: Il déclare notamment en parlant de lui : "Il n'y a pas besoin d'être un juif, pour être un sioniste".
Le concernant, on le savait déjà. Mais au moins, c'est désormais officiel et transparent. (voir à partir de la minute 5 ). Accessoirement, on peut aussi écouter ce que disent ses hôtes israéliens, ce n'est pas sans intérêt.


https://www.realclearpolitics.com/video/2022/07/13/president_biden_speech_in_israel_you_dont_need_to_be_a_jew_to_be_a_zionist.html

La guerre d'Ukraine - cinq documents pour ceux qui s'intéressent encore au sujet

Le 10/07/2022.

Bonjour à tous,


Aujourd'hui, 5 documents à prendre en compte pour ceux qui s'intéressent encore à la guerre en cours en Ukraine.

1 - Une vidéo relayée par le site Antithèse sous le titre : "Ukraine une guerre totale". L'invité du jour est Gabriel Galice.

Economiste et politologue, docteur de l’université de Grenoble, auteur ou directeur de plusieurs ouvrage et articles sur la nation, l’Europe, la guerre, la paix et Jean-Jacques Rousseau, Gabriel Galice est président de l’Institut International de Recherches sur la Paix à Genève (GIPRI).

https://www.youtube.com/watch?v=qfNbWDzOBwI


Sommaire de la vidéo: 00:00 Président du GIPRI 03:53 La guerre "hors limite" 08:15 La guerre de l'information 10:49 L'otanisation des esprits 15:18 La guerre civile dans le Donbass 17:26 L'élargissement de l'OTAN en question 22:50 Les guerres en Libye et en Syrie 26:39 Zelensky, un homme de paix? 28:21 Poutine, un dictateur fou? 29:43 Les causes de la guerre en Ukraine 31:31 L'annexion de la Crimée 34:22 Brzezinski et la primauté américaine dans le monde 41:48 L'affaire Skripal 43:21 Sanctions et embargos: actes de guerre illégaux 51:02 L'énergie, cause de la guerre en Ukraine? 55:07 Les enjeux stratégiques de la Russie 1:02:06 La fin de la mondialisation ? 1:12:47 La Suisse, quelle neutralité? 1:20:49 Fractionnement du monde 1:24:54 "Si tu veux la paix, cultive la justice" .
Nos amis germanophones peuvent visionner une version en langue allemande: https://youtu.be/SI2aE_Y2hRs?t=2


2 - Le résumé par 
Karine Bechet-Golovko d'une intervention de Poutine au Kremlin le 7 juillet devant les présidents des fractions parlementaires et la direction du Parlement, avec deux déclarations fortes du Président russe.

" ... La Russie n’a pas encore commencé les choses sérieuses en Ukraine ...." et, à propos de l'OTAN : " Aujourd'hui, nous entendons qu'ils veulent nous vaincre sur le champ de bataille. Que dire ? Qu'ils essaient ! "....

https://reseauinternational.net/discours-de-poutine-devant-les-presidents-des-fractions-parlementaires-on-narrete-pas-le-sens-de-lhistoire/



3 - Une très intéressante tribune de Michel Pinton, « L’Ukraine, cause juste ? », Tribune libre n°111, CF2R, juillet 2022.
Ancien élève de l’École Polytechnique et de l’université Princeton, après avoir travaillé avec Robert Kennedy, il fut l’un des collaborateurs de Valéry Giscard d’Estaing au ministère de l’Économie et des Finances puis à la présidence de la République. Membre fondateur puis délégué général de l’UDF (1978-1983), Michel Pinton a été également député européen et maire de Felletin (Creuse).

4 - Une vidéo : Alexandre Del Valle, géopolitologue et auteur du livre "La mondialisation dangereuse", est l'invité de Livre Noir pour parler notamment de la guerre en Ukraine et de l'impact provoqué sur la géopolitique mondiale.

https://www.youtube.com/watch?v=iVGDj2m_VWs