COVID 19 : Suivi - Evolution

Quatrième quinzaine - du 27/04 au 11/05/2020

...réalisé et commenté par le Gal. Dominique Delawarde

Le 09/05/2020.

 

Avant propos : Aujourd'hui c'est le thème «du patient zéro et du pays responsable de l'épidémie» que nous évoquerons. Chacun le sait, deux grandes thèses s'opposent :

 

 

 

1 – Responsabilité chinoise avec trois hypothèses :

- Origine accidentelle soit venant du marché aux animaux de Wuhan (H1), soit d'une «fuite» du laboratoire P4 (H2). C'est la première de ces deux hypothèses qui est majoritairement et officiellement retenue, aujourd'hui, par les services de renseignement des grands pays occidentaux. Ces deux premières hypothèses me paraissent plausibles sans être certaines.

 

- Origine délibérée (H3). Les chinois auraient fabriqué une arme biologique et auraient volontairement initié la pandémie pour «abattre l'occident et s'emparer de la suprématie mondiale». Ce genre de thèse a un degré de plausibilité proche de celle de la poudre de Perlin-Pimpin de Colin Powell à l'ONU, poudre étant sensée représenter un échantillon des armes de destruction massives de Saddam Hussein. Pourquoi cette thèse n'est-elle pas crédible ?

Parce que les Chinois ont toujours inscrit la montée en puissance de leur pays dans le temps long et que, contrairement à leurs concurrents occidentaux, ils privilégient la paix, favorable aux activités commerciales, leur domaine de prédilection, à la guerre, toujours désastreuses pour ceux qui la font. Pourquoi la Chine irait-elle se fourvoyer dans ce genre d'opération à haut risque face à un occident en déclin et alors même que la suprématie économique mondiale lui est promise à moyen terme. Par ailleurs, les sites internet qui tentent de promouvoir cette thèse sont des sites souvent anglo-saxons qui représentent la frange la plus extrême des néoconservateurs : Ceux qu'une guerre contre la Chine ne dérangerait pas, persuadés qu'ils sont qu'ils la gagneraient. Observons qu'aucun service de renseignement et aucun média mainstream n'a jamais repris cette thèse à son compte.

 

2 - Responsabilité US : C'est une thèse défendue par les Chinois, donc quasi-totalement absente de nos médias, et qu'il nous faut par conséquent détailler davantage.

 

La délégation militaire US aux Jeux Mondiaux militaires d'octobre dernier aurait, par accident ou délibérément, importé le coronavirus en Chine et y aurait donc initié l'épidémie.

 

Cette thèse est-elle possible et plausible ?

 

Sans pour autant la privilégier, ma réponse est OUI pour les raisons suivantes :

 

- Un reportage de la chaîne TV israélienne Channel 12, repris par la chaîne TV française i24 nous apprend qu'un rapport de la CIA a été remis dans la deuxième semaine de Novembre 2019 au Président Trump. Ce rapport annonçait l'épidémie de coronavirus en Chine. Ce rapport classifié n'aurait pas été jugé «intéressant» par Trump, mais ses conclusions auraient été transmises à l'OTAN et à Israël. Cette information venue d'Israël est particulièrement intéressante.Visionnez la vidéo.

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/1587061098-le-renseignement-americain-a-mis-en-garde-israel-contre-le-coronavirus-mi-novembre-channel-12

 

Les chaînes TV Channel 12 et i24 n'ont pas la réputation d'être des chaînes TV à Fake News lorsqu'elle traite d'un sujet concernant leur allié US. En clair, cette information est très probablement vraie. Elle n'a d'ailleurs pas été démentie par le Secrétaire d’État US et par la CIA qui n'hésitent jamais à le faire lorsque c'est nécessaire..

 

Décryptons : Pour qu'un rapport soit remis au Président US en deuxième semaine de Novembre, son rédacteur doit se fonder sur des certitudes, collectées et assemblées dans les jours précédents, donc juste après les Jeux Mondiaux Militaires. Certains athlètes français pensent et/ou déclarent aujourd'hui avoir été contaminés lors de ces championnats. Selon TF1 d'hier soir, on aurait trouvé en France un possible patient zéro français en deuxième quinzaine de novembre.

 

Questions :

 

- Comment la CIA pouvait-elle savoir avec autant de certitude à la fin des jeux mondiaux qu'un virus dangereux allait initier une épidémie à Wuhan ?

 

- Pourquoi a-telle rédigé un rapport «classifié», alors qu'une information concernant le monde entier aurait dû recevoir une diffusion plus large ?

 

- Pourquoi la CIA n'a-t-elle prévenu que l'OTAN et Israël, ses alliés militaires, alors que la nouvelle aurait dû intéresser la Chine et beaucoup d'autres partenaires asiatiques qui auraient peut être pris des mesures plus tôt ?

 

- Comment se fait-il que des accusations soient portées contre la Chine d'avoir alerté trop tard en Janvier alors que la CIA savait dès Novembre et avait déjà alerté l'OTAN et Israël.

 

- La CIA aurait elle pu, de son plein gré et à l'insu du Président US, jouer un coup qui aurait plutôt bien débuté entre novembre et février, mais qui aurait très mal tourné pour les occidentaux entre mars et mai ?

 

Quelques renseignements complémentaires permettent de prendre cette hypothèse au sérieux.

 

1 – Il y a des précédents dans les mensonges avérés US et les coups tordus : On se souvient tous de la poudre de Perlin Pimpin de Colin Powell à l'ONU pour déclencher une guerre meurtrière de changement de régime en Irak, mais aussi de l'affaire des couveuses du Koweït, des faux massacres de Timisoara, de Racack ou de Benghazi….. Le mensonge et les coups tordus sont donc dans les gènes de la CIA. Son ancien chef et actuel Secrétaire d’État US Mike Pompeo n'a-t-il pas déclaré lui même : «Lorsque j'étais directeur de la CIA, nous avons menti, triché, volé… C'était comme si nous avions reçu une formation complète pour le faire» ….

 

2 – On sait que la Chine menace la suprématie économique mondiale des USA et a, pour cela, été inscrite comme la menace numéro un dans la «2018 National Military Strategy » US.

 

3 – On sait que les USA ont de nombreux laboratoires d'études pour élaborer des armes biologiques (Quelques uns sur leur territoire dont celui de Fort Detrick, mais 25 autres dans des pays étrangers) et on sait aussi qu'ils ont déjà travaillé sur le coronavirus.

 

http://armswatch.com/project-g-2101-pentagon-biolab-discovered-mers-and-sars-like-coronaviruses-in-bats/?__cf_chl_jschl_tk__=8603415a643dabfc0a55b4fb3435e0233ccc92cc-1588974741-0-AQ_vXqG0d9z7MA78DqT2Iq70Zpj_xGrJkbh08uN3AB-ku2KfcxogVFh4uptGZYfWeDq0zH2JAWIEIte9zTgpJyeiitVgMGGwW7slE8swJJ9KoUVcYk_CVzTiAOrZam9CVKJoGnawXkyJEIA4AD6TjQ9Szw2EmyzQZME_zS2zSeesuCrJp1u3VCn9JuFQvstAxQhk8zLJ-p049BshHEVLpoYHbhf41oOG1Dq6IT32n1hAsgKKe5akV-oJs-euvvSeSMjlPn2y59Ki6-B3OkuY9yc_EqWZaUHJbZ-PqgQz91JqB5gsqOP92Oo_-vPjb_xwpTszq3TsV0t2hKI2JJao2yq288YNRN8fDQb0aMrQhvdFrt5IqqqjynUMvELSrOkMAw

 

4 - On sait qu'il existe dans la gouvernance US ou dans l'oligarchie financière qui la conseille et la soutient des gens assez fous et malintentionnés pour tenter ce genre de coup tordu.

 

Conclusion : Je n'écarte encore aucune des thèses évoquées ci dessus, mais j'ai tendance à en privilégier une. A chaque lecteur de privilégier la sienne….

 

 

 

 

 

Point de situation du Samedi 9 mai 0h00 GMT

 

Depuis le début de l’épidémie:

 

212 pays ou territoires ou bateaux (2) ont été affectés par le virus, pour 4 009 292 (+ 190 149 en 48 h) cas déclarés.

275 976 (+ 11 139 en 48 h) décès ; 1 382 772 guérisons (+ 83 510 en 48 h) ;

 

2 350 944 patients en cours de traitement (+ 95 200 en 48 h), dont 48 703 en état critique (+ 489 en 48h)

A noter que:

8 pays ou territoires ne seraient toujours pas affectés par l'épidémie à ce jour (Corée du Nord,Turkménistan, Lesotho, Tonga, Salomon, Îles Marshall, Micronésie, Palaos)

8 pays qui ont été affectés ne le sont plus, par guérison des cas enregistrés. (Saint Barth, Groenland, Anguilla, les Falklands, Surinam, Belize, Papouasie-Nlle Guinée, Nlle Calédonie). 3 pays qui en étaient sortis sont retombés dans l'épidémie (Yemen, Mauritanie et Sainte Lucie)

56 pays ou territoires ont eu de 1 à 100 cas détectés depuis le début de l'épidémie (28 d'entre eux ne comptent aucun décès, et les 28 autres ne comptent, au total, que 93 décès.)

68 pays ou territoires comptent entre 101 et 1 000 cas détectés depuis le début de l'épidémie pour un total de 906 décès

Sur les 210 pays ou territoires ayant été concernés par l'épidémie, 143 ont déclaré de 0 à 50 décès.

  • 5 589 décès du coronavirus déclarés le 7 mai et 5 550 le 8 mai

     

  • 22 pays ont déclaré plus de 1 000 décès depuis le début de l’épidémie: dans l'ordre des pertes (USA, Royaume Uni, Italie, Espagne, France, Brésil, Belgique, Allemagne, Iran, Chine, Pays Bas, Canada, Turquie, Suède, Suisse, Mexique, Irlande, Inde, Russie, Pérou, Équateur, Portugal). La Roumanie et l'Indonésie auront rejoint ce groupe d’États dans mon prochain rapport du 12 mai 0h00 GMT

     

  • Sur les 275 976 décès enregistrés dans le monde depuis le début de l’épidémie, 261 028 l'ont été dans ces 22 pays (94,6 %) et 234 579 (85%) dans les pays occidentaux (US, UE, OTAN).

  • 4 162 des 5 550 décès déclarés hier (75%) sont « US, UE, OTAN ». C'est ce camp qui paye aujourd'hui et payera demain le prix le plus fort tant sur le plan humain que sur le plan économique (récession + crise économique et sociale probable)

Au niveau de la planète, l'épidémie reste vive tant aux USA qu'au Royaume Uni. Elle s'étend en Amérique latine et particulièrement au Brésil . Elle reflue ailleurs en Europe qui a, très majoritairement, commencé son déconfinement depuis la mi-avril.

Les bilans devraient encore s'alourdir aux USA, au Royaume Uni et au Brésil. Le cap des 4 millions de cas a été franchi hier, celui des 300 000 décès le sera le 11 ou 12 mai.

 

Les bilans les plus lourds de la journée d'hier restent ceux des USA, du Brésil et du Royaume Uni, Ces pays ont déclaré hier, à eux trois: 45,3% des nouveaux cas, 56% des nouveaux décès et 55,1% des cas critiques de la planète.

Un tableau du bilan actuel du nombre de cas et de décès par grande région du monde permet de réaliser celles qui s'en sortent bien, pour l'instant, et celles qui ont souffert et continuent de souffrir.

 

Continents ou

Sous continents

Population

en millions d'h

Pop.

en %

Nb

de cas

% des cas /

planète

Nb de décès

Décès

en %

Europe

747

9,58%

1 581 256

39,43%

150 513

54,55%

Amérique septentrionale

(USA+ Canada)

 

365

 

4,69%

 

1 387 700

 

34,60%

 

83 144

 

30,13%

Asie

4 641

59,58%

634 829

15,83%

21 501

7,79%

Amérique latine

du Mexique inclus à Ushuaïa + Caraïbes

 

655

 

8,41%

 

338 186

 

 

8,43%

 

 

18 483

 

 

6,70%

Afrique

1 340

17,20%

58 963

1,47%

2 160

0,78%

Océanie

42

0,54%

8 508

0,21%

118

0,04%

Bateaux

0

0%

721

0,02%

15

0,005%

Total Monde

7 790

100 %

4 009 292

100 %

275 976

100 %

 

 

L'Asie, à l'exception de la Turquie, de l'Iran, du Japon, de l'Inde et du Pakistan, est quasiment sortie de l'épidémie. Sa part est désormais stable. La part du continent américain (Nord et Sud) et de l'Afrique s'accroît très progressivement. L'analyse du tableau ci dessus montre que les pays en développement, les plus pauvres, s'en tirent mieux que les pays riches qui ont pourtant les moyens de mieux soigner. Avec 25,94% des cas déclarés, les pays en développement n'enregistrent que 15,31% des décès ....

 

Pour relativiser encore et toujours les bilans humains de cette pandémie, lOrganisation Mondiale de la Santé (OMS) nous apprend que, chaque année, la grippe saisonnière est responsable de 5 millions de cas « graves » qui entraînent entre 280 000 et 600 000 décès. Le Covid-19 n’a, à ce jour, affecté que 4 millions de personnes (testées) dont près de 600 000 cas graves qui se sont traduits par 276 000 décès.

 

 

Situation par pays:

Les USA ont enregistré hier, à eux seuls, 30% des cas Covid de la planète. Ils ont les pertes cumulées les plus élevées (près de 78 600 décès). Le nombre des décès quotidiens se maintient au dessus des 1 650. Le nombre de patients en cours de traitement a dépassé le million. Il a fortement augmenté hier (+ de 21 000). Celui des cas critiques augmente encore à près de 17 000). Les USA ne sont toujours pas au bout de leur peine.

La situation du Royaume Uni reste mauvaise. Le nombre de patients traités continue d'augmenter rapidement. Il est proche de 180 000 . Le nombre des décès quotidiens devrait rester, quelques jours encore, au dessus des 600. Le Royaume uni est loin d'en avoir fini avec l'épidémie

La situation du Brésil continue de s'aggraver. Tous les indicateurs sont au rouge. Les nombres des nouveaux cas (3ème au monde derrière USA et Russie) et des cas critiques (2ème derrière les USA à 8 318) restent très élevés . Le nombre de décès est resté élevé lors des dernières 48 heures. Le Brésil est maintenant dans le dur de l'épidémie.

La situation de la France continue de s'améliorer. Le nombre de cas critiques est en baisse. Le taux de mortalité est, à ce jour, de 401 décès par million d'habitants (hors décès à domicile), pour une moyenne mondiale de 35,4 . Ce taux de mortalité est le 5ème de la planète.

Alors que l'épidémie s'achemine vers sa fin, la France s'est enfin mise à tester et commence à rattraper son retard. Avec 21 213 tests par million d'habitants, la France est désormais à la 46 ème place mondiale pour cette activité recommandée par l'OMS dès le 17 mars. Elle pourrait atteindre, en fin d'épidémie, le nombre quotidien de tests qu'elle aurait dû réaliser au début, pour espérer ralentir la propagation du virus et sauver un maximum de vies. A ce jour, son nombre de tests par million d'habitants reste plus de 2 fois inférieur à ceux du Portugal et de l'Irlande et derrière ceux de la Biélorussie et de la République Tchèque, pays pourtant peu affectés par l'épidémie: c'est «encore trop peu et surtout beaucoup trop tard» pour un grand pays développé…. (décision prise avec trois semaines de retard par le ministre de la santé pour exploiter les capacités existantes des laboratoires vétérinaires).

Avec un taux de guérison, à ce jour, de 40% des cas confirmés, au niveau national, la France fait moins bien que l'Espagne qui a en déjà guéri 64,7%. Elle a beaucoup moins guéri que l'Allemagne qui a déjà renvoyé 83% de ses patients chez eux, que la Suisse qui en a guéri 86%, que l'Autriche qui en a guéri 87,7% .....etc. Il semble donc que l'on reste beaucoup plus longtemps à l'hôpital en France qu'ailleurs. Peut être est ce parce que l'on y est admis trop tard et qu'aucun traitement préalable sérieux et efficace n'a été donné à de trop nombreux patients, en amont de leur admission, pour faire baisser leur charge virale ..…

Les conséquences de l'interdiction faite aux médecins de ville de prescrire certains médicaments pour aider les patients à faire baisser cette charge virale devront être étudiées de près après l'épidémie. Les responsabilités politiques et celles du fameux «conseil scientifique» devront être évaluées. Les liens de chacun des membres de ce conseil scientifique avec les laboratoires pharmaceutiques devront être recherchés sur plusieurs années. Il nous faudra comprendre pourquoi ce genre de décision n'a été jugée intelligente qu'en France …..

Les résultats du sondage en ligne du journal «le Point» ont évolué. A la question: «Faites-vous confiance à Emmanuel Macron et à son gouvernement pour mener à bien le déconfinement de la France?», 10 975 (15,8%) ont répondu oui et 58 325 (84,2)% ont répondu non (le 9 mai à 0h00 GMT).

https://www.lepoint.fr/sondages-oui-non/avez-vous-encore-confiance-dans-le-gouvernement-27-03-2020-2368978_1923.php

 


Les situations de l'Italie et de l'Espagne s'améliorent, avec une baisse des cas critiques, une hausse très sensible des guérisons dont le nombre est beaucoup plus important que les nouveaux cas. les décès restent sous la barre des 250/jour pour ces deux pays.

 

La situation de l'Allemagne poursuit son amélioration alors même qu'elle déconfine: trois fois plus de guérisons que de nouveaux cas hier, baisse sensible du nombre des patients sous traitement (- 1 200 hier), baisse des nouveaux cas, des cas critiques et des décès. L'opération de déconfinement, commencée il y a déjà 19 jours, semble parfaitement réussir jusqu'à présent, si l'on s'en tient aux indicateurs. Il y a peut être quelques retours d'expériences à prendre en compte pour la notre.

 

La Belgique: Avec un taux de mortalité de 735 décès par million d'habitant, la Belgique est et restera le leader incontesté de cet indicateur. La Belgique a commencé son déconfinement avec des indicateurs (rapportés à la population) bien moins bons que ceux de la France aujourd'hui. Il y aura peut être des enseignements à tirer….


Les situations de la Belgique, de la Suède, de l'Iran, du Canada, de l'Inde, de l'Irlande, du Portugal et de l’Équateur sont stables, celles de la Turquie et de la Suisse s'améliorent, celles de la Russie et du Brésil se détériorent. A noter que pour la Turquie le nombre de guérisons est désormais plus important que celui des nouveaux cas. Si les pertes restent très importantes pour un petit pays comme la Belgique et importantes pour l'Irlande, la Suisse et la Suède, elles restent faibles pour l'Iran, la Turquie et le Canada et très faibles pour la Russie.


La Russie teste toujours énormément (175 000 tests hier), d'où un nombre très élevé de nouveaux cas détectés (encore 2ème derrière les USA avec 10 700). Le compteur des cas sérieux ou critiques est bloqué à 2 300 depuis plusieurs jours. Avec près de 160 000 patients sous traitement, la Russie arrive en 3ème position derrière les USA et le Royaume Uni. Le nombre des décès devrait croître dans les jours qui viennent mais il restera faible car la politique «Test, Test, Test, ... et traite» préconisée par l'OMS et appliquée dès le départ en Russie paye. Les patients détectés et traités au plus tôt ont beaucoup plus de chance de survie que ceux admis et traités trop tard dans les structures hospitalières …...

 

L'épidémie continue de s'étendre progressivement en Amérique latine. C'est particulièrement vrai au Brésil, mais aussi, dans l'ordre des pertes humaines, au Mexique, en Équateur, au Pérou, en Colombie, en République Dominicaine, au Chili, en Argentine, et au Panama.

 

Les taux de mortalité par million d'habitants des 22 pays ayant dépassé les 1 000 décès, dans le tableau ci dessous, donne une petite idée des zones géographiques les plus touchées et de la qualité de la gestion de l'épidémie par les gouvernances de chacun des états.

Pour mémoire, le taux de mortalité Covid-19 est de 35,4 décès par million d'h. au niveau mondial.

PAYS

Nb de décès

par million d'habitants

OBSERVATIONS sur l'évolution du bilan humain

par million d'habitants

Inde

1

Détérioration très progressive

Chine

3

Stabilité de fin d'épidémie

Russie

12

Détérioration très progressive en accélération

Mexique

23

Détérioration progressive en accélération

Turquie

44

Détérioration progressive en décélération

Brésil

47

Détérioration rapide en accélération

Pérou

52

Détérioration rapide

Iran

78

Détérioration très progressive se ralentissant

Allemagne

89

Détérioration très progressive se ralentissant

Équateur

97

Détérioration progressive en accélération

Portugal

109

Détérioration progressive

Canada

121

Détérioration progressive

Suisse

211

Détérioration progressive

USA

238

Détérioration rapide se ralentissant

Irlande

289

Détérioration rapide

Suède

313

Détérioration rapide se ralentissant

Pays Bas

314

Détérioration progressive

France

402

Détérioration progressive se ralentissant

Royaume Uni

460

Détérioration rapide

Italie

500

Détérioration progressive se ralentissant

Espagne

562

Détérioration progressive se ralentissant

Belgique

732

Détérioration rapide se ralentissant

 

 

Le tableau présenté ci après ne comporte que les 66 pays ayant enregistré plus de 3 000 cas. Il représente plus de 98,7 % du bilan des pertes humaines déclarées de la pandémie.

 

PAYS

Nb total de cas

Dernières 24h

Total
Décès

 

Décès du jour

Guéris

En cours de soin

État sérieux / critique

Cas/

Million d'h

Décès/ Million d'h

Nb de tests

tests/

Million d'h

Monde

4,010,694

+97,050

275,971

+5,545

1,382,347

2,352,376

48,702

515

35.4

 

 

USA

1,321,707

+29,084

78,610

+1,682

223,578

1,019,519

16,978

3,993

237

8,623,139

26,052

Espagne

260,117

+3,262

26,299

+229

168,408

65,410

2,075

5,563

562

1,932,455

41,332

Italie

217,185

+1,327

30,201

+243

99,023

87,961

1,168

3,592

500

2,445,063

40,440

Royaume Uni

211,364

+4,649

31,241

+626

N/A

179,779

1,559

3,114

460

1,631,561

24,034

Russie

187,859

+10,699

1,723

+98

26,608

159,528

2,300

1,287

12

4,980,000

34,125

France

176,079

+1,288

26,230

+243

55,782

94,067

2,868

2,698

402

1,384,633

21,213

Allemagne

170,588

+1,158

7,510

+118

141,700

21,378

1,712

2,036

90

2,755,770

32,891

Brésil

145,892

+10,199

9,992

+804

59,297

76,603

8,318

686

47

339,552

1,597

Turquie

135,569

+1,848

3,689

+48

86,396

45,484

1,219

1,607

44

1,298,806

15,400

Iran

104,691

+1,556

6,541

+55

83,837

14,313

2,711

1,246

78

558,899

6,654

Chine

82,886

+1

4,633

 

77,993

260

18

58

3

 

 

Canada

66,434

+1,512

4,569

+161

30,406

31,459

502

1,760

121

1,032,088

27,346

Pérou

61,847

+3,321

1,714

+87

19,012

41,121

730

1,876

52

473,190

14,351

Inde

59,695

+3,344

1,985

+96

17,887

39,823

 

43

1

1,437,788

1,042

Belgique

52,011

+591

8,521

+106

13,201

30,289

508

4,488

735

515,233

44,456

Pays Bas

42,093

+319

5,359

+71

N/A

36,484

564

2,457

313

249,655

14,570

Arabie Saudite

35,432

+1,701

229

+10

9,120

26,083

141

1,018

7

418,722

12,027

Équateur

30,298

 

1,704

+50

3,433

25,161

156

1,717

97

82,312

4,665

Suisse

30,207

+81

1,823

+13

26,100

2,284

101

3,490

211

301,675

34,857

Mexique

29,616

+1,982

2,961

+257

17,781

8,874

378

230

23

110,916

860

Portugal

27,268

+553

1,114

+9

2,422

23,732

127

2,674

109

501,718

49,204

Pakistan

26,435

+1,791

599

+14

7,530

18,306

111

120

3

257,247

1,165

Chili

25,972

+1,391

294

+9

12,160

13,518

508

1,359

15

255,961

13,390

Suède

25,265

+642

3,175

+135

4,971

17,119

425

2,502

314

148,500

14,704

Irlande

22,541

+156

1,429

+26

17,110

4,002

76

4,565

289

214,761

43,493

Singapour

21,707

+768

20

 

2,040

19,647

22

3,710

3

175,604

30,016

Biélorussie

21,101

+933

121

+5

5,484

15,496

92

2,233

13

240,146

25,414

Qatar

20,201

+1,311

12

 

2,370

17,819

72

7,012

4

120,458

41,810

Émirats

16,793

+553

174

+9

3,837

12,782

1

1,698

18

1,200,000

121,330

Israël

16,436

+55

245

+5

11,229

4,962

78

1,899

28

442,925

51,172

Autriche

15,774

+22

614

+5

13,836

1,324

81

1,751

68

304,069

33,761

Japon

15,575

+98

590

+13

5,146

9,839

300

123

5

202,013

1,597

Pologne

15,366

+319

776

+21

5,184

9,406

160

406

21

443,506

11,719

Roumanie

14,811

+312

923

+35

6,423

7,465

232

770

48

237,280

12,334

Ukraine

14,195

+504

361

+21

2,706

11,128

178

325

8

159,155

3,639

Bangladesh

13,134

+709

206

+7

2,101

10,827

1

80

1

111,401

676

Indonésie

13,112

+336

943

+13

2,494

9,675

 

48

3

143,781

526

Corée du Sud

10,822

+12

256

 

9,484

1,082

55

211

5

654,863

12,773

Philippines

10,463

+120

696

+11

1,734

8,033

31

95

6

151,080

1,379

Danemark

10,218

+135

522

+8

7,927

1,769

43

1,764

90

298,488

51,533

Colombie

10,051

+595

428

+21

2,424

7,199

129

198

8

135,352

2,660

Serbie

9,943

+95

209

+3

2,453

7,281

45

1,138

24

128,805

14,742

Rep Dominicaine

9,376

+281

380

+7

2,286

6,710

134

864

35

38,543

3,553

Afrique du Sud

8,895

+663

178

+17

3,153

5,564

77

150

3

307,752

5,189

Egypte

8,476

+495

503

+21

1,945

6,028

41

83

5

90,000

879

Rep Tchèque

8,077

+46

273

+3

4,413

3,391

258

754

25

293,992

27,453

Norvège

8,070

+36

218

+1

32

7,820

27

1,489

40

195,921

36,140

Panama

7,868

+137

225

+7

886

6,757

85

1,824

52

39,093

9,060

Kowt

7,208

+641

47

+3

2,466

4,695

91

1,688

11

196,397

45,988

Australie

6,914

+18

97

 

6,079

738

21

271

4

757,250

29,696

Malaisie

6,535

+68

107

 

4,864

1,564

18

202

3

245,102

7,573

Finlande

5,738

+65

260

+5

4,000

1,478

45

1,036

47

116,500

21,026

Maroc

5,711

+163

186

+3

2,324

3,201

1

155

5

59,871

1,622

Argentine

5,611

+240

293

+11

1,659

3,659

148

124

6

77,901

1,724

Algérie

5,369

+187

488

+5

2,467

2,414

22

122

11

6,500

148

Kazakhstan

4,834

+256

31

+1

1,631

3,172

31

257

2

371,126

19,765

Moldavie

4,728

+123

150

+5

1,826

2,752

237

1,172

37

20,447

5,069

Bahraïn

4,444

+245

8

 

2,028

2,408

2

2,612

5

172,158

101,176

Ghana

4,012

+921

18

 

323

3,671

8

129

0.6

149,948

4,826

Nigeria

3,912

+386

117

+10

679

3,116

4

19

0.6

23,835

116

Luxembourg

3,871

+12

100

 

3,526

245

16

6,184

160

53,257

85,078

Afghanistan

3,778

+215

109

+3

472

3,197

7

97

3

14,389

370

Hongrie

3,178

+28

392

+9

865

1,921

74

329

41

99,058

10,254

Oman

3,112

+154

16

+1

1,025

2,071

17

609

3

50,000

9,791

Arménie

3,029

+145

43

+1

1,218

1,768

10

1,022

15

29,205

9,856

Thaïlande

3,000

+8

55

 

2,784

161

61

43

0.8

227,860

3,264

146 autres pays

..

..

..

+ 65

..

..

..

..

..

 

 

Total:

4,010,694

+97,050

275,971

+5,545

1,382,347

2,352,376

48,702

514.5

35.4

 

 

 

 

Ci après, voici le tableau de données concernant l'Europe et l'UE face à l'épidémie.

Europe (et l'UE) face à l'épidémie

Rappel : à ce jour, le taux «mondial» de mortalité du Covid-19 est de 35,4 décès par million d'habitants

 

UE et autres pays d'Europe

 

PAYS

Taux de mortalité/ million d'h

Nb de décès

et nb par million d'h

 

 

 

UE DE L'EST

+

Autres pays de l'Est

 

244 Millions d'h

Ukraine (hors UE)

Russie (hors UE)

Bulgarie

Biélorussie (hors UE)

Serbie (hors UE)

Bosnie (hors UE)

Moldavie (hors UE

Macédoine (hors UE)

Roumanie

8

12

12

13

24

30

37

43

47

361

1723 décès

86

121

209 3 736 décès

98 15,5 décès/M d'h

150

90

898

 

UE du Sud

(Est de l'Italie)

 

22 M d'h

Malte

Monténégro (hors UE)

Albanie (hors UE)

Chypre (UE-Asie)

Grèce

Croatie

Slovénie

11

13

11

12

14

21

48

5 décès

8

31 395 décès

15 18 décès/M d'h

150

86

100

UE DE L'EST

Groupe de Visegrad

 

64,3 M d'h

Slovaquie

Pologne

République Tchèque

Hongrie

5

20

25

41

26 décès

756 1 444 décès

270 22,5 décès/M d'h

392

 

 

UE DU NORD

 

23 M d'h

Lettonie

Lituanie

Norvège (hors UE)

Estonie

Finlande

Danemark

10

18

40

42

47

90

18 décès

49

218 1 123 décès

56 49 décès/M d'h

260

522

UE «germanophone»

 

92 M d'h

Autriche

 

Allemagne

68

 

88

614 décès

8 053 décès

7 439 87,5 décès/M d'h

 

UE «non confinée»

10,2 M d'h

Suède

314

3 175 314 décès/M d'h

 

 

 

UE DE L'OUEST

 

291 M d'h

Portugal

Luxembourg

Suisse (hors UE)

Irlande

Pays Bas

France

Royaume Uni (ex UE)

Italie

Espagne

Belgique

109

160

211

289

313

402

460

500

562

735

1 114 décès

100

1 823

1 429

5 359 132 317décès

26 230 455 décès/M d'h

31 241

30 201

26 299

8 521

 


Télécharger l'original : 

Télécharger
Covid-19 - Point de situation au Samedi
Document Adobe Acrobat 141.5 KB

Le 07/05/2020.

Avant propos : Aujourd'hui c'est le thème intéressant des «profiteurs de guerre» qu'il nous faut aborder. Passons sur le cas des petits trafiquants de masques, de gel hydroalcoolique, de papier toilette et autres accessoires très recherchés en ces temps difficiles.

 

Contentons nous des gros poissons. Ils nagent avec aisance dans les sphères économiques mais aussi géopolitiques. C'est là qu'ils profitent déjà et vont profiter toujours davantage des opportunités que leur offre cette pandémie pour s'enrichir ou pour atteindre leurs objectifs.

 

Sur le plan économique, les faillites nombreuses et inévitables, les effondrements boursiers vont permettre à certains prédateurs, disposant de liquidités, de racheter à vil prix des titres, voire des entreprises, grandes ou petites, qui seraient en difficulté. Ces prédateurs sont bien connus et certains sont même bien introduits en Europe. De qui peut-il s'agir? Bien sûr, en premier lieu, du monde de la finance et des fonds de pension US, dont l'exemple type est BlakRock.

 

Voir :https://www.arte.tv/fr/videos/082807-000-A/ces-financiers-qui-dirigent-le-monde-blackrock/ ou https://www.youtube.com/watch?v=C9me3TNfHx8

 

Il y en aura d'autres évidemment. Dans ce genre de prédation, les investisseurs chinois ne seront probablement pas en reste …. Ce qui est choquant, c'est que l'achat de ces biens et de ces moyens de production bien réels, dont la valeur se sera effondrée en raison des mesures de confinement prises pour enrayer l'épidémie, se fera dans une monnaie à la fois universelle et «virtuelle», le dollar, qui flotte encore vaguement sur un océan de dettes (77 230 milliards de dollars) https://www.usdebtclock.org/, et qui sort des presses américaines dans un flot ininterrompu sans être gagé sur rien. Plutôt que de consentir des prêts aux entreprises en difficulté, les financiers se prêteront entre eux des dollars sans valeur pour racheter ces entreprises ou ces actions au moindre prix et les remettre en fonctionnement à leur profit.

 

La seconde catégorie de gros profiteurs économiques de cette pandémie sont les laboratoires pharmaceutiques (Big Pharma pour les intimes) dont les cours en bourse ont explosé et dont les gains se comptent en milliards. ….

 

Sur le plan politique, certains chefs d'état ont pu jouer sur la peur de leurs concitoyens pour reprendre en main une population frondeuse.

 

Enfin, sur le plan international, tirant profit de la pandémie qui occupe à 100% les politique et les médias occidentaux, Netanyahu et Gantz ont passé un accord de gouvernement d’union obtenu mi-avril 2020 qui prévoit l’annexion unilatérale israélienne de la vallée du Jourdain et des colonies israéliennes à partir du 1er juillet 2020. Cette annexion unilatérale est illégale au regard du droit international, mais une fois de plus, la gouvernance israélienne s'en contrefout.

 

Réactions occidentales? Une dizaine d'ambassadeurs de l'Union européenne en Israël diligentés par la France et le Royaume Uni ont été protester du bout des lèvres avec l'hypocrisie qui les caractérise. L'occident est fort pour faire voter des lois anti-BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) ou Anti-sionisme = antisémitisme, il l'est beaucoup moins pour faire respecter le droit international par Israël …..

 

Ce qui est affligeant dans cette affaire, c'est que le citoyen français lambda, uniquement préoccupé par son déconfinement, la couleur verte ou rouge de son département et sa recherche effrénée de masque ne se rend pas compte que ces actes illégaux de l'état voyou d'Israël portent en germe les guerres de demain et que ces guerres seront probablement plus meurtrières que l'épidémie de coronavirus et nous concerneront probablement, en appui de l'état voyou, bien sûr.

 

Ce qui est navrant, mais pas surprenant, c'est le silence assourdissant de nos médias, très largement sous contrôle de la diaspora, sur ce sujet très important.

 

Ce qui est navrant, mais pas surprenant non plus, c'est le silence du président français sur cette violation du droit international. Il est vrai qu'on se souvient des conditions de son élection et que chacun peut analyser, comme je l'ai fait, son entourage et ses soutiens depuis mai 2017.

https://www.youtube.com/watch?v=DrdNl2EP4zc

 

Le lecteur notera avec intérêt que les profiteurs économiques (Finance, BlackRock, Big pharma….) et les profiteurs géopolitiques de la crise pandémique sont, dans leur grande majorité, mais par coïncidence, bien sûr, membres d'une même communauté.

Pour ceux qui ont un peu de temps et apprécient l'humour déjanté basé sur des faits avérés voir cette vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=RIA0wKF8Q6Q&feature=share&fbclid=IwAR3nfi26p5cGhg1pRPxGh9I9WCs9tmq6S8sAffEISddWj1P0kFck0CkkgFE

 

 

Point de situation du Jeudi 7 mai 0h00 GMT

 

Depuis le début de l’épidémie:

 

212 pays ou territoires ou bateaux (2) ont été affectés par le virus, pour 3 819 843 (+ 176 572 en 48 h) cas déclarés.

264 837 (+ 12 596 en 48 h) décès ; 1 299 262 guérisons (+ 104 523 en 48 h) ;

 

2 255 744 patients en cours de traitement (+ 59 453 en 48 h), dont 48 214 en état critique (- 1 425 en 48h ). A noter que:

8 pays ou territoires ne seraient toujours pas affectés par l'épidémie à ce jour (Corée du Nord,Turkménistan, Lesotho, Tonga, Salomon, Îles Marshall, Micronésie, Palaos)

7 pays qui ont été affectés ne le sont plus, par guérison des cas enregistrés. (Saint Barth, Groenland, Anguilla, les Falklands, Surinam, Belize, Papouasie-Nlle Guinée). 3 pays qui en étaient sortis sont retombés dans l'épidémie (Yemen, Mauritanie et Sainte Lucie)

60 pays ou territoires ont eu de 1 à 100 cas détectés depuis le début de l'épidémie (30 d'entre eux ne comptent aucun décès, et les 30 autres ne comptent, au total, que 96 décès.)

64 pays ou territoires comptent entre 101 et 1 000 cas détectés depuis le début de l'épidémie pour un total de 843 décès

Sur les 210 pays ou territoires ayant été concernés par l'épidémie, 144 ont déclaré de 0 à 50 décès.

  • 5 786 décès du coronavirus déclarés le 5 mai et 6 811 le 6 mai

     

  • 22 pays ont déclaré plus de 1 000 décès depuis le début de l’épidémie: dans l'ordre des pertes (USA, Italie, Espagne, France, Royaume Uni, Belgique, Allemagne, Iran, Chine, Pays Bas, Brésil, Turquie, Canada, Suède, Suisse, Mexique, Irlande, Inde, Russie, Pérou, Équateur, Portugal).

     

  • Sur les 264 837 décès enregistrés dans le monde depuis le début de l’épidémie, 250 688 l'ont été dans ces 22 pays (94,7 %) et 227 750 (86%) dans les pays occidentaux (US, UE, OTAN).

  • 5 213 des 6 811 décès déclarés hier (76,5%) sont « US, UE, OTAN ». C'est ce camp qui paye aujourd'hui et payera demain le prix le plus fort tant sur le plan humain que sur le plan économique (récession + crise économique et sociale probable)

Au niveau de la planète, l'épidémie reste vive tant aux USA qu'au Royaume Uni. Elle s'étend progressivement en Amérique latine et particulièrement au Brésil . Elle reflue ailleurs en Europe.

Les bilans devraient encore s'alourdir aux USA et au Royaume Uni et au Brésil. Les caps des 300 000 décès et des 4 millions de cas devraient être franchis d'ici le 11 mai.

Les bilans les plus lourds de la journée d'hier restent ceux des USA, du Brésil et du Royaume Uni, Ces pays ont déclaré hier, à eux trois: 45,6% des nouveaux cas, 56,4% des nouveaux décès et 53,3% des cas critiques de la planète.

Un tableau du bilan actuel du nombre de cas et de décès par grande région du monde permet de réaliser celles qui s'en sortent bien, pour l'instant, et celles qui ont souffert et continuent de souffrir.

Continents ou

Sous continents

Population

en millions d'h

Pop.

en %

Nb

de cas

% des cas /

planète

Nb de décès

Décès

en %

Europe

747

9,58%

1 524 904

39,92%

146 631

55,37%

Amérique septentrionale

(USA+ Canada)

 

365

 

4,69%

 

1 326 588

 

34,73%

 

79 027

 

29,84%

Asie

4 641

59,58%

603 065

15,79%

20 806

7,86%

Amérique latine

du Mexique inclus à Ushuaïa + Caraïbes

 

655

 

8,41%

 

303 385

 

 

7,94%

 

 

16 199

 

 

6,12%

Afrique

1 340

17,20%

52 713

1,38%

2 015

0,76%

Océanie

42