RUSSIE - ETATS-UNIS – EUROPE : DES RAPPORTS CONFLICTUELS

...par Alain Rodier - le 09/05/2017.

 

Directeur de recherche chargé du terrorisme et de la criminalité organisée

 

Ancien officier supérieur des services de renseignement extérieurs, Alain Rodier est, depuis 2001, directeur de recherche au sein du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R), chargé de l'étude du terrorisme et de la criminalité organisée.

Ancien homme de terrain et de réflexion, il a aujourd'hui le recul nécessaire pour replacer les événements dans leur contexte. En effet, il suit l'actualité du domaine de ses compétences depuis plus de trente-cinq ans. 

Il est l'auteur de:

Al-Qaida, les connexions mondiales du terrorisme   Ellipses, Paris 2006,

Iran : la prochaine guerre ? Ellipses, Paris 2007 (traduit en italien),

Les Triades, la menace occultée , éditions du Rocher, Paris 2012,

Le crime organisé du Canada à la Terre de Feu, éditions du Rocher, Paris 2013,

Grand angle sur le terrorisme (livre électronique) éditions UPPR, Paris 2015,

Grand angle sur les mafias (livre électronique) éditions UPPR, Paris 2015.

 

Au titre du CF2R, Alain Rodier a participé à la rédaction de trois ouvrages collectifs :

Guerre secrète contre Al-Qaeda, Ellipses, Paris 2002,

Al-Qaeda : les nouveaux réseaux de la terreur, Ellipses, Paris 2004,

La face cachée des révolutions arabes, Ellipses, Paris 2012.

Il est également le principal rédacteur des Notes d'Actualité .

 Il a aussi collaboré à la rédaction du :

Rapport moral sur l'argent dans le monde 2015-2016. Progrès et tensions, éditions Association d'économie financière, mars 2016. 

Alain Rodier est contributeur régulier auprès de nombreux medias français (BFM TV, France 24, M6, France Inter, France Info, le site Atlantico, la revue Diplomatie, etc.) et étrangers francophones (Medi1, Radio Canada, VOA, RT, etc.). Il collabore à la revue RAIDS (éditions Histoire et Collections) depuis plus de dix ans. 

Enfin, il est conférencier dans le domaine de l'évaluation des risques contemporains auprès de grands organismes institutionnels.


Écrire commentaire

Commentaires : 0