Les évolutions de la tactique.

...part le Gal. Antoine Windeck - le 14/01/2017.



 

La recomposition géostratégique, l’accentuation et l’émergence d’anciennes ou de nouvelles lignes de fracture transnationales, sociétales et surtout, les champs immenses ouverts par l’évolution exponentielle de la technologie, influenceront sans aucun doute possible les conditions futures d’engagement des forces armées occidentales. De ce fait, dans quelle mesure nos modes opératoires et plus généralement notre doctrine d’emploi conserveront leur pertinence actuelle ?

Les perspectives offertes par le développement et l’acquisition indispensables de nouveaux équipements par l’armée de Terre française relancent avec force les réflexions dans les domaines de la polémologie et de la tactique. Il importe en effet de déterminer si, et le cas échéant de quelle manière, ces nouvelles conditions d’engagement sont réellement susceptibles d’affecter les principes fondamentaux de la guerre et les modes d’action qui en découlent. 

Faut-il, comme le préconisait dès 2003 le général Guy Hubin, envisager un renouveau complet de la pensée tactique ? Plus précisément, les concepts prospectifs développés depuis près de deux décennies (manœuvre vectorielle, opérations distribuées, manœuvre zonale, dépolarisation, etc.), dont l’intérêt est indéniable, doivent-ils, plus qu’ils ne l’ont fait jusqu’à maintenant, orienter notre doctrine et notre façon de raisonner la bataille ? Rappelons à ce titre que la doctrine doit véritablement être perçue non comme une limite à l’initiative dans l’action mais bien comme un outil à la disposition du chef militaire pour raisonner et agir face à une situation tactique particulière.

Ainsi, cette lettre de la doctrine a vocation de susciter une réflexion autour de la tactique, sujet par nature en permanente adaptation. Il est ainsi essentiel de s’interroger en permanence sur notre façon de manœuvrer, de commander et sur l’organisation même de nos unités au combat. Préparer les esprits aux évolutions à venir qu’elles soient humaines, technologiques ou tactiques, replacer ces réflexions dans une perspective du temps long, susciter des réactions argumentées, ouvrir les champs de la prospective tactique : tels sont les objectifs ambitieux que se fixe cette lettre de la doctrine.

 

Général de division Antoine WINDECK

Commandant le centre de doctrine et d’enseignement du commandement

(Armée de Terre)


Télécharger la Lettre de la Doctrine n°5 du Centre de Doctrine et d'Enseignement du Commandement.

Télécharger
lettre_de_la_doctrine_n_5_les_evolutions
Document Adobe Acrobat 601.0 KB

Partager : 

Écrire commentaire

Commentaires : 0