Macron annonce son coup d’État et l’annulation de la présidentielle 2022

...par Martin Moisan - Le 07/12/2020.

 

Le projet mondialiste porte en lui la dictature, Macron nous annonce son coup d’État et le placement du pays sous sa dictature.

Macron a été mandaté pour conduire le Great Reset et abolir la propriété privée en France. Macron a reçu de ses commanditaires le mandat de parachever le travail de démolition et de ruine du pays par l’endettement. Il est maintenant en train de nous livrer à ses commanditaires pour qu’ils nous dépouillent de notre patrimoine en compensation de la dette colossale accumulée depuis des décennies. En effet, c’est le patrimoine privé des Français qui est la garantie en dernier ressort de la dette. Si les mondialistes ont pu nous endetter sans limite, et si Macron a pu dire “quoi qu’il en coûte”, c’est qu’ils savaient qu’il y avait cette garantie ultime. Le moment est venu, avec le Great Reset, les mondialistes vont mettre la main  sur nos maisons et sur nos biens.

Grand Remplacement = grand dépouillement. Dès 2017, sans qu’il soit encore question de Great Reset, le Think Tank France Stratégie, conseiller du Premier ministre, envisageait la nationalisation du foncier résidentiel en compensation de la dette. On pouvait déjà y voir à l’état embryonnaire l’une des finalités du Great Reset. 

Le chaos final, la ruine, l’endettement, conditions préalables du Great Reset. Tout déconstruire, tout détruire pour soi-disant rebâtir. Chômage de masse, destruction du tissu économique de proximité, ruine des indépendants, délocalisations massives, fermetures d’entreprises, perte de tous les emplois, paupérisation, ruine de l’économie, endettement colossal, insécurité, ensauvagement, criminalité jamais vue, islamisation galopante, submersion migratoire, délitement de toutes les institutions et de tous les corps sociaux qui tenaient le pays, minorités ethniques en guerre contre le peuple de souche, séparatisme, déconstruction finale de notre culture, de nos mœurs, décérébration généralisée de la population, mise en état de sidération et de dépression, stratégie du choc, toutes les conditions préalables au Great Reset et au grand dépouillement sont quasiment réunies. 

En 2020, notre pays a fini de sombrer dans la ruine et dans le chaos, et pour finir, dans la dictature avec la suppression de toutes les libertés.

2021 année dantesque. Avec son ”en même temps”, Macron dresse toutes les catégories, toutes les factions, tous les corps intermédiaires et toutes les institutions du pays les uns contre le autres. On le croit incohérent, il est en fait parfaitement méthodique. En faisant exploser tous les liens structurants de la société, il parachève le chaos et la destruction finale du pays. Il sait d’ores et déjà que toute son œuvre de destruction va se terminer dans un chaos jamais vu, ingérable autrement que par la dictature et la violence d’État, finalités de son avènement au pouvoir.

Macron annonce son coup d’État. Macron annonce sa dictature. Dans l’interview hallucinante qu’il vient de donner à Brut, Macron annonce la suppression de l’élection présidentielle de 2022 et le coup d’État dont il est en train de créer les conditions. 

“peut-être que je pourrai pas être candidat, peut-être que je devrai faire des choses dans la dernière année, dans les derniers mois… dures parce que les circonstance l’exigeront et qui rendront impossible le fait que je sois candidat. Je n’exclue rien. On a vécu des choses, qui étaient absolument imprévisibles. Donc je ne prévois rien.”

 

Un plan ourdi de longue date par les mondialistes. Mais si, il a, ils ont tout prévu. Non seulement tout était prévisible, mais tout était prévu. Le coup d’État électoral qui a éliminé Fillon et propulsé Macron, l’Event 201 des mondialistes qui annonçait la pandémie, le forum mondial de Davos annonçant le Great Reset et pour finir, Macron annonçant le placement de la France sous sa dictature. Tout se tient dans une cohérence qu’ils ne cachent même plus. Macron sait qu’il va devoir placer la France en dictature pour permettre le remboursement de la dette par l’abolition de la propriété privée au profit de l’oligarchie. Il le sait et il l’annonce à la demande de ses commanditaires.

Macron, primus inter pares. Macron est le plus zélé des mandataires imposés par les mondialistes, car la France dont la pensée a éclairé le monde, doit être détruite en premier pour permettre l’avènement de leur nouveau monde. Avec la pandémie, la destruction de la France est l’un des préalables du Great Reset mondial. Lorsque le domino France aura été mis à bas, le reste suivra.

Trump, 4 ans de répit. Heureusement Trump va triompher et très sérieusement couper la tête de l’hydre aux USA et tous les financement qui irriguaient le projet mondialiste et ses relais d’influence dans le monde. La victoire définitive de Trump et le ménage qu’il va faire vont desserrer la contrainte sur nous. Ils fragiliseront Macron ; ce qui devrait nous laisser le temps des arrêts de jeu pour réagir et reprendre en main le destin du pays.

Il est totalement illusoire d’attendre les élections de 2022, Macron nous a prévenus, elles n’auront pas lieu. Par conséquent, la solution ne sera pas dans les urnes, et tout, absolument tout doit être fait pour sortir Macron courant 2021, avant qu’il ne réalise son projet de coup d’État et qu’il ne nous place définitivement sous sa dictature.

Tous ceux qui nous embarquent dans le jeu électoral font le jeu de Macron en stérilisant les oppositions hors champ électoral et en lui laissant le temps de parachever son coup d’État.

L’Histoire ne s’arrêtera pas là ; après la libération demeureront encore toutes les conséquences du chaos voulu par les mondialistes ; en particulier celles liées à la conquête islamique, qu’il faudra affronter au plus vite.

Je n’avais pas vu la vidéo de Philippot avant d’écrire cet article. On vient de me la signaler. Par conséquent, je surajoute ce commentaire a posteriori. Philippot serait presque lucide ; toutefois, il reste encore coincé dans l’électoralisme, et donc dans cette opposition contrôlée qui stérilise la révolte.

Non, la solution n’est pas dans les urnes, non la solution n’est plus dans le légalisme, mais dans un violent spasme de l’Histoire qui nous libèrera.

L'auteur

Commerçant. Pratiquant de krav maga et le tir sportif.


Macron n’est pas certain d’être candidat en 2022. Peut-être parce qu’il n’y aura tout simplement pas d’élections ?

...par Réseau International - Le 09/12/2020.

Il y a quelques jours, Macron nous annonçait :

« Peut-être que je ne pourrai pas être candidat. Peut-être que je devrai faire des choses dans la dernière année, dans les derniers mois… dures, parce que les circonstances l’exigeront et qui rendront impossible le fait que je sois candidat. Je n’exclus rien. On a vécu des choses qui étaient absolument imprévisibles (sic). Donc je ne prévois rien. »

Avec tout ce qui se passe aujourd’hui, il n’est pas besoin d’être un devin pour prédire qu’aucune élection n’aura lieu en France avant un bon bout de temps. D’état d’urgence en état d’urgence, de report d’élections en report d’élections, il apparaît de plus en plus que nous vivons peut-être les derniers jours de la 5ème République. Les deux précédents empires en France, avec ses deux Napoléon (I et III), sont là pour nous prouver que cela est tout à fait possible.

C’est une hypothèse que tous les Français devraient prendre en considération, quitte à être traités de complotistes par les imbéciles habituels.

Avic – Réseau International

Commentaires: 1
  • #1

    tiso (mercredi, 09 décembre 2020 11:57)

    J'ai dis tout cela à l'Asaf depuis longtemps, il ne m'ont jamais publié, nous n'en sommes qu'au début, mais ils sont si intelligents, qu'ils ne comprennent toujours pas l'horreur de la situation, avant de l'avoir vécu par eux-mêmes. L'intelligence des gens de cette fin de cycle est malheureusement limitée à la plus simple expression.